Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 30/40 Livingstone
La Pépinière Théâtre  (Paris)  octobre 2015

Spectacle conçu et interprété par Sergi López et Jorge Picó.

En 2007, Sergi Lopez enflamamit le thépatre du Rond-Point avec "Non Solum" un solo métaphysico-burlesque écrit et mis en scène par son ami comédien Jorge Pico.

La même veine irrigue "30/40 Livingstone", 30/40 pour le score tennistique, Livingstone pour la démarche exploratrice, pour laquelle ils font plume et scène communes.

Si Goethe était l'inspirateur du premier spectacle, c'est le souffle rousseauiste qui sous-tend le second. En effet, parvenu à l'âge d'homme, un enfant à "tête chercheuse", sorte de chien truffier qui ne sait pas ce qu'il cherche, se sent à l'étroit tant dans une société normative et dans sa vie professionnelle que mal dans sa peau de fils d'un juge rigoriste et amateur de tennis en fauteuil.

Il décide alors de quitter la civilisation pour parcourir le monde dans une quête d'identité émancipatoire à la recherche de l'état de nature, où la seule règle serait celle de la liberté, et de la créature légendaire qui aurait une âme.

Et quand son entreprise semble couronnée de succès avec la découverte d'une étrange créature portant bois de cerf, le Maître des animaux dieu vénéré par les primitifs animistes, dieu gaulois et symbole du Christ, l'atavisme reprend ses droits et ressurgissent les schémas acquis. Car l'homme ne peut se réinventer même s'il tue le père de manière symbolique.

Qualifiée par leurs auteurs-interprètes de "chronique azimutée d’un parcours à la découverte de soi" sous forme d'un "spectacle d’humour, de tennis et d’anthropologie", la partition, qui ressort à la fable tragi-comique, fait la part belle au jeu physique et à la dramaturgie du corps, marque de fabrique de l'Ecole internationale de théâtre de Jacques Lecoq au sein de laquelle ils se sont rencontrés.

Jeu burlesque, pantomime, duo de clowns, hybride du cocasse surréaliste et pataphysique, composent ce singulier pas-de-deux, aux confins de la danse vue par Matisse et celle initiée par Pina Bausch, entre un vibrion volubile et un candide animal muet.

Vêtu comme un tennisman des années 1930, véritable boule d'énergie jouant de sa panse dodue, Sergi Lopezz campe parfaitement un personnage faussement rabelaisien dont le délire induit une inquiétante étrangeté. Tout en légèreté onirique, Jorge Picoo, costume blanc, chemise verte, et portant casque d'aviateur ramuré, réussit une sensible et époustouflante incarnation de la créature.

Une véritable pépite et curiosité théâtrale.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=