Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce De l'autre côté de la route
Théâtre Michel  (Paris)  octobre 2015

Comédie de Clément Koch, mise en scène de Didier Caron, avec Maaïke Jansen, Laurence Pierre, Gérard Maro, Dany Laurent et Maymouna Gueye.

Une femme au caractère bien trempé vit recluse dans l'univers aseptisé et lénifiant d'une résidence suisse, qui malgré son standing n'en demeure pas une maison de retraite, et dansune chambre avec vue sur le cimetière situé de l'autre côté de la route, un vrai choix de non-vie en espérant chaque jour qu'il soit le dernier.

Or, voilà qu'elle accepte de donner une interview pour évoquer son intense et notoire vie professionnelle, en tant que chef de recherches en physique moléculaire dans un laboratoire pharmaceutique, qui l'a menée à être pressentie pour un prix Nobel.

Mais la démarche de la journaliste, qui s'avère une sacrée fouineuse, s'avère d'autant plus ambigüe qu'elle extirpe les squelettes du placard.

Avec "De l'autre côté de la route", son deuxième opus, Clément Koch, signe une partition de bonne facture qui s'inscrit dans le genre d'une la tragi-comédie de boulevard revisitée à l'aune des problèmes sociétaux contemporains pour laquelle il a trouvé le dosage adéquat du rire et de l'émotion.

Cette comédie légère sur des sujets graves, en l'occurrence l'euthanasie et les scandales pharmaceutiques, révèle, d'ores et déjà, sa capacité à concocter une véritable intrigue à double détente avec une écriture soignée et des dialogues affutés, le sens des effets, d'inattendus rebondissements et l'hybridation réussie du réalisme social, de l'humour noir et de la fantaisie cocasse.

Une confrontation percutante, sur fond d'exorcisme des fantômes du passé, entre deux femmes déterminées, aussi fortes que fragiles, en constitue le socle conçu sur le mode du huis-clos à suspense dont le pathos dramatique et la violence sont ponctuellement désamorcés par l'irruption de personnages satellites stéréotypés, mais sans toutefois verser dans la caricature, qui font office de contrepoints comiques.

La mise en scène à l'avenant de Didier Caron négocie parfaitement cette structure mosaïcienne et les ruptures de ton portées par des comédiens bien distribués.

Face à Gérard Maro qui campe le pathétique capitaine d'industrie sous la coupe réglée de son épouse, Maïmouna Gueye, en pétulante femme de chambre africaine qui n'a pas sa langue dans la poche, et Dany Laurent, délicieuse en vraie-fausse mamie pré-alzheimer à la vocation d'espionne et "victim addict" des pâtes de fruits locales, apportent la bienvenue touche pittoresque.

Le duo formé par Maaïke Jansen et Laurence Pierre fonctionne bien dans le rapport de force de femmes sous haute tension. Laurence Pierre, toujours sur le fil de l'émotion, convainc en jeune femme au destin brisé qui se débat face à une impossible résilience.

Connue pour son jeu dans des comédies de boulevard, Maaïke Jansen prouve l'étendue de son talent d'interprète dramatique. Elle est magistrale en mère douloureuse qui se débat entre culpabilité et désespoir, que de moyens et de sens de la nuance pour naviguer entre désespoir et autodérision.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 novembre 2018 : En route pour l'hiver

Quoi de plus triste qu'un jour férié un dimanche pluvieux ? Pas grand chose mais il est temps de se remonter le moral avec le sommaire de notre petite sélection culturelle hebdomadaire.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf
et toujours :
"Tempérance #2" de Dominique Dalcan

"Thomas Pesquet : 16 levers de soleil, BOF" de Guillaume Perret
"In the street" de Laurent Fickelson
"Buenos Aires 72" de Marina Cedro
"Caribbean stories" de Samy Thiébault
"Black honey" de Black Honey
"Nulle part" de Daisy Driver
"Ancient majesty" de Portier Dean
"Chimie vivante" de Féloche

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Love" aux Ateliers Berthier
"Ivanov" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Demi-Véronique" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Stück Plastik, une pièce en plastque" à la Manufacture des Oeillets
"La Vie devant soi" au Théâtre Jean Arp à Clamart
"L'Avalée des Avalés" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Filles du Trois et demi" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Fourberies de Scapin" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie lente" au Théâtre de La Reine Blanche
"Pauline Cariou - Chroniques d'une vie décalée" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"My Ex-step-in-law" au Théâtre Dunois
"Les Louvres and/or Kicking the dead" au Centquatre
"Retour à Lemberg" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
les reprises :
"Berlin Kabarett" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ex-Anima" au Théâtre Zingaro
"Le Joueur d'échecs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"En couple" à La Folie Théâtre
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Palais des Glaces
et la chronique des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Grayson Perry - Vanité - Identité - Sexualité" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Carmen & Lola" de Arantxa Etchevarria
"High Life" de Claire Denis
"Un amour impossible" de Catherine Corsini
Oldies but Goodies avec "L'Adieu aux armes" de Frank Borzage en version restaurée
et la chronique des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

et toujours :
"Ce qui t'appartient" de Garth Greenwell
"Et j'abattrai l'arrogance des tyrans" de Marie-Fleur Albecker
"Infirmière" de Christie Watson
"Le camp de la goutte d'eau" de Baniel Bililian
"Qaanaaq" de No Malo
"Treize jours" de Arni Thorarinsson

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows

et toujours :
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=