Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Goguettes en trio (Mais à quatre !)
Théâtre Essaion  (Paris)  octobre 2015

Spectacle musical conçu et interprété par Valentin Vander, Stan, Clémence Monnier et Aurélien Merle.

Les amateurs d'esprit frondeur à la française seront ravis par le spectacle des "Goguettes en trio (Mais à quatre !)" qui renoue avec une tradition chansonnière tombée en désuétude après une grande vogue à la Belle Epoque, et dont seuls les habitués du Café Le Limonaire avaient vent de sa perpétuation contemporaine.

C'est en ce lieu, qui, dans le cadre de la scène ouverte de la Goguette des Z’énervés, ouvre ses portes à ce mode séculaire de la parodie satirique délivrée en musique sur un air connu pour brocarder l'actualité socio-politique, que se sont rencontrés Stan, Aurélien Merle et Valentin Vander.

Comme à trois c'est mieux, ils ont réuni leurs brins de plume pour dispenser leurs "spécialités chansonnières satirico-politiques" auprès d'un public élargi, et souvent néophyte, dans un spectacle musical divertissant et jubilatoire qui équivaut à une pamhlétaire revue de presse musicale. Et, à l'instar des mousquetaires, ils sont quatre avec Clémence Monnier qui les accompagne efficacement au piano.

Les trois comparses réussissent brillamment l'exercice difficile non seulement en raison de son ancrage temporel qui, ne supportant pas une play-list obsolète, implique une grande réactivité à chaud, mais également pour la nécessaire (im)pertinence de la parodie textuelle et l'adéquation avec la chanson originale.

A cet égard les titres sont éloquents et les joyeux drilles s'en donnent à voix et à c(h)oeur joie, à un, deux ou trois, et avec chorégraphie ad hoc.

Au menu, en premier lieu, le pain béni avec les "affaires" ("Bygmalion" sur l'air de Big Bisou de Carlos, "HSBC" au rythme disco YMCA des Village People et "T'as Tapie qu'a piqué" pour la saga Tapie façon Bobby Lapointe), les politiques de gauche ("Merci Macron" via le "Merci Patron" des Charlots) comme de droite (la "Margot" de Brassens convoquée pour le 1er mai de Marine Le Pen perturbé par les Femen).

Mais ils épinglent avec la même ardeur le monde du travail (le chômage "Quand j'étais chômeur" et la novlangue avec "La complainte de l'entreprise" sur un air de Boris Vian) et la boboïtude ("Maman j'suis trop bobo" ou "Encore du bio" sur l'air des "Paroles, paroles" devenues des scaroles).

Et puis d'hilarantes pépites telles l'ode aux nantis et à l'évasion fiscale ("C'est la flûte finale"), et deux titres empruntant à Jacques Brel, "Katmandou" sur l'air de "Vesoul" pour les globe trekkers pris sous le séisme et "Ne décapite pas" (sic).

Un divertissement assuré mené par un quatuor qui a manifestement du répondant et ne se prend pas au sérieux.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=