Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Goguettes en trio (Mais à quatre !)
Théâtre Essaion  (Paris)  octobre 2015

Spectacle musical conçu et interprété par Valentin Vander, Stan, Clémence Monnier et Aurélien Merle.

Les amateurs d'esprit frondeur à la française seront ravis par le spectacle des "Goguettes en trio (Mais à quatre !)" qui renoue avec une tradition chansonnière tombée en désuétude après une grande vogue à la Belle Epoque, et dont seuls les habitués du Café Le Limonaire avaient vent de sa perpétuation contemporaine.

C'est en ce lieu, qui, dans le cadre de la scène ouverte de la Goguette des Z’énervés, ouvre ses portes à ce mode séculaire de la parodie satirique délivrée en musique sur un air connu pour brocarder l'actualité socio-politique, que se sont rencontrés Stan, Aurélien Merle et Valentin Vander.

Comme à trois c'est mieux, ils ont réuni leurs brins de plume pour dispenser leurs "spécialités chansonnières satirico-politiques" auprès d'un public élargi, et souvent néophyte, dans un spectacle musical divertissant et jubilatoire qui équivaut à une pamhlétaire revue de presse musicale. Et, à l'instar des mousquetaires, ils sont quatre avec Clémence Monnier qui les accompagne efficacement au piano.

Les trois comparses réussissent brillamment l'exercice difficile non seulement en raison de son ancrage temporel qui, ne supportant pas une play-list obsolète, implique une grande réactivité à chaud, mais également pour la nécessaire (im)pertinence de la parodie textuelle et l'adéquation avec la chanson originale.

A cet égard les titres sont éloquents et les joyeux drilles s'en donnent à voix et à c(h)oeur joie, à un, deux ou trois, et avec chorégraphie ad hoc.

Au menu, en premier lieu, le pain béni avec les "affaires" ("Bygmalion" sur l'air de Big Bisou de Carlos, "HSBC" au rythme disco YMCA des Village People et "T'as Tapie qu'a piqué" pour la saga Tapie façon Bobby Lapointe), les politiques de gauche ("Merci Macron" via le "Merci Patron" des Charlots) comme de droite (la "Margot" de Brassens convoquée pour le 1er mai de Marine Le Pen perturbé par les Femen).

Mais ils épinglent avec la même ardeur le monde du travail (le chômage "Quand j'étais chômeur" et la novlangue avec "La complainte de l'entreprise" sur un air de Boris Vian) et la boboïtude ("Maman j'suis trop bobo" ou "Encore du bio" sur l'air des "Paroles, paroles" devenues des scaroles).

Et puis d'hilarantes pépites telles l'ode aux nantis et à l'évasion fiscale ("C'est la flûte finale"), et deux titres empruntant à Jacques Brel, "Katmandou" sur l'air de "Vesoul" pour les globe trekkers pris sous le séisme et "Ne décapite pas" (sic).

Un divertissement assuré mené par un quatuor qui a manifestement du répondant et ne se prend pas au sérieux.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=