Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival MaMA 2015 (6ème édition)
Elvis Perkins - Radio Elvis - Alex Nevsky - Joon Moon - JoyCut - The Pirouettes - Broken Back - Bombay - Hein Cooper - Hypnose - Perturbator - Meadowlark - Kid Wise - Tahiti Boy & The Palmtree Family - Noiserv - Ropoporose - La Muerte  (Paris - Pigalle / Montmartre)  les 14, 15 et 16 octobre 2015

Cette édition 2015 du MaMA Festival s'est confirmée comme l'événement incontournable du mois. Trois jours intenses, du 14 au 16 octobre, de concerts, conférences, débats, ateliers, workshops, networking dédiés à l'industrie de la musique, aux pros et au grand public.

124 concerts et un public venu nombreux ont partagé les salles de musique entre Barbès, Clichy, Blanche, Montmartre et Pigalle.

Grâce à la consultation des grilles des conventions et des concerts depuis l'application du festival, c'était pratique et très rapide de choisir les concerts et les conférences et aussi de trouver les lieux où se déplacer.

Jour 1 : mercredi 14 octobre

Le MaMA pour Froggy's Delight a commencé le mercredi au Trianon, coeur historique du MaMA, développé avec l'Irma et Cap Digital dédié à l'innovation dans la filière musicale. Une très bonne ambiance pour faire un planning de concerts et organiser les deux interviews de la journée : Joon Moon et JoyCut.

On rencontre les italiens JoyCut dans un café et on discute avec eux de leur tournée européenne, de leurs projets et des autres groupes présents au festival. Le temps de se donner rendez-vous à leur concert à 22h30 et on file aux Trois Baudets pour rencontrer les Joon Moon. Ce duo franco-américain, formé de Kristle Warren et Julien Decoret, nous accueillent après leur soundcheck qui nous fait découvrir la voix profonde de Kristle très Nina Simone.

La soirée live s'ouvre à La Cigale avec le songwriting folk de l'américain Elvis Perkins et ses ballades mélancoliques. Au Divan du Monde, c'est le domaine du trip-hop avec les français Bristol et leur mood chillout, un son qui sonne comme du déjà-entendu mais qui parvient quand même à faire danser la salle.

Quand on descend à la Boule Noire, on réalise qu'on ne peut même pas entrer dans la salle tellement le public est venu nombreux pour écouter l'électro française de Radio Elvis.

Ambiance très différente aux Trois Baudets où l'on est assis dans ce petit théâtre aux fauteuils rouges en écoutant le québécois Alex Nevsky. Son charisme électrisant ouvre la scène aux Joon Moon. Julien Decoret et Kristle Warren, pour leur début sur scène, sont accompagnés par une chanteuse, un pianiste et par Raphaël Chassin à la batterie. La voix enchante le public qui redemande des morceaux à la fin du concert.

La Chaufferie de La Machine du Moulin Rouge se réchauffe avec l'électro dark wave des italiens JoyCut. La batterie très puissante de Nicola, rapide et précise, se mélange très bien aux percussions de Gael et au clavier de Pasco. Au final, un grand succès pour ce groupe à l'attitude écolo qui a joué presque partout et qui va pousser la tournée jusqu'à Reykjavik. On reste à La Machine pour terminer la soirée avec The Pirouettes de Vickie Chérie et Leo Bear Creek et leur pop électronique à deux voix.

Jour 2 : jeudi 15 octobre

La deuxième journée s'ouvre avec l'apéro pro au Trianon offert par l'Irma. L'étage est plein à craquer, tout le monde profite pour prendre des contacts, boire un verre et découvrir les projets, les applications et nouveaux logiciels présentés dans les nombreux stands.

On se déplace à La Cigale pour aller voir l'électro-pop des Broken Back et on continue avec le rock indé des hollandais Bombay au Bus Palladium. Des gars sortis des annés 90' accompagnés d'une fille aux cheveux longs à la batterie, les trois mélangent des sonorités douces au lo-fi brumeux qui convainc le public. Au Petit Moulin, on est très décu car le concert de Hein Cooper affiche complet.

Encore une fois, on terminera la soirée à La Machine avec le très attendu metal cinématographique des Hypnose. Les connexions d'Emmanuel Jessua entre la musique et le cinéma lui donnent l'idée de mélanger les deux : sa musique se révéle comme la bande originale d'un voyage imaginaire. L'ambiance dark est partagée avec les Perturbator et leur électro cybernétique à l'imagerie grindhouse.

Jour 3 : vendredi 16 octobre

On se retrouve à l'espace presse du Trianon pour la conférence de bilan de cette édition en présence de Daniel Colling et Fernando Ladeiro-Marquès, producteur et directeur du MaMA. On fait le point sur les chiffres d'affluence du public et des professionnels, et cette année est placée sous le signe d'un grand succès.

On se déplace très vite au Divan du Monde pour l'interview avec les Meadowlark, révélation de la pop anglaise. L'attaché de presse nous a demandé de décaler l'interview de quelques heures parce que les musiciens ont été bloqués par des problèmes de contrôle à La Manche.

Quand on arrive dans le backstage, Kate McGill, très gentille, nous démande si on veut boire quelque chose et on se met à l'aise pour l'interview qui sonne plutôt comme une discussion entre amis. Ils remarquent le nom du webzine - Oh what a cool name ! - et le carnet "old style school" où on a écrit les questions.

La Cigale nous attend : les toulousains de Kid Wise sont tellement heureux de jouer à Paris qu'ils demandent au public de faire une photo avec les bras en l'air pour la partager sur les réseaux sociaux. Le public danse sur un mood très léger, de la pop simple qui fait de l'oeil à l'electro.

On revient au Divan du Monde pour écouter ce français, aux grandes lunettes nerd, qui chante en anglais : Tahiti Boy & The Palmtree Family. Des sonorités léchées qui sonnent comme de la pop électronique plus raffinée avec la présence des trois choristes en tenue fifties. Les Meadowlark arrivent sur scène et Kate nous fait signe lors du checksound.

Aux Trois Baudets, on se retrouve dans l'univers poétique et éthéré de Noiserv et on fait une immersion dans le rock indé de Ropoporose à La Boule Noire, avec ce duo aux franges et au look vintage, qui joue de la noise imbibée d'échappées pop.

On rentre après le dj set dansant de DJ La Muerte Chez Moune, projet d'Alexandre Berly qui élabore des ambiances lugubres et de petites touches de joie.

Un festival qui a nous permis de faire de nouvelles connaissances : des groupes, des amis, de belles rencontres, de la bonne musique et la sensation d'avoir participé à une grande fête que nous attend déjà la prochaine année.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Festival MaMA en concert au Festival MaMA 2014 (5ème édition)
Festival MaMA en concert au Festival MaMA 2015 (6ème édition)
Festival MaMA en concert au Festival MaMA 2015 (6ème édition) - Joon Moon
L'interview de Festival MaMA 2015 (6ème édition) - Meadowlark (vendredi 16 octobre 2015)
L'interview de Festival MaMA 2015 (6ème édition) - Joycut (mercredi 14 octobre 2015)

La chronique de l'album Ash wednesday de Elvis Perkins
La chronique de l'album Elvis Perkins In Dearland de Elvis Perkins
Elvis Perkins en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Elvis Perkins en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Elvis Perkins en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Elvis Perkins en concert au Grand Mix (samedi 26 septembre 2009)
L'interview de Elvis Perkins (mai 2007)
La conférence de presse de Elvis Perkins (16 août 2007)
L'interview de Elvis Perkins (27 mars 2009)
La chronique de l'album Juste avant la ruée de Radio Elvis
Radio Elvis parmi une sélection de singles (janvier 2016 )
La chronique de l'album Les Conquêtes de Radio Elvis
Radio Elvis en concert à Interview (lundi 13 janvier 2014)
Radio Elvis en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - mercredi 29 avril
Radio Elvis en concert au Festival Bonsoir Paris #1 (édition 2015) - vendredi 11 décembre
Radio Elvis en concert au Festival Les Francofolies de La Rochelle #32 (édition 2016)
Radio Elvis en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche
La chronique de l'album Himalaya mon amour de Alex Nevsky
Alex Nevsky en concert au Festival international de la chanson de Granby 2014 (46ème édition) - jeudi 11 septembre
JoyCut en concert au Klub (jeudi 3 décembre 2015)
JoyCut en concert au Festival Rock en Seine 2016 - samedi 27 août
La chronique de l'album Carrément Carrément de The Pirouettes
Bombay parmi une sélection de singles (juillet 2013)
La chronique de l'album So Long, See You Tomorrow de Bombay Bicycle Club
La chronique de l'album Everything Else Has Gone Wrong de Bombay Bicycle Club
Bombay en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du dimanche
Bombay en concert au Festival International de Benicàssim #18 (vendredi 13 juillet 2012)
Bombay en concert au Festival Art Rock 2016 - vendredi 13 mai
Kid Wise en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2014 - Les iNOUïS
Kid Wise en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - vendredi 24 avril
La chronique de l'album Fireman EP de Tahiti Boy & The Palmtree Family
L'interview de Tahiti Boy and The Palmtree Family (décembre 2006)
L'interview de Noiserv (mercredi 16 mars 2016)
La chronique de l'album Elephant Love de Ropoporose
La chronique de l'album A Life with Large Opening de Samba de la Muerte
La Muerte en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - samedi

En savoir plus :
Le site officiel de Festival MaMA
Le Facebook de Festival MaMA


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Radio Elvis (13 janvier 2014)
Bombay Show Pig (23 avril 2013)
Noiserv (16 mars 2016)


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=