Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce HEY! Modern art & Pop culture / Act III
Halle Saint Pierre  (Paris)  Du 18 septembre 2015 au 13 mars 2016

Dédiée aux arts singuliers, la Halle Saint Pierre présente avec "HEY! Modern art & Pop culture Act III" le dernier opus d'une trilogie consacrée aux arts outsiders dont le commissariat est assuré par Anne et Julien, fondateur de la revue-objet HEY!, créée en 2010, qui s'est imposée dans le domaine de l’art plastique underground actuel.

En 2011, embrassant six décades de création alternative, "Part I" proposait un voyage spacio-temporel au coeur des cultures alternatives qui commençait avec les "pionniers" qui, hors des académismes, des modernités et des avant-gardes, et surtout de la posture d'artiste, ont révélé l'existence de "l'art des fous".

L'année suivante, conçu comme un cabinet de curiosités transversal avec les oeuvres d'artistes notoires que les commissaires qualifiaient de "pollen de la création culturelle" en raison de leur qualité de défricheurs et d'initiateurs des mouvements contemporains, "Part II", cernait la nébuleuse de la culture underground caractérisée par son syncrétisme tant stylistique que thématique inscrit dans la tradition magico-réaliste.

HEY! Modern art & Pop culture Act III - Les nouveaux territoires de l'art

"Part III" boucle le cycle avec, certes la présence de quelques figures devenues tutélaires, mais essentiellement les oeuvres des artistes émergents nés après 1970 et formés aux beaux-arts ou aux arts plastiques qui s'inscrivent dans une démarche artistique professionnelle, et pour la plupart exposés pour la première fois en France, qui permettent une exploration des nouveaux territoires de l'art, ceux qui, selon le propos des commissaires, se dérobent à une relation au monde rationaliste et unidimensionnelle.

Et point de parcours imposé ou suggéré, ni appariement thématique ou stylistique, ni de cartels didactiques, uniquement une courte biographie des artistes. Au visiteur d'orienter sa déambulation, au sein des deux niveaux ouverts de monstration, en fonction de son ressenti immédiat.

Deux constantes d'évidence. La très grande qualité esthétique des oeuvres, pour l'essentiel, picturales et le registre figuratif. En effet, il ne s'agit ni d'art social ni d'art abstrait mais d'un art pour lequel l'homme est au coeur de la création. Une création ancrée dans la célébration de l'imaginaire et l'exploration de mythologies personnelles.

Bien que la synthèse soit, en conséquence, ardue, deux thématiques génériques récurrent se dégagent. En premier lieu, celle du memento mori, avec ce qu'elle implique de morbidité, et qui ressort à la vanité et au détournement profane de l'iconographie religieuse.

Ainsi en est-il, entre autres avec les crânes sculptés dans la nacre de grands coquillages de Grégory Halili, les bustes janusiens de Hervé Bonhert, les corps desséchés de Ludovic Levasseur, évoquant tant les poupées de Hans Bellmer que les momies des catacombes ou les portraits à tête de mort de Derek Nobbs.

Ensuite, celle de la métamorphose entendue de manière polysémique avec les corps mutants de Choi Xooang et ceux de Gabriel Grun ou les visages baconiens de Christian Rex Van Minnen.

Autre déclinaison métamorphique, l''hybridation aussi étrange qu'inquiétante de l'homme et de l'animal, des portraits avec implants faciaux de plumes de Steven Kenny au bébés-animaux en porcelaine de Bian Yu-Pei et aux enfants plume de Lucy Glendinning.

Un autre constat s'impose celui de la vivacité et de l'éclectisme de la création asiatique contemporaine et la découverte de certains de leurs ainés qui revisitent l'art de l'estampe, les pulp de Namio Harukawa avec ses dominatrices callipyges ou les "Lauhing Stones" de Hirotoshi Ito.

A ne pas rater deux séries d'oeuvres "lumineuses" : une rareté avec les "Diableries", vues stéréoscopiques datant du 19ème siècle et les extraordinaires boîtes de Albert Sallé, petits théâtres animés réalisés dans les années 1960 des petits meubles ou des bonbonnes de verre.

S'impose l'acquisition du catalogue pour appréhender l'univers des artistes notamment à l'aune des réponses qu'ils apportent au questionnaire de Proust.

 

En savoir plus :

Le site officiel de la Halle Saint Pierre

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation de la Halle Saint Pierre


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2024 : Le plein de news avant l'été

L'été approche et avec lui la pénurie de sorties en tout genre mais d'ici là, on fait le plein !.
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Amour noir" de Bad Juice
"Session" de Bruit d'Avril
"Tonight will only make me love you more" de Caesaria
"What the thunder said" de Elysian Fields
"Une vie cool" de Matt Low
MATW, Soft Michel, Sun, Sunshade, Seppuku, Servo et Dye Crap à découvrir
"The Lake" de Morgane Imbeaud
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"London tropical" de Space Alligators
"Slydee" de Sylvain Daniel
"Nos chansons préférées de WHY" c'est le 30ème épisode du Morceau Caché
et toujours :
"Following the sun" de Alexis Valet
"Batist & the 73'" de Batist & The 73'
"El magnifico" de Ed Harcourt
"Big anonymous" de El Perro Del Mar
Petit coup d'oeil sur le Festival Paysage Pop #2
"Until now" de Gabriel Pierre
"A kingdom in a cul-de-sac" de Ha The Unclear
"Dysphorie" de Intrusive Thoughts
"Family affair" de Kokopeli
"La balade sauvage" de Nicolas Paugam
"Korzéam" de Thibaut Wolf
"Folk tales of today" de Two Magnets

Au théâtre :

les nouveautés :

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon

"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
et toujours :
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Tout l'or du monde" au Théâtre Clavel
"Dans ton coeur" au Théâtre du Rond Point
"Du pain et des jeux" au Théâtre 13 Bibliothèque
"Vernon Subutex" au Théâtre des 2 Rives
"37 heures" au Théâtre la Flèche
"Fantasmes" au Théâtre La Croisée des Chemins
des reprises :
"Rembrant sous l'escalier" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier

"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

"C'était mon chef" de Christa Schroeder
"L'embrasement" de Michel Goya
"Nouvelle histoire d'Athènes" de Nicolas Simon

"Hervé le Corre, mélancolie révolutionnaire" de Yvan Robin
"Dans le battant des lames"' de Vincent Constantin
"L'heure du retour" de Christopher M. Wood
"Prendre son souffle" de Geneviève Jannelle
et toujours :
"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=