Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Naissance d'un chef d'oeuvre
Théâtre de Belleville  (Paris)  octobre 2015

Spectacle conçu et mise en scène par Stéphanie Chévara, avec 'Morgane Bader, Françoise Boisseau, Gérald Cesbron, Laurent Collard, Barthélémy Goutet et en alternance les enfants Arthur Minthe et Théophile Pouillot-Chévara.

En 1952, Roger Blin montait pour la première fois au monde "En attendant Godot" de Samuel Beckett au Théâtre de Babylone. Dans l’histoire du théâtre du vingtième siècle, et aussi pour celle de ce siècle, cette création est désormais une date clé et un événement d’une rare importance.

"Naissance d’un chef d’œuvre" raconte sans chichis la genèse de Godot et ne lésine pas sur les moyens puisqu’elle convoque sur scène Samuel Beckett, l’auteur de la pièce, Roger Blin, son metteur en scène, ainsi que tous les protagonistes, comédiens en tête, qui ont contribué à sa renommée. Préférant un didactisme bienveillant et chaleureux à une explication de textes pour spécialistes,

Stéphanie Chévara, qui a écrit et adapté à la scène "Naissance d’un chef d’œuvre", met Godot à la portée de tous ses spectateurs, qu’ils connaissent la pièce de Beckett sur le bout des doigts ou qu’ils en ignorent jusqu’à l’existence. On se risquera même à affirmer que ceux qui n’aiment pas Beckett, ou sont rétifs à son humour absurde, pourront se passionner pour le travail de Stéphanie Chévara.

Tout commence par Roger Blin à sa table de travail lisant le cahier vert dans lequel Beckett a copié "En attendant Godot" et s’interrogeant sur ce que signifie ce texte énigmatique. Tout s’achève dans un monde où leurs silhouettes à chapeaux melons sont devenues incontournables, au même titre que celles des personnages peints par Magritte ou des compositions burlesques de Laurel et Hardy ou Charlie Chaplin.

Entre ces deux temps, "En attendant Godot" est devenu un mythe et, grâce à Stéphane Chévara, on aura appris pourquoi.

Simple, nourrie de jolies anecdotes, "Naissance d’un chef-d’œuvre" se suit avec plaisir. Voir Samuel Beckett en "vrai", dans la composition très réussie de Barthélémy Goutet, avec son humour irlando-saxon et sa délicieuse pointe d’accent, emporte la conviction.

Peut-être que Laurent Collard a gommé un peu du tempérament inquiet de Roger Blin pour en faire un chantre absolu et bégayant de la chose théâtrale, mais cela ne l’empêche pas d’être le personnage

Le reste de la distribution, Morgane Bader, François Boisseau, Gérald Cesbron et en alternance les enfants Arthur Minthe et Théophile Pouilot-Chévara, s’emploie sans compter, jouant parfois plusieurs personnages dans une succession de saynètes jamais inutiles.

Quand on aura ajouté que Stéphanie Chévara ne se prive pas d’utiliser des incrustations vidéos, et le fait toujours à bon escient pour ajouter un plus d’émotion, on espérera avoir définitivement convaincu que "Naissance d’un chef d’œuvre" est un spectacle réussi à la gloire du théâtre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=