Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Norte
Lav Diaz     (novembre 2015) 

Réalisé par Lav Diaz. Philippines. Drame. 4h10 (Sortie le 4 novembre 2015). Avec Sid Lucero, Archie Alemania, Angeli Bayani, Mailes Kanapi, Mae Paner, Soliman Cruz, Hazel Orencio et Ian Lomongo.

"Norte" de Lav Diaz est un film comme les autres, avec un début et une fin, des personnages, une histoire, une esthétique et une dramaturgie.

"Norte" est un film comme les autres, sauf que c'est une expérience unique de deux-cent cinquante minutes. Une expérience qui devrait permettre à pratiquement tous ses spectateurs de découvrir le cinéma de l'un des premiers grands créateurs du nouveau millénaire.

Évidemment, si l'on a soif de correspondances, on trouvera des rapprochements formels et narratifs entre Val Diaz le Philippin et Apichatpong Weerasethakul le Thaïlandais.

Mais si les deux cinéastes sont des chantres d’une nature pleine de spiritualité, Lav Diaz ne s’en tient pas à un simple animisme propice à un cinéma contemplatif. Lav Diaz est un conteur d’histoires. Celle qui se déploie dans "Norte" pourrait n’être qu’un argument de mélo.

Avec sa manière de filmer, de distendre le temps, le crime commis prend une dimension métaphysique et c’est à Dostoïevski, à "Crime et Châtiment" que l’on peut alors comparer "Norte". Disséquant le temps de la colère comme celui du remords, il enfonce lentement son scalpel dans chaque nerf de ses personnages.

Au beau milieu de leurs vies malheureuses, il y a la possibilité d’une rémission ou celle d’un encore plus grand malheur. Dans un monde philippin empreint de christianisme, Lav Diaz s’insurge contre ce Dieu ou ce hasard qui peut froidement accumuler les épreuves sur le dos d’une petite famille.

Quand on suit pendant plusieurs heures la vie de ses membres, quand on les voit, tous bons chrétiens, subir et surmonter en vain les pires calamités, on ne peut que s’interroger sur la raison de tout ça. Lav Diaz est un grand cinéaste de la transcendance perdue.

"Norte" a pour sous-titre "La fin de l’Histoire". Dans un pays qui a connu la dictature Marcos, il s’interroge sur l’absence d’un après démocratique. A sa place, il décrit cet engrenage fatal dans lequel les innocents sont toujours les victimes, dans lequel ceux qui veulent créer un nouveau monde sombrent inévitablement dans le nihilisme.

Ainsi, dans "Norte" de Lav Diaz, croyant venger les pauvres qu’elle accule à la misère, un étudiant politisé tue une usurière. Un homme est condamné à sa place, subit l’enfer des prisons philippines et sa famille s’enfonce dans l’extrême misère pendant que le criminel sombre dans une nouvelle folie meurtrière.

Multipliant les histoires possibles, Lav Diaz paraît n’en traiter vraiment que quelques-unes, mais à chaque fois avec une telle ampleur que l’on en reste bouche bée, tétanisé par tout ce qui s’y déploie. Très vite, on comprend pourquoi il a besoin de plus de quatre heures pour mener à bien son récit et quand il achève sa tâche, on est plus frustré que soulagé.

Dans cette oeuvre magistrale, souffle un temps qui n’est plus le temps objectif des horloges, mais celui des conteurs d’épopée humaine.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 Avril 2019 : 365 jours par an

Ce week end c'était le Disquaire Day, l'occasion de rappeler que vos disquaires, comme vos libraires ont une santé fragile et qu'il est important de les soutenir tout au long de l'année. Alors allez acheter vos disques et vos livres dans vos commerces de proximités, leurs bons conseils valent mieux que les frais de port offerts.

Du côté de la musique :

"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia
et toujours :
"Soleil, soleil bleu" de Baptiste W. Hamon
"Whoosh !" de The Stroppies
"Vonal Axis" de Steeple Remove
"Moderniste" de Les Vents Français
"Requiem" de AqME
"Hand it over" de Hat Fitz & Cara
"François Couperin : Concerts royaux" de Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
"Journey around the truth" de Andy Emler & David Liebman
A l'occasion du concert de Novatom et des Sheriff à Montbrison nous les avons rencontré :Interview de Novatom,Interview des Sheriff
"Ce qui nous lie" de Mes Souliers sont rouges

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"JR" à la Grande Halle de La Villette
"Je suis Fassbinder" au Théâtre du Rond-Point
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Amour en toutes lettres" au Théâtre de Belleville
"Cinq ans d'âge" au Théâtre Essaion
"Tchekhov à la folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Célébration" au Théâtre de Belleville
"Lewis Furey - Haunted by Brahms" au Théâtre du Rond-Point
"Close"
"Into the little hill" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises:
"Matka" au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerzuk
"La petite fille de Monsieur Lihn" au Théâtre de l'Epée de Bois
"L'Autre fille" au Studio Hébertot
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre Tristan Bernard
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Trianon
"Gainsbourg For ever" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Seule à mon mariage" de Marta Bergman
Oldies but goodies avec"Paris qui dort" de René Clair dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag
et toujours :
"Barracoon" / "Article 36" de Zora Neale Hurston / Henri Vernet
"C'est aujourd'hui que je vous aime" de François Morel & Pascal Rabaté
"Ce que cela coûte" de Wilfred Charles Heinz
"L'enquête Hongroise, le tour du monde 1" / "Vous êtes de la famille ?" de Bernard Guetta / François Guillaume Lorrain
"La cartographie des Indes boréales" de Olivier Truc
"La guerre des scientifiques" de Jean Charles Foucrier
"Mémoire brisée" de E.O. Chirovici
"Parasite" de Sylvain Forge

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=