Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Low - Mike Noga
Grand Mix  (Tourcoing)  vendredi 30 octobre 2015

Le concert de Low était tout en nuances, sans moments vides, ni répétitions. Impressionné, je l’ai été par la remarquable connivence entre les trois musiciens : Alan Sparhawk au chant et à la guitare, Steve Garrington à la basse, Mimi Parker à la batterie – ces deux derniers chantant aussi, quasi à l’unisson de Sparhawk, comme si finalement une seule voix se déclinait en plusieurs variations subtiles. Et quelles harmonies vocales ! On aurait dit une symphonie noire, ample, portée avec une certaine sobriété par les trois musiciens.

Le groupe a beaucoup évolué depuis le premier et formidable premier album sorti il y a une vingtaine d’années, I Could Live In Hope. Cette année est sorti un des sommets de cette œuvre cohérente : Ones and Sixes. Cette musique minimale et intimiste qui au début empruntait à Joy Division sa gravité et sa lenteur, en forçant le trait (le parti pris était d’exagérer le ralenti), atteint aujourd’hui une démarche très personnelle. On retrouve d’ailleurs sur scène quelque chose de l’ordre de la communion religieuse – je ne crois pas que cela ait un rapport direct avec l’engagement religieux du couple Sparhawk / Parker.

Dans cette musique à la fois âpre et lumineuse, il y a une douleur difficilement contenue, une douleur et aussi peut-être une dépression. Sparhawk donne quelques clés dans un entretien récent : "Mon père est mort il y a à peu près un an. Beaucoup de questions ont alors surgi : celle de la détérioration inéluctable des corps et des âmes ; la question, tout simplement, du sens de l’existence. (…) Les choses se gravent en toi, tu réalises avec l’âge que ce que tu es ne changera pas, le portrait ne fait que se préciser".

Ce qui peut expliquer cette mélancolie de fond, d’une grande beauté, avec ses quelques accents de colères, traduits par des progressions électriques dont on aurait aimé qu’elles fussent prolongées. En effet, on trouve çà et là quelques retenues, regrettables, qui font que certains titres ont un goût d’inachevé.

Mais ce n’est pas grave : bien qu’intermittente, la lumière est bien là, et aussi l’émotion, que l’on perçoit dans la voix de Mimi Parker – une émotion qui se transmet de proche en proche pour nous toucher au cœur.

Le groupe australien du chanteur Mike Noga a joué en première partie un rock alternatif, assez brut. Noga a fait partie d’un groupe australien important, The Drones : je ne sais pas dans quelles conditions il a quitté ce groupe mais on peut supposer que c’est pour mettre en avant sa belle voix grave, et son charisme. On regrette seulement que ces chansons, plutôt inégales, n’aient pas conservé la force de frappe des Drones. On a en fait du mal à suivre Noga, à suivre les traces de ses mélodies instables. Cela dit, le propos est honnête et même sympathique (ce qui n’est absolument pas un argument). Il faudra laisser à ces chansons le temps de trouver un point d’ancrage, une construction, et une maturité. Ce n’est pas impossible : je n’oublie pas que l’Australie est la patrie de certains groupes, qui sont les plus beaux du monde.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A lifetime of temporary relief de Low
La chronique de l'album The great destroyer de Low
La chronique de l'album Drums and guns de Low
La chronique de l'album Oh my god, Charlie Darwin de The Low Anthem
La chronique de l'album C'mon de Low
La chronique de l'album The Invisible Way de Low
La chronique de l'album Ones and Sixes de Low
La chronique de l'album Sélection singles & EP de Bantam Lyons - Clara Néville - Jay-Jay Johanson - Nadéah - Matt Low - OMOH - Zebra - Perez
La chronique de l'album eponyme de Vox Low
La chronique de l'album Double Negative de Low
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
Low en concert au Festival Primavera sound 2007 (vendredi)
Low en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
Low en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
Low en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Vendredi
Low en concert à la Salle Moebius du Beffroi (samedi 10 octobre 2015)
L'interview de Low (22 avril 2005)
L'interview de Low (février 2007)
L'interview de Low - Alan Sparhawk (juin 2015 )
L'interview de Matt Low (mardi 27 octobre 2015)


En savoir plus :
Le site officiel de Low
Le Bandcamp de Low
Le Facebook de Low
Le Soundcloud de Mike Noga
Le Myspace de Mike Noga
Le Facebook de Mike Noga

Crédits photos : Cédric Chort (Toute la série sur Taste of Indie)


David Falkowicz         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Matt Low (27 octobre 2015)


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=