Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce New Order
Casino de Paris  (Paris)  mercredi 4 novembre 2015

C’est toujours avec une petite appréhension que l’on se rend, ces temps-ci à des concerts, écouter tous ces groupes qui ont un peu de "bouteille". New Order en était la parfaite illustration ce mercredi au Casino de Paris. Cette crainte était d’autant plus fondée après un dernier album Music Complete qui en a laissé plus d’un sur sa faim et une formation toujours à géométrie variable entre absents et revenants… Les deux autres, Stephen Morris et Gillian Gilbert étaient donc réunis autour de Barney Sumner qui, ce soir-là, a dû endosser le costume du "patron", rôle pour lequel il n’a jamais été très à l’aise.

On pouvait craindre le pire et le meilleur est arrivé. Un début de set équilibré avec des titres à la fois récents du dernier album – "Restless" / "Tutti Frutti" – ou "Crystal" sur l’album Get Ready mais aussi très tôt dans le set "Ceremony" et un tir groupé autour de "Age of consent", "586", "Lonesome tonight" et "Your silence face" indiquant que l’on allait passer la soirée plus dans un passé ancien que récent. Ce dosage fin a permis de faire passer la pilule du dernier album dont les titres ne produisent pas d’effets surpuissants en live.

La deuxième partie du concert ne fut pas simplement un festival de tubes et une cérémonie du souvenir. Elle fut la démonstration que les grandes équipes ne meurent jamais et que les titres mythiques tels "Bizzare love triangle", "The perfect kiss", "True faith", "Temptation" ou "Blue Monday" sont intrinsèquement plus forts que ceux qui les interprètent et qu’ils gardent pour l’éternité leur pouvoir émotionnel et dansant. Cet avis quelque peu définitif trouve tout de même une exception, TomChapman n’est pas Peter Hook… Un autre fantôme hantait la soirée, Ian Curtis figurant dans un montage photo derrière le groupe avec la mention "Joy division for ever" pour les deux derniers titres du rappel, le très émouvant "Atmosphere" et l’incourtournable mais peu être inutile, en tout cas ce soit là, "Love will tear us apart".

Accompagné d’un visuel époustouflant mêlant des films, sur Manchester par exemple, mais surtout des lumières magnifiques se reflétant sur de bizarres figures géométriques qui fait de New Order un groupe musical autant que visuel. Une très belle soirée qui ne respirait pas du tout la naphtaline ni la nostalgie. Dreams never ends !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A new order rising de Washington
La chronique de l'album Live at Bestival 2012 de New Order
New Order en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (vendredi)
New Order en concert au Festival International de Benicàssim #18 (dimanche 15 juillet 2012)
New Order en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Vendredi


En savoir plus :
Le site officiel de New Order
Le Soundcloud de New Order
Le Facebook de New Order

Crédits photos : François Remoué


François Remoué         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 09 juin 2024 :Les nouveautés débarquent

Entre 2 tours de scrutin, il reste du temps pour découvrir notre sélection culturelle hebdomadaire. Cette semaine, c'est aussi le retour des sessions Froggy et ça fait plaisir !
Pensez aussi à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaînes YouTube et Twitch.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Baptiste Dosdat autour de son album "Batist & The 73", agrémenté d'une session
"The afternoon of our lives" de Olivier Rocabois
"Ciel, cendre et misère noire" de Houle
Alain Chamfort était au Point Ephémère
"Middle class luxury" de Beau Bandit
"As seasons changed" de Indigo Birds
"Jusqu'où s'évapore la musique" de Jérôme Lefebvre / FMR Ochestra
We Hate You Please Die, Jules & Jo et Hippocampe Fou dans un petit tour des clips de la semaine
"Upside down" de Manila Haze
"Volupté" de Marie Pons & Geoffrey Jubault
"Hey you" de Mazingo
"Réalité" de Moorea
"Bleu" de Olivier Triboulois
"Thalasso" de Soft Michel
"Rockmaker" de The Dandy Wharols
et toujours :

"Nos courses folles" de Les Fouteurs de Joie
quelques clips avec Lux, Tramhaus, Coeur Joie, Mélys, Resto Basket
"Ravage club" de Ravage Club
"A life of suitcase" de The Rapports
"The giant rooster" de Trigger King
"Homecoming" c'est le 31ème épisode du Morceau Caché

Au théâtre :

les nouveautés :

"Du domaine des murmures" au Théâtre Le Lucernaire
"Hepta, le grand voyage du Petit Homme" au Théâtre Essaïon
"Pourquoi Camille ?" au Théâtre La Flèche (et bientôt Avignon)

"Les vagues" au Théâtre de La Tempête
"Molly ou l'Odyssée d'une Femme" au Théâtre Essaïon

"Dictionnaire amoureux de l'inutile" au Théâtre La Scala
"La contrainte" au Théâtre La Verrière de Lille
"Les possédés d'Illfurth" au Théâtre du Rond Point
"Les tournesols" au Théâtre Funambule Montmartre
"Un faux pas dans la vie d'Emma Picard" au Théâtre Essaïon
et toujours :
"L'affaire Rosalind Franklin" au Théâtre de la Reine Blanche
"Un mari idéal" au Théâtre Clavel
"Chère insaisissable" au Théâtre Le Lucernaire
"La loi du marcheur" au Théâtre de la Bastille
"Le jeu des ombres" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Capharnaüm, poème théâtral" au Théâtre de la Cité Internationale
"Jean Baptiste, Madeleine, Armande et les autres" au Théâtre Gérard Philipe
"Majola" au Théâtre Essaïon
"Mon pote" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses

Cinéma avec :

"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine

"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein
et toujours :
"Le déserteur" de Dani Rosenberg
"Marilu" de Sandrine Dumas
"Que notre joie demeure" de Cheyenne-Marie Carron
"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

Lecture avec :

"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
et toujours :
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=