Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mogwai
Central Belters  (Rock Action / PIAS)  octobre 2015

Central Belters de Mogwai est un long voyage, un voyage dans 20 ans de musique. Cet album est né comme a dit le guitariste Stuart Braithwaite parce que "ça semblait tout simplement être un truc sympa à faire".

35 chansons réparties sur trois disques qui témoignent de l'immense production de Mogwai, une accumulation immense de matière du premier album Young Team (1997) au dernier Rave Tapes (2014).

On vient d'apprendre ces jours ci que John Cummings, guitariste et membre fondateur du groupe, termine son expérience avec Mogwai pour se consacrer à ses projets solo pour l'instant encore secrets. Une raison en plus pour écouter ces trois albums qui offrent un balayage chronologique de la production du groupe au complet.

"La théorie était que les deux premiers CD seraient constitués des chansons les plus connues extraites de tous les albums. Et puis le troisième CD aurait rassemblé des choses plus obscures", explique Stuart.

Le premier album s'ouvre avec "Summer" qui date de 1996, single de la semaine sur NME à l'époque, qui leur a donné leur notoriété. C'est le réveil d'un rêve confus, la batterie domine tout le morceau et comme dans une marche devient de plus en plus rapide jusqu'à devenir plus calme.

Le deuxième morceau, "New Paths To Elicorn Part I" avec un trémolo nous fait penser à God Machine et "Christmas Steps" qui suit plutôt à Have A Nice Life. On y trouve aussi l'émouvant "Take Me Somewhere Nice" et "Stanley Kubrick" qui nous rappelle de nombreuses bandes originales de Mogwai comme celle des Revenants.

Le deuxième album voit dans ses titres la ballade nocturne "Friend of The Night", "I'm Jim Morrison, I'm Dead", "The Lord Is Out of Control" et "Teenage Exorcists" du dernière album Rave Tapes.

On arrive jusqu'au troisième album comme dans une balade musicale et visuelle et on se laisser bercer par l'éternelle "My Father My King", des morceaux moins connus publiés uniquement sur compilations, des split singles, des EP de tournées ou des bonus, comme "Burn Girl Prom Queen", "Devil Rides", "Tell Everybody That I Love Them".

Au cours d'un parcours sonore, on passe à travers les années, à travers les albums : la majesté nocturne de Come On Die Young (1999) avec le multi-instrumentiste Barry Burns, Rock Action (2001), Happy Songs For Happy People (2003), Mr Beast (2006) qui a inspiré le documentaire The Recording of Mr Beast, The Hawk is Howling (2008), Hardcore Will Never Die But You Will (2011) et Rave Tapes (2014).

Cette compilation est accompagnée d'archives historiques de Mogwai, souvenirs des voyages, des tournées, des photos, des billets, des affiches... Dans toutes ces années, ce qui est le plus étonnant, c'est d'entendre Stuart dire : "Il n'y a rien de différent entre le fait de jouer devant 2000 personnes et celui de jouer devant 50 personnes. La scène est juste un peu plus haute. Et on a une loge !"

Cette oeuvre est un rare exemple du travail d'un groupe encore en activité qui décide de sortir un album rétrospectif. C'est un grand objectif pour un groupe qui, dans le Glasgow de 1995, avait choisi un nom au hasard car comme Stuart l'a révélé : "Nous avons toujours eu l'intention d'en trouver un meilleur, mais comme beaucoup d'autres choses, nous ne l'avons jamais fait".

Barry Burns a dit une fois : "Je pense qu'on est meilleur que les Beatles ! Mais je suis le seul !". Alors on les attend dans vingt ans pour la suite...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Happy songs for happy people de Mogwai
La chronique de l'album Mr Beast de Mogwai
Mogwai parmi une sélection de singles (été 2006)
La chronique de l'album Zidane : A 21st Century Portrait de Mogwai
La chronique de l'album The Hawk is Howling de Mogwai
La chronique de l'album Special Moves de Mogwai
La chronique de l'album Hardcore will never die but you will de Mogwai
La chronique de l'album Les Revenants OST de Mogwai
La chronique de l'album A wrenched virile lore de Mogwai
La chronique de l'album Rave Tapes de Mogwai
La chronique de l'album Every Country's Sun de Mogwai
Mogwai en concert à l'Elysée Montmartre (5 juin 2003)
Mogwai en concert à La Laiterie (9 avril 2006)
Mogwai en concert au Festival Primavera Sound 2006 (samedi)
Mogwai en concert au Festival Les Eurockéennes 2006 (dimanche)
Mogwai en concert au Festival La Route du Rock 2006 (vendredi)
Mogwai en concert à l'Olympia (30 septembre 2006)
Mogwai en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
Mogwai en concert à L'Aéronef (vendredi 18 mars 2011)
Mogwai en concert au Trianon (jeudi 17 mars 2011)
Mogwai en concert au Festival La Route du Rock #21 (vendredi 12 août 2011)
Mogwai en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Samedi 6 juillet
L'interview de Mogwai (Avril 2004)
L'interview de Mogwai (5 juin 2003)
L'interview de Mogwai (décembre 2005)
L'interview de Mogwai (8 juillet 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Mogwai
Le Myspace de Mogwai
Le Facebook de Mogwai


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=