Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jim Murple Memorial
Nouveau Casino  (Paris)  13 avril 2005

Le Nouveau Casino est bondé pour le premier concert de Jim Murple Memorial qui, à l'occasion de la sortie de son dernier album Five'n'yellow, s'offre un triptyque musical parisien (Nouveau Casino, Maroquinerie, Divan du Monde).

Le public de Jim Murple Memorial, au demeurant large, très hétéroclite, répond toujours présent aux rendez-vous du groupe français de rythm'n blues qui tourne depuis maintenant près de 10 ans avec un beau succès.

En première partie, les DJ Le colonel et le dérailleur fou, qui n'omettent pas de faire leur publicité pour leur Opération Kangourou menée au Abracadabar.

Au programme, de vieux 45 tours de nanars immémoriaux, les sixies style "Doyou doyou Saint Tropez" et bide et chansons pour finir plus couleur de la soirée avec du mambo et coconut des familles qui reçoit cependant un accueil favorable du public bien décidé à se bouger le postérieur.

Ensuite, l'arrivée sur scène, en ordre dispersé, des musiciens de Jim Murple Memorial est chaleureusement applaudie et c'est le fidèle Albert qui introduit la soirée en nous prédisant une soirée de rythmes chaloupés. Applaudissements conséquents également à l'entrée de la chanteuse, Anne Marie Benoit dite Nanou, trompette à la main qui dès les premières notes vibrionne déjà comme à son habitude.

Et c'est parti pour un voyage vers les Caraïbes des années 60, entre La Nouvelle Orléans et Kingstown au rythme d'un son roots qui est leur marque de fabrique et un cocktail détonnant de rocksteady, ska, reggae, rythm'n'blues, soul, calypso.

En anglais ou en français, sur des standards ou sur leurs compositions originales, ils revisitent tous les styles pour en restituer l'esprit festif au sens non péjoratif du terme. Oublions tout et dansons !

Entre chaque morceau, Albert, fidèle des fidèles qui est présent malgré un gros rhume, scande d'une voix atone : "Jim Murple Memorial, yes !".

Sur scène, on reconnaît le guitariste énervé, lunettes noires et look chaussettes noires, qui finira par jouer assis, le contrebassiste flegmatique en costume croisé et chaussures bicolores des années 20, Romain Dallaine, le guitariste très concentré, pilier du groupe qui veille à la bonne cohésion musicale.

Et puis des nouveaux, un batteur rasta et deux grands aux cuivres, au saxophone une sorte de Dany Brillant au large sourire et un grand trompettiste aux cheveux longs et chapeau de mafioso, tous deux excellents.

Si Romain veille au côté musique, Nanou, elle, s'occupe des spectateurs. Ce petit bout de chanteuse sautillante en petite robe noire a une voix à vous donner la chair de poule aussi bien qu'à faire swinguer les morts ! Faut que ça bouge, que ça danse !

D'une énergie débordante, ne restant jamais immobile, elle chante, danse, parle au public, s'approche d'eux pour s'assurer de leur totale adhésion et veille à ce qu'il ne décroche jamais, même lors de la chanson d'amour avec un solo de Romain.

Dans la salle ça chaloupe à qui mieux mieux .

Les Jim Murple Memorial vont nous offrir un excellent concert, la pêche et le sourire sont bien là, mêlant titres nouveaux et titres plus anciens, dont certains en français.

Un concert fluide mais tiré au cordeau d'une heure pile avant le rappel où la tension fait place à la décontraction et les musiciens se déchaînent.

On a vite fait de s'imaginer le groupe déambulant dans une rue de Saint Louis pour une parade endiablée entraînant tous les habitants dans son sillage !

 

La cuvée 2005 des Jim Murple Memorial s'annonce goûteuse !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Trop jolie de Jim Murple Memorial
Jim Murple Memorial en concert à L'Européen (15 juillet 2004)
Jim Murple Memorial en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Jim Murple Memorial en concert au Festival du Schmoul 2005
Jim Murple Memorial en concert au Festival des Terre Neuvas 2005 (samedi)
Jim Murple Memorial en concert à l'Elysée Montmartre (9 décembre 2005)
L'interview de Jim Murple Memorial (15 juin 2004)

Pour en savoir plus sur :

Le site de Jim Murple Memorial

Crédits photos : David

Plus de photos surTaste of Indie


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=