Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jim Murple Memorial
Nouveau Casino  (Paris)  13 avril 2005

Le Nouveau Casino est bondé pour le premier concert de Jim Murple Memorial qui, à l'occasion de la sortie de son dernier album Five'n'yellow, s'offre un triptyque musical parisien (Nouveau Casino, Maroquinerie, Divan du Monde).

Le public de Jim Murple Memorial, au demeurant large, très hétéroclite, répond toujours présent aux rendez-vous du groupe français de rythm'n blues qui tourne depuis maintenant près de 10 ans avec un beau succès.

En première partie, les DJ Le colonel et le dérailleur fou, qui n'omettent pas de faire leur publicité pour leur Opération Kangourou menée au Abracadabar.

Au programme, de vieux 45 tours de nanars immémoriaux, les sixies style "Doyou doyou Saint Tropez" et bide et chansons pour finir plus couleur de la soirée avec du mambo et coconut des familles qui reçoit cependant un accueil favorable du public bien décidé à se bouger le postérieur.

Ensuite, l'arrivée sur scène, en ordre dispersé, des musiciens de Jim Murple Memorial est chaleureusement applaudie et c'est le fidèle Albert qui introduit la soirée en nous prédisant une soirée de rythmes chaloupés. Applaudissements conséquents également à l'entrée de la chanteuse, Anne Marie Benoit dite Nanou, trompette à la main qui dès les premières notes vibrionne déjà comme à son habitude.

Et c'est parti pour un voyage vers les Caraïbes des années 60, entre La Nouvelle Orléans et Kingstown au rythme d'un son roots qui est leur marque de fabrique et un cocktail détonnant de rocksteady, ska, reggae, rythm'n'blues, soul, calypso.

En anglais ou en français, sur des standards ou sur leurs compositions originales, ils revisitent tous les styles pour en restituer l'esprit festif au sens non péjoratif du terme. Oublions tout et dansons !

Entre chaque morceau, Albert, fidèle des fidèles qui est présent malgré un gros rhume, scande d'une voix atone : "Jim Murple Memorial, yes !".

Sur scène, on reconnaît le guitariste énervé, lunettes noires et look chaussettes noires, qui finira par jouer assis, le contrebassiste flegmatique en costume croisé et chaussures bicolores des années 20, Romain Dallaine, le guitariste très concentré, pilier du groupe qui veille à la bonne cohésion musicale.

Et puis des nouveaux, un batteur rasta et deux grands aux cuivres, au saxophone une sorte de Dany Brillant au large sourire et un grand trompettiste aux cheveux longs et chapeau de mafioso, tous deux excellents.

Si Romain veille au côté musique, Nanou, elle, s'occupe des spectateurs. Ce petit bout de chanteuse sautillante en petite robe noire a une voix à vous donner la chair de poule aussi bien qu'à faire swinguer les morts ! Faut que ça bouge, que ça danse !

D'une énergie débordante, ne restant jamais immobile, elle chante, danse, parle au public, s'approche d'eux pour s'assurer de leur totale adhésion et veille à ce qu'il ne décroche jamais, même lors de la chanson d'amour avec un solo de Romain.

Dans la salle ça chaloupe à qui mieux mieux .

Les Jim Murple Memorial vont nous offrir un excellent concert, la pêche et le sourire sont bien là, mêlant titres nouveaux et titres plus anciens, dont certains en français.

Un concert fluide mais tiré au cordeau d'une heure pile avant le rappel où la tension fait place à la décontraction et les musiciens se déchaînent.

On a vite fait de s'imaginer le groupe déambulant dans une rue de Saint Louis pour une parade endiablée entraînant tous les habitants dans son sillage !

 

La cuvée 2005 des Jim Murple Memorial s'annonce goûteuse !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Trop jolie de Jim Murple Memorial
Jim Murple Memorial en concert à L'Européen (15 juillet 2004)
Jim Murple Memorial en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (samedi)
Jim Murple Memorial en concert au Festival du Schmoul 2005
Jim Murple Memorial en concert au Festival des Terre Neuvas 2005 (samedi)
Jim Murple Memorial en concert à l'Elysée Montmartre (9 décembre 2005)
L'interview de Jim Murple Memorial (15 juin 2004)

Pour en savoir plus sur :

Le site de Jim Murple Memorial

Crédits photos : David

Plus de photos surTaste of Indie


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 avril 2024 : En avril, de la culture tu suivras le fil

Un peu de soleil, des oiseaux qui chantent, le calme avant la tempête olympique. En attendant, cultivons-nous plutôt que de sauter dans la Seine. Pensez à nous soutenir en suivant nos réseaux sociaux et nos chaines Youtube et Twitch.

Du côté de la musique :

"Kit de survie en milieu hostile" de Betrand Betsch
"Let the monster fall" de Thomas de Pourquery
"Etat sauvage" de Chaton Laveur
"Embers of protest" de Burning Heads
"Sin miedo" de Chu Chi Cha
"Louis Beydts : Mélodies & songs" de Cyrille Dubois & Tristan Raës
"Arnold Schönberg : Pierrot lunaire" de Jessica Martin Maresco, Ensemble Op.Cit & Guillaume Bourgogne
"C'est pas Blanche-neige ni Cendrillon" de Madame Robert
"Brothers and sisters" de Michelle David & True Tones
"Prokofiev" de Nikita Mndoyants
"Alas" de Patrick Langot, Alexis Cardenas, Orchestre de Lutetia & Alejandro Sandler
"Symptom of decline" de The Black Enderkid
"Tigers blood" de Waxahatchee
"Not good enough" de Wizard
et toujours :
"Le carnajazz des animaux" de Dal Sasso Big Band"
"Deep in denial" de Down To The Wire
"Eden beach club" de Laurent Bardainne & Tigre d'Eau Douce
"Ailleurs" de Lucie Folch
"Ultrasound" de Palace
quelques clips en vrac : Pales, Sweet Needles, Soviet Suprem, Mazingo
"Songez" de Sophie Cantier
"Bella faccia" de Terestesa
"Session de rattrapage #5", 26eme épisode de notre podcast Le Morceau Cach

Au théâtre

les nouveautés :
"Tant que nos coeurs flamboient" au Théâtre Essaïon
Notes de départs" au Théâtre Poche Montparnasse
"Les chatouilles" au Théâtre de l'Atelier
et toujours :
"Come Bach" au Théâtre Le Lucernaire
"Enfance" au Théâtre Poche Montparnasse
"Lîle des esclaves" au Théâtre Le Lucernaire
"La forme des choses" au Théâtre La Flèche
"Partie" au Théâtre Silvia Monfort
"Punk.e.s" Au Théâtre La Scala
"Hedwig and the angry inch" au théâtre La Scala
"Je voudrais pas crever avant d'avoir connu" au Théâtre Essaïon
"Les crabes" au Théâtre La Scala
"Gosse de riche" au Théâtre Athénée Louis Jouvet
"L'abolition des privilèges" au Théâtre 13
"Lisbeth's" au Théâtre de la Manufacture des Abbesses
"Music hall Colette" au Théâtre Tristan Bernard
"Pauline & Carton" au Théâtre La Scala
"Rebota rebota y en tu cara explota" au Théâtre de la Bastille
"Une vie" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"Le papier peint jaune" au Théâtre de La Reine Blanche
des reprises :
"Macbeth" au Théâtre Essaion
"Le chef d'oeuvre inconnu" au Théâtre Essaion
"Darius" au Théâtre Le Lucernaire
"Rimbaud cavalcades" au Théâtre Essaion
"La peur" au Théâtre La Scala

Une exposition à la Halle Saint Pierre : "L'esprit Singulier"

Du cinéma avec :

"Amal" de Jawad Rhalib
"L'île" de Damien Manivel
zt toujours :
"Le naméssime" de Xavier Bélony Mussel
"Yurt" de Nehir Tuna
"Le squelette de Madame Morales" de Rogelio A. Gonzalez

et toujours :
"L'innondation" de Igor Miniaev
"Laissez-moi" de Maxime Rappaz
"Le jeu de la Reine" de Karim Ainouz
"El Bola" de Achero Manas qui ressort en salle
"Blue giant" de Yuzuru Tachikawa
"Alice (1988)" de Jan Svankmajer
 "Universal Theory" de Timm Kroger
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"L'origine des larmes" de Jean-Paul Dubois
"Mort d'un libraire" de Alice Slater
"Mykonos" de Olga Duhamel-Noyer
et toujours :
"Des gens drôles" de Lucile Commeaux, Adrien Dénouette, Quentin Mével, Guillaume Orignac & Théo Ribeton
"L'empire britanique en guerre" de Benoît Rondeau
"La république des imposteurs" de Eric Branca
"L'absence selon Camille" de Benjamin Fogel
"Sub Pop, des losers à la conquête du monde" de Jonathan Lopez
"Au nord de la frontière" de R.J. Ellory
"Anna 0" de Matthew Blake
"La sainte paix" de André Marois
"Récifs" de Romesh Gunesekera

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=