Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Portrait Foucault, Letzlove
Monfort Théâtre  (Paris)  novembre 2015

Spectacle conçu et mis en scène par Pierre Maillet, interprété par Maurin Olles et Pierre Maillet.

En 1975, un jeune homme de 20 ans est pris en stop par un homme à la cinquantaine dépassée. Thierry Voeltzel est homosexuel et ex-militant maoïste, le conducteur est Michel Foucault, homosexuel et professeur d'histoire des systèmes de pensée au Collège de France.

De cette rencontre, dont il est aisé de comprendre l'attrait du second pour le premier, sont nés des entretiens menés par le philosophe qui opère comme un chercheur oeuvrant sur un matériau vivant, qu'il nomme "le garçon de 20 ans", pour sonder la jeunesse de cette époque

Celui-ci n'est pas tant "le" garçon dans un sens générique et représentatif de sa classe d'âge que "son" garçon de vingt ans qui correspond à une catégorie bien spécifique et minoritaire de jeunes gens l'intéressant également à titre personnel et qui pourrait être qualifiée de "libertaire".

En effet, Thierry Voeltzel appartient à la génération qui a raté sa révolution, celle née cinq ans trop tard qui faisait du patin à roulettes lors des événements de Mai 68, et à ces jeunes gens engagés dans le pseudo-gauchisme militant des années 1970 dont l'idéalisme, phagocyté par la désillusion, consiste, à défaut de projet alternatif, un simple rejet des valeurs et des normes du modèle tant familial et sociétal qui conduit à une mise en retrait.

Pour la transposition scénique proposée sous le titre "Portrait Foucault, Lezlove", Pierre Maillet n'opte pas pour une mise en scène revêtant la forme classique du face-à-face inhérent à l'entretien.

En effet, l'interviewer reste quasiment toujours hors champ. Seul, l'interviewé-sujet d'observation, interprété avec efficacité et une frâicheur aussi bienvenue qu'adéquate par Maurin Olles, jeune comédien prometteur, est en pleine lumière ce qui renforce cet aspect de technique d'observation de laboratoire.

Par ailleurs, elle est particulièrement réussie car, d'une part, elle met en évidence, et confirme de manière anecdotique à travers le début de vie erratique de Thierry Voeltzel, que le malaise d'une jeunesse en perte de repères et l'absence de projet de vie, avec pour corollaire le fait de vivre dans l'instant à la seule quête d'un plaisir immédiat, sexuel et/ou consumériste, et à l'ambivalence sexuelle, ne sont des novations du troisième millénaire.

Avec au rang des antiennes foucaldiennes, les problématiques récurrentes de la sexualité que sont notamment la sexualité libérée, entendue comme la dissociation de la pratique sexuelle et du sentiment amoureux, équivalente à un rite de sociabilité dans une civilisation idéale, et le principe d'une homosexualité naturelle, et donc universelle, soumise au refoulement en raison de la pression de la société hétéro-normée.

D'autre part, elle révèle, la manipulation de la parole, notamment par la technique de la reformulation des réponses digne d'un expert en programmation neuro-linguistique, à laquelle procède "le gourou" du structuralisme pour toujours ramener au politique l'exploration d'un vécu subjectif.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=