Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le dernier message d'Eva
Pierrick Gazaignes  (Editions Philippe Rey)  octobre 2015

Angel est un gardien de la paix, dans une ville française indéterminée, comme dans toutes les villes il y a des barres d’immeubles où la police n’aime pas trop traîner, c’est pourtant là qu’entrainé par une habitante, il va découvrir le corps d’une jeune fille avec une sorte de bas dans la bouche et une gourmette avec un prénom Eva. La police judiciaire conclut à une overdose, Angel n’y croit pas une seule seconde et décide de discrètement de mener une enquête aidé par ses proches.

C’est cette enquête que nous allons suivre, mais pas seulement. Pierrick Gazaignes va multiplier les points de vue, c’est Angel qui parle le plus souvent, mais il va nous montrer également le hors champs, ce qui se passe hors du regard du gardien de la paix, et ce que le lecteur découvre n’est pas des plus réjouissants, flic ripoux, drogue, prostitution, violence, meurtre, chantage, notables immondes et intouchables. Même si nous savons beaucoup de choses, nous ne savons pas tout, en bon auteur de polar Gazaignes sait ménager ses effets et dévoile les éléments un à un, pour nous laisser nous perdre en conjecture, en supposition.

Rapidement, la sympathie s’installe pour Angel, ce flic désabusé, avec ses collègues pour seule famille depuis la décès de sa femme et le départ de ses enfants, enfants qu’il retrouvera dans une sorte d’histoire parallèle qui, loin de ralentir le récit, permet de mieux comprendre ce que vit qui est Angel, ce que vivent ses collègues, leur parcours, c’est une aspect intéressant, chaque personnage a une histoire, les gentils comme les méchants.

Plus l’enquête avance plus on comprend sa frustration, ses agacements, quitte parfois à nous frustrer nous-mêmes, Gazaignes livre un polar certes sombre mais très réussi, ancré dans le réel, le concret sans cliché, en nous proposant même une playlist des morceaux qu’il évoque dans le roman, de Beyonce à Trust comme une parfaite bande son, qui évoque les personnages, les sentiments de chacun. Un petit délice de noirceur, habillement mené, bref une réussite.

 

 


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=