Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Oncle Bernard - l’anti-leçon d’économie
Richard Brouillette  décembre 2015

Réalisé par Richard Brouillette. Quévec/Esoagne. Documentaire. 1h19 (Sortie le 9 décembre 2015).

"Oncle Bernard, l'anti-leçon d'économie" de Richard Brouillette est aussi une "anti-leçon de cinéma", puisque, mis à part un plan sur Cabu et quelques zooms sur Bernard Maris, le cinéaste québécois se contente de fixer sa caméra face à lui pour cadrer en plans moyens son mauvais sujet mal pensant.

Déjà presque un an après sa mort dans la tuerie de Charlie-Hebdo, c'est avec un brin de tristesse que l'on retrouve Bernard Maris en pleine forme intellectuel.

Richard Brouillette a enregistré l'économiste de Charlie en 2000 dans les locaux du journal qui n'était pas encore installé rue Nicolas Appert et qui était alors dirigé par le très controversé Philippe Val.

Jeune quinquagénaire, Bernard Maris portait superbe. Sa morgue anticapitaliste et son scepticisme arrogant faisait mouche à chaque question bateau ou un peu obligé que lui posait le réalisateur au fort accent canadien.

"Oncle Bernard" n'avait pas non plus subi le travail d'usure que ses fréquentations médiatiques allaient effectuer sur lui. Il n'était pas devenu le comparse complice des collaborateurs des Échos faisant office de chroniqueurs sur France Inter. C'est donc un homme totalement libre de ses propos qui fera face au spectateur dans "Oncle Bernard, l'anti-leçon d'économie" de Richard Brouillette, film dont le triste n'est pas trompeur.

Dans l'obscurité de la salle, il sera avantageux de prendre de quoi noter les propos iconoclastes de cet anti-professeur d'économie, de cet universitaire qui avait osé se confronter aux "petits dessinateurs de Mickey" de Charlie-Hebdo.

On retiendra ainsi que "les statistiques parlent de chiffres pour ne pas parler de la réalité", que "le cadre est le personnage le plus imbécile de cette société" que, dans le commerce, "les puissants imposent leur volonté aux plus faibles". Belle mécanique intellectuelle, lapidaire mais jamais injuste, Bernard Maris ouvre ici la voie à tous les économistes dissidents, ceux qui se disent consternés, ceux qui se proclames atterrés, ceux qui s'opposent à la vulgate néolibéral.

Dans son dispositif spartiate, "Oncle Bernard, l'anti-leçon d'économie" de Richard Brouillette le restitue parfaitement. C'est vivant qu'on l'écoute, c'est vivant qu'on l'imagine.

Qu'on se le dise une fois pour toutes : parler de lui à l'imparfait ne s'impose pas.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=