Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce De garçons bien élevés
Tony Parsons  (Editions de La Martinière)  octobre 2015

Quelque part en Angleterre, 1988, une fille sur un matelas dans un sous-sol laissée pour morte tente de s'enfuir discrètement, elle est prisonnière d'hommes qui viennent de la violer, elle n'en réchappera pas.

Londres, de nos jours en octobre, une mission du Sco19 (l'équivalent du Raid) veut tenter d'empêcher un attentat. Finalement en désobéissant à un ordre formel, c'est Max Wolfe qui sauve la situation.

Grâce à cela, il va pouvoir intégrer le prestigieux Scotland Yard. Sa première enquête le même dans la City où un banquier a été sauvagement égorgé. Sur son bureau une photo, sept jeunes hommes en uniforme militaire. Plus loin sur un mur, le mot "porc" écrit en lettre de sang. Bientôt, sur les réseaux sociaux un certain Bob le boucher revendique le meurtre #mortauxporcs.

Voici donc comment commence ce roman. Nous allons y suivre Max, père célibataire et amoureux des chiens, menant l'enquête, dans sa vie de tous les jours, avec sa fille son chien, son ex femme. Tentant de démêler le vrai du faux, mais surtout de faire parler les protagonistes et ce n'est pas une mince affaire, les familles aisées, privilégiées, ne sont pas connues pour être bavarde. Et les morts continuent, suivant le même mode opératoire. Très vite, on comprend l'importance de la photographie, de l'endroit où elle a été prise : l'école Potter's Field.

Tony Parsons tricote une intrigue parfaite, distillant les indices et les fausses pistes, il nous met au même niveau que Max, nous n'en saurons pas plus que lui. Rapidement, nous serons pris des même doutes que lui, des mêmes convictions. En plus d'une histoire prenante et haletante, Parsons dresse un portrait assez acerbe de la bourgeoisie et des politiques anglais, et des écoles privées, grâce à une galerie de personnages très bien sentis et une histoire parfois touchante, notamment dans les relations de Max et sa fille, et toujours parpitante.

Parsons s’impose déjà comme un grand auteur de polar et on comprend très bien pourquoi ce livre fut un best-seller en Angleterre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le club des pendus" de Tony Parsons


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=