Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Zone Libre PolyUrbaine - Simon Winsé
La Maroquinerie  (Paris)  mercredi 2 décembre 2015

La soirée débute avec le concert de Simon Winsé, musicien burkinabé multi-instrumentiste dans une salle plutôt clairsemée. Accompagné d’un guitariste qui, pour le début de ce concert se fera percussionniste, c’est à l’arc en bouche que Simon Winsé entame son set, tout en douceur et sonorités apaisantes.

Après quelques titres en duo, les deux musiciens seront rejoints par un violoncelliste qui, de ses cordes, illuminera les sonorités africaines des instruments de Simon Winsé. Et c’est avec sa voix grave et chaude que le chanteur nous accompagnera tout au long de ce concert, il enchaînera les changements d’instruments et fera chanter un public qui n’attendait que d’être sollicité pour interagir avec les musiciens.

Les textes parlent des femmes et leur rendent hommage, de liberté et on ne peut s’empêcher de penser à un griot, passeur de messages à destination d’une audience très réceptive. Le public saluera le départ des musiciens avec une chaleur qui n’aura d’égal que celle qui leur a été diffusée tout au long de cette première partie, que beaucoup auraient aimé plus longue.

C’est ensuite l’entrée en scène de Zone Libre Polyurbaine, projet depuis quelques années de Serge Teyssot-Gay et Cyril Bilbeaud. Après un album instrumental (démentiel, il faut le dire) et deux albums avec des rappeurs au chant (tout aussi démentiels), la formule a de nouveau évolué pour ne garder que les deux musiciens et leur adjoindre les services de Marc Nammour (poète, rappeur) et Mike Ladd (lui aussi poète et rappeur).

Côté musical, le duo habitué à travailler ensemble jette les bases d’une exploration musicale, loin des formatages habituels, faite de rythmiques impaires créant un langage qui leur est propre. Cette mise en lumière sur les textes des deux poètes / rappeurs, (ces deux mots prenant tout leur sens mis ensemble) comme un complément, une pure évidence. Les mots, les corps, virevoltent et s’enchaînent entre les arpèges et rythmes des instruments et des voix comme une danse hypnotique, tellurique pourrait-on dire. Il y a de la place pour chacun, du temps pour tous, les uns s’effaçant pour laisser place aux autres, puis tout se mélange de nouveau pour un tourbillon de mots, de rythmes et de sons.

La bienveillance de certains textes contant la banlieue et ses souvenirs adolescents, telle une madeleine de Proust ou la rage d’un texte qui résonne particulièrement avec les élections approchantes, sont comme un grand écart, celui d’une vie et ses contrastes.

Et la surprise et la joie de Marc Nammour, d’entendre dans le public ses textes repris. Quant à Mike Ladd, son flow n’a d’équivalent que son énergie, son jeu de scène se complète à merveille avec celui de ses compagnons. Cyril Bilbeaud propose le rythme et Serge Teyssot-Gay, guitariste félin, s’en saisit pour enrober de ses notes de guitare tout ce petit monde dans la richesse de son jeu unique.

Il y a une énergie et une bienveillance perceptibles dans les regards échangés entre les musiciens, qui se transmet dans le public, il y a des vibrations qu’accompagnent les scansions des textes et de la musique. Il y a un respect palpable au travers de cette frontière imaginaire qu’est la scène qui, s'il en restait encore des traces, a de toute façon volé en éclat une fois que les premières notes l’ont traversée. Le groupe invite le public à partager un moment ensemble et boire un verre, et comme Mike Ladd le précisera, si besoin était, qu’on en a tous besoin ces temps-ci.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Zone Libre PolyUrbaine
Le Facebook de Zone Libre PolyUrbaine
Le site officiel de Marc Nammour
Le Facebook de Marc Nammour
Le site officiel de Simon Winsé
Le Facebook de Simon Winsé

Crédits photos : Olivier Olivar (Toute la série sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=