Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Revue Rouge
Monfort Théâtre  (Paris)  janvier 2016

Concert mis en scène Eric Lacascade avec Norah Krief sous la direction musicale de David Lescot avec les musiciens Fred Fresson, Philippe Thibault et Flavien Gaudon.

"Les plus beaux chants sont des chants de revendication" disait Léo Ferré, dont on pourra d'ailleurs entendre ici "les Anarchistes", dans une version émouvante, toute en retenue d'Eric Lacascade.

Spectacle dense, dont on regrettera la frustrante brièveté, "Revue Rouge" s'engouffre dans l'affirmation de Léo Ferré. Forte en gouaille, juste dans ses expressions, capable de passer de l'allemand à l'espagnol, Norah Krief tient la scène avec l'ardeur d'une militante révolutionnaire.

S'adressant à un public pas toujours très féru en histoire sociale, la "Revue rouge" sait se faire didactique, grâce à d'astucieuses vidéos qui défilent sur les instruments de musique ou derrière les musiciens.

Essentiellement composée de chants antérieurs à 1945, la revue ne se prive pourtant pas de l'électricité et il faudrait être un puriste rigoureux pour se plaindre que Montéhus, comme les chants républicains espagnols, soient présentés dans des versions rock, dégageant une énergie vraiment contagieuse. Avec sa bande de guerriers, Fred Fresson au piano, Philippe Thiébaut à la basse, Flavien Gaudon à la batterie et David Lescot, à la guitare et à la trompette, Norah Krief part à la charge !

Mais, dans ce tour d'horizon homogène, où "El pueblo unido" voisine avec les chansons de Brecht et d'Eisler, on est soudain gêné par l'irruption incongrue des... Pussy Riot. Les néo-punkettes russes sont convoquées ici pour s'attaquer à la fois à la religion et au camarade Poutine, au risque de casser l'harmonie de la revue imaginée par David Lescot et Eric Lacascade.

Soudain, on perd le fil des révoltes nécessaires et on se demande pourquoi la modernité de la révolte est russe. Quid des rappeurs français "persécutés" pénalement au moindre mot de travers contre la police ? Pourquoi la seule chanson antireligieuse est-elle celle-là et pourquoi n'a-t-on pas eu le droit à ces charges contre les "corbeaux" dont étaient coutumiers les chansonniers montmartrois anarchistes ?

Et puis, si Montehus est convoqué, il ne l'est pas dans sa spécialité : l'antimilitarisme. En ces temps d'état d'urgence, où le drapeau français et la "Marseillaise" sont devenus intouchables, rien contre la soldatesque, même d'antan.

On se demande finalement si cette "Revue rouge" n'est pas un peu frileuse, un peu trop "politiquement correct". Si Léo Ferré est de la partie avec "Les Anarchistes" dans une version peu martiale, aurait-il pu l'être avec sa "Marseillaise" où il fustige le chant de guerre de l'armée du Rhin devenue hymne patriotique menant les soldats au casse-pipe ?

On n'ira pas plus loin dans ce débat pour l'instant miné et l'on recommandera à tous ceux qui aiment la chanson à texte de venir communier à cette "Revue Rouge", en espérant que ces chansons rythmeront bientôt des temps meilleurs et pas seulement la nostalgie de combats révolus.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=