Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Le Printemps de Bourges 2005
29ème Printemps de Bourges  samedi 22 avril 2005

« Après un hiver de pauvre, ce qui nous ferait du bien c'est un printemps de Bourges... » F.Marchet.

Nous sommes samedi, le Printemps bat son plein. Les allées du festival sont noires de monde et les salles sont combles.
Dans un palais d'Auron enfumé, Gomm se produit sur scène. Petite note d'émotion : il y a un an jour pour jour, ce groupe Lillois était à Bourges, à la Hune, pour les découvertes ...

Que de chemin parcouru en un an ... Entrée tonitruante sur l'intro des Stranglers "No more heroes". Le groupe a gagné en confiance, et leur prestation scénique s'en ressent. Le public est tout de suite emballé et la reprise de Blondie remporte un vif succès.

Les Bloc Party débarquent et ces 4 jeunes anglais ont su captiver la salle. Le chanteur est décontracté, drôle et même si sa voix n'est pas exceptionnel, l'alchimie opère, leur pop music a convaincu tout le monde. Ce groupe va rapidement trouver des fans, on en est certains.

Deux ans après leur concert en première partie de Placebo, les New-yorkais d' Interpol reviennent à Bourges. La voix du chanteur a évolué, et il en exploite désormais toute la puissance. C 'est un véritable show avec leurs propres effets de lumière. Leur rock est inspiré du son de la fin des années 80. Le public est en transe, en sueur, ça bouge dans la fosse !

Une programmation homogène avec trois groupes issus des mêmes influences musicales, et une mention spéciale pour Gomm , qui a parfaitement trouvé sa place dans la soirée.

Puis, à la Hune, complète une fois encore, nous retrouvons Florent Marchet et Keren Ann , exceptionnellement accompagnée du Mons Orchestra . Alors que Rufus Wainwright jouait à l'étage du dessous, le berrichon Florent Marchet revient sur sa terre natale. Deux ans plus tôt, ici même, il était venu admirer Beck en solo acoustique et cette fois-ci, c'est à lui, ancien élève du Conservatoire de Bourges de faire ses preuves. Ce soir, Florent est accompagné des deux frères Poggio : François à la guitare et Charlie à la batterie ainsi que d'un bassiste. Toujours aussi ironique, le petit gars de Lignières a pris de l'assurance sur scène, il se lâche de plus en plus, même s'il subsiste encore une certaine retenue, une certaine pudeur. C'est un beau concert, où l'on perçoit encore plus l'intensité des paroles que sur l'album, ce qui est plutôt rare en live, et notamment sur le morceau "Fantôme", qui prend tout son sens, interprété par Florent Marchet au piano. Le public tape des mains sur "On est tous pareils" , et demande un rappel, accepté par la régie (il y a du favoritisme dans l'air...). Finalement il s'en tire vraiment pas mal...

Qui dit grand talent dit grands moyens : le Mons Orchestra (qui a déjà accompagné Divine Comedy ou encore Perry Blake ), des projections, des jeux de lumière... La belle Keren Ann est encore toute intimidée, elle chuchote ses "merci" ; les mélodies sont belles, douces et envoûtantes, renforcées par la présence de l'orchestre, cependant pas exploité au maximum ...

Nous finissons en beauté avec un morceau magnifique. Belle soirée de clôture...

Aujourd'hui, c'était grand concert gratuit au Phénix, avec une belle prestation de Debout sur le Zinc , et de Romain Humeau , en attendant les Massilia Sound System .

Rendez-vous la semaine prochaine sur Froggy's delight pour un petit bilan et la retranscription des interviews.

 

Céline et Rickeu         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 27 septembre 2020 : Autumn Sweater

Voici les premiers jours d'automne, les premiers froids, la pluie et l'envie de s'auto-confiner avec une boisson réconfortante, du chauffage, de la bonne musique, un bon livre, film, jeu voire avec des amis autour d'un bon repas. Bref, c'est l'automne et voici le programme réconfortant de la semaine. Sans oublier le replay de la MAG #11 du 26/09.

Du côté de la musique :

"Echos" de Romain Humeau
"American head" de The Flaming Lips
"Grand écran" de Ensemble Triptikh
"Beethoven : op 109, 110, 111" de Fabrizio Chiovetta
"B.O. d'une scène de meurtre" première émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Oiseau(x) scratch" de Luc Spencer
"Debussy" de Philippe Bianconi
"Tête Blême" de Pogo Car Crash Control
"XIII" de Quatuor Ardeo
et toujours :
"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses

Au théâtre :

les nouveautés :
"Le Grand Inquisiteur" au Théâtre national de l'Odéon
"Iphigénie" aux Ateliers Berthier
"Philippe K. ou la flle aux cheveux noirs" au Théâtre de la Tempête
"Le Grand Théâtre de l'épidémie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"Le Quai de Ouistreham" au Théâtre 14

"Les Pieds tanqués" au Théâtre 12
"Le nom sur le bout de la langue" au Théâtre de la Huchette
"La Folle et inconvenante Histoire des femmes" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
les reprises :
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Album de famille" au Studio Hébertot
"A la recherche du temps perdu" au Théâtre de la Contrescarpe
"Félix Radu - Les mots s'improsent" au Théâtre des Mathurins
"Contrebrassens" au Studio Hébertot
"Leonard de Vinci, naissance d'un génie" au Studio Hébertot
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa
"Pierre et Gilles - Errances immobiles" à la Galerie Templon
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

Cinéma :

en salle :
"L'Ordre moral" de Mario Barroso
at home :
"Drôles d'oiseaux" de Elise Girard
"Mise à mort du cerf sacré" de Yorgos Lanthimos
"Terror 2000 - Etat d'urgence en Allemagne" de Christoph Schlingensief
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'été" de Lina Wertmüller
"Ruth et Alex" de Richard Loncraine

Lecture avec :

"Ici finit le monde occidental" de Matthieu Gousseff
"L'heure des spécialistes" de Barbara Zoeke
"Mémoires" du Général von Choltitz
"Porc braisé" de An Yu
"Portraits d'un royaume : Henri III, la noblesse et la Ligue" de Nicolas Le Roux
"Sublime royaume" de Yaa Gyasi

et toujours :
clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi
"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=