Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce PSY cause(s) 2
Studio Hébertot  (Paris)  janvier 2016

Seul en scène écrit et interprété par Josiane Pinson dans une mise en scène de Gil Galliot.

Josiane Pinson reprend son rôle de psychanalyste dans "PSY cause(s) 2". Dix années ont passé, et les défis à relever ne sont plus les mêmes.

"Elle", son personnage de psychanalyste, découvrait les affres de la ménopause, aujourd'hui qu'elle a dépassé la cinquantaine, sa carrière se poursuit, mais ses enfants ont quitté le domicile familial, et les angoisses liées à la vieillesse, à la solitude, à la maladie commencent à poindre.

De plus, son remariage bat de l'aile. La sexualité continue de mener la danse, au centre de l'expérience humaine et de sa problématique.

La mécanique d'écriture de Josiane Pinson reste identique. Les paroles des patientes que l'analyste rencontre en séance font caisse de résonance par rapport à ses propres angoisses de femme et son expérience au quotidien.

Ecrit avec finesse, du recul et une bonne dose d'humour noir, Josiane Pinson décrit cette psy comme une personne confrontée aux mêmes questionnements que ses patientes, non une gourelle ou une magicienne qui détiendrait le mode d'emploi du bonheur dans la vie, mais une femme qui cherche du sens à sa propre vie à l'approche de la vieillesse, qui voit ses charmes se flétrir, sa conception du couple mise à mal par l’adultère, une femme qui devient grand-mère et se projette pourtant dans l'avenir.

La galerie de patientes offre de vrais moments de rire franc, les unes engoncées dans des personnalités rigides, voire frigides, d'autres libérées mais cherchant désespérément un équilibre bousculées par les flots des possibles.

La mise en scène de Gil Galliot apporte une vie à ce seul-en-scène, non seulement dans la direction d'acteur qui permet à Josiane Pinson d'endosser les personnalités diverses et variées des patientes et de la psychanalyste, mais aussi en amenant le personnage à quitter son fauteuil et donc à devenir "acteur" de son histoire, et non seulement une oreille qui réagit. Il est en cela efficacement soutenu par la création lumières de Jean-Claude Rolland.

La performance d'actrice de Josiane Pinson est d'ailleurs à saluer pleinement. Outre les modulations de voix et les mimiques propres aux différents personnages, elle offre un éventail de jeu large entre émotion retenue et histrionisme, paroles cinglantes ou colère froide et rire libérateur ou sourire sincère.

Profond sans pathos, drôle sans facilités, intelligent sans être hermétique, "PSY cause(s) 2", en plus d'être une pièce où on rit beaucoup, renvoie le spectateur à ses propres interrogations sur la vie.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 novembre 2017 : Too Young to die

On le savait atteint de démence, Malcolm Young, membre fondateur de AC/DC a finalement rejoint à seulement 64 ans ce super groupe de rock quelque part dans un autre monde.Gardons le cap cependant, la vie est courte alors profitez sans plus attendre de notre petite sélection culturelle hebdomadaire avec du beau et du bon. A lire, à voir, à jouer et à écouter.

Du côté de la musique :

"Travaux sur la N89" de Jean Louis Murat
"Nat 'King' Cole & me" de Gregory Porter
"[e.pok]" de Ignatus
Interview de Fred Nardin
"Helmet on" de Manolo Redondo
Interview de Sapiens Sapiens
"Au coeur" de Tout Finira Bien
"Freak show" de Coffees & Cigarettes
"Rokh" de Datcha Mandala
Des Roses, Orouni et Bonni Li dans une sélection de EPs
Lise à l'International
et toujours :
Interview de Xavier Boyer autour de son album "Some / Any / New"
"Rituels" de Zero Degré
"Echo Zulu" de Nosfell
"En désaccord" de Alee & Ordoeuvre
"Tambourine" de Blot
"Come on & dance" de Caesaria
"In transit" de Kyle Eastwood
"Hybride" de Mr Yéyé
Brahms" de Nelson Freire
"Tangerine moon wishes" de Sandra Nkaké

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Trois Soeurs" au Théâtre National de l'Odéon
"Tous des oiseaux" au Théâtre de la Colline
"La Cantatrice chauve" au Théâtre du 13ème Art
"Ca va ?" au Théâtre du Rond-Point
"Clérambard" au Théâtre 13/Jardin
"Eddy Merckx a marché sur la lune" au Théâtre Pars-Villette
"Gardarem" à la Manufacture des Abbesses
"Cantate pour Lou Von Salomé" au Studio Hébertot
"Le Soliloque de Grimm" au Théâtre Essaion
"Les Darons" au Théâtre d'Edgar
"Clara Lefort - Tiens-toi debout" au Théâtre Le Mélo d'Amélie
des reprises à ne pas rater :
"Alcool" au Théâtre L'Echangeur à Bagnolet
"Requiem pour les artistes" au Théâtre Théâtre Elizabeth Czerczuk
et les chroniques des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Hermès à tire-d’aile - Les mondes de Leïla Menchari" au Grnd Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Western" de Valeska Grisebach
"La education del rey" de Santiago Esteves
les chroniques des autres sorties de novembre
et les chroniques des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Un coeur sombre" de R.J. Ellory
"Adam & Eve" de Stephen Greenblatt
"Ce que j'aime vraiment" de Astrid Desbordes & Pauline Martin
"Les chiens de Détroit" de Jérôme Loubry
"Seules les femmes sont éternelles" de Frédéric Lenormand
et toujours :
"Birthday girl" de Haruki Murakami
"9 rue Drouot" de Isabelle Yafil
"Comment ratatiner les idées noires ?" de Catherine Leblanc & Roland Garrigue
"Dernier jour à Budapest" de Sandor Marai
"La maison des Turner" de Angela Flournoy

Froggeek's Delight :

"Wolfenstein II : The New Colossus" sur PC, PS4, Xbox One
"Super Mario Odyssey" sur Nintendo Switch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=