Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce All Angels Gone
Sentier des Halles  (Paris)  27 avril 2005

Voici donc l'album Quietly officiellement lancé sur le marché du disque. On vous a déjà parlé de cet album et si vous ne l'avez pas encore il faudrait y songer assez vite...

En attendant, une poignée d'une centaine de chanceux a pu, à nouveau apprécier les talents de all angels gone sur scène au Sentier des Halles, en deuxième partie de soirée.

Cette jolie petite salle, aménagée dans une cave voutée offrait une scène un peu étroite pour les 8 membres du groupe mais l'ensemble restait étonnament dégagé et les musiciens suffisament mobiles. 8 membres, je devrais dire 9 car le travail de video est aussi une donnée très importante dans le groupe même si ce soir l'écran causait quelques soucis logistiques et que la luminosité n'était pas au rendez vous, contrairement à leur prestation à la Maroquinerie pendant laquelle tout l'espace derrière la scène était occupé par l'image.

A la Maroquinerie, le son était également un peu meilleur, mais on ne peut qu'incriminer la salle du Sentier des Halles, nettement plus petite et moins adaptée à de la musique amplifiée... vive l'acoustique.

En tout cas, après quelques problèmes techniques notamment du coté de la basse, on retrouve avec bonheur l'ambiance des compositions remarquables des all angels gone.

Devant une salle largement pleine, le groupe entame le spectacle avec "Remember things".Morceau de choix qui nous plonge dans un univers proche de Dead Can Dance.

La voix de Pauline est parfaitement en place, même si on sent une légère tension, l'ambiance est bien là et le chant soutient la comparaison sans problème avec celui de Lisa Gerrard, excusez du peu. Voix qui comme celle de Vincent, sont un des points forts de ce groupe et qui feront sans doute parler d'elles d'ici quelques temps...

Entre autres morceaux inédits sur Quietly, les all angels gone interpréteront une version largement revisitée de "Stephen H", rallongée et plus émouvante et sombre que la version album.

Chaque musicien bien en place, les titres s'enchainent et la tension monte. Les projections malheureusement trop petites se font plus présentes et moins abstraites (des personnages marchant dans la rue notamment) alors que Pauline officie sur une sorte de xylophone face à Julien courbé sur sa basse sur laquelle, tout comme Franck à la guitare, il usera d'instruments en tout genre pour en sortir des sons que l'on rapprochera de ceux de leur grand frère Sigur Ros (archet notamment).

Vincent concentré mais ayant un peu de mal à contenir ses sourires (enfin un groupe qui est sincèrement heureux de jouer) est toujours ancré à son piano, même lorqu'il prend la guitare.

Sa voix incroyable, qui là encore ne peut pas empêcher le rapprochement avec Sigur Ros, est parfaite même si quelques grésillements viennent gacher les hautes fréquences sur le final.

Final Ô combien remarquable puisqu'il s'agit ni plus ni moins du magnifique "Others as a mirror" sur lequel le groupe montre tous son talent. L'ambiance progresse tout au long de ces quelques 15 minutes, faisant la part belle aux deux voix mais également à tous les musiciens. Emotions et tensions sont palpables tant sur scène que dans le public et c'est un véritable feu d'artifice que ce morceau en fin de concert.

Les lumières se rallument, les sourires illuminent les visages … "Eh Vincent ! T'es un vrai Pink Floyd toi !" lui lance un de ses amis se précipitant vers le chanteur… Il y a sans doute un peu de cela chez les all angels gone… et bien plus encore.

Un groupe à ne surtout pas rater en concert comme en disque.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Quietly de all angels gone
Articles : all angels gone en concert au Sentier des Halles - 3 CD à gagner !
All Angels Gone en concert à La Maroquinerie (1er avril 2005)
L'interview de all angels gone (8 mars 2005)
L'interview de Neth - All angels gone (21 juin 2005)

Crédits Photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=