Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Feu ! Chatterton - Flat Screen Radio
L'Aéronef  (Lille)  vendredi 29 janvier 2016

Aéronef jette du Feu ! Chatterton ce soir aux lillois. La salle est comble de curieux qui veulent rafraîchir leurs oreilles de ce groupe tant chroniqué, depuis qu'ils ont partagé la scène avec les indomptables Fauve.

Feu ! Chatterton, un drôle de nom qui interroge. Terrain fertile aux questions que le groupe, préparé, aime à dépeindre. On est au 19eme siècle. Chatterton est ce poète dandy qui s'empoisonne par désespoir de ne pas vivre de sa passion. Un tableau foudroyant de Henry Wallis illustre le jeune homme. A l'époque, une icône romantique. Et encore aujourd'hui... Arthur et les autres le fantasme. L'incarnation de leur style, de leur influence, de leur dérision. Un top départ sur scène : Feu ! ... , Chatterton.

C'est donc une belle histoire de quatre passionnés de musique et un amoureux des lettres qui ouvre Feu ! Une rencontre au lycée et le temps aura rapidement fait son oeuvre. Tout feu tout flamme. L'envie grandissante de passer de la cave aux projecteurs et bientôt un titre phare : "La Mort dans la Pinède".

Les voici ce soir là, scandant le nom "Aéronef" auquel répond le public à l'unisson. Ils savourent cette scène tant rêvée. Eux qui, il y a encore peu, jouaient en parfaits inconnus dans les petits bars.

L'habit est parfaitement taillé, la coiffure gominée. Le chanteur, Arthur, démarre fort par une chanson aux rythmes énervés, mêlant narcotiques et folie. Fou à lier. Le verbe est savamment utilisé et rebondit sur les accords. Le voici donc ce nouveau Bashung ? Ces Noir Désir en herbe ? Depuis que l'encre coule derrière leurs concerts, Feu ! Chatterton engrange les comparaisons de la part des critiques. Comme une soif de trouver les successeurs rock, ceux qui reprendront le flambeau des stars qui tristement s'éteignent.

La pression doit être forte sur leurs épaules. Mais ils assurent, de leur énergie débordante. Juste quelques interludes métaphoriques, le temps de se reposer et ils repartent, enchaînant le répertoire. "Ca balance pas mal" lance-t-on au bar. La chanson-tube qui fait véritablement vibrée toutes les oreilles s'appelle "Boeing". Sous ses airs électro, elle est irrésistible. Tiens ? Ne serait-ce pas une pointe de Higelin dans cette voix chevrotante.

Du romantisme, outre les apparences, les textes en sont largement inspirés. Les mots, finement ciselés réincarne Rimbaud (Tiens donc?) et bien d'autres stars des lettres. Il fallait oser remettre à l'honneur cette époque sous un nouveau manteau. Celui du rock, agité, fiévreux, endiablé, inspiré de Radiohead, Bowie, Pink Floyd et que construisent très bien les musiciens. Il fallait oser, à peine slamer et plutôt chanter, ces textes, dans toutes leur complexité. C'est appréciable.

Dans la genèse de leur succès, leur premières scènes à vivre, leur premier album à suivre. La suite nous dira si c'est un feu de paille ou un brasier qui se profile.

En première partie, Flat Screen Radio chauffait la scène. Difficile pari. Les quatre lillois cultivent une pop anglaise hypnotisante. A mi-parcours, les influences orientales emmenaient pourtant le public dans une ambiance psychédélique. Une prestation trop courte et un peu nerveuse pour s'en faire un avis tranché. Mais dans leur répertoire, quelques morceaux plutôt prometteurs bien que ressemblants méritent une écoute attentive.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Feu ! Chatterton en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2014 - Les iNOUïS
Feu ! Chatterton en concert à Fils Cara - The Inspector Cluzo - Marcus Gad - The Hop Bongo - Feu ! Chatterton - Vald - La (2 au 4 août 2019)

En savoir plus :
Le Soundcloud de Feu ! Chatterton
Le Facebook de Feu ! Chatterton
Le Bandcamp de Flat Screen Radio
Le Soundcloud de Flat Screen Radio
Le Facebook de Flat Screen Radio

Crédits photos : Olivier Ryckebusch


Rachel Debrincat         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=