Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le cas Martin Piche
Théâtre du Petit Montparnasse  (Paris)  février 2016

Comédie de Jacques Mougenot, mise en scène par Hervé Devolder et interprétée par Jacques Mougenot et Hervé Devolder.

Après, entre autres, l'inénarrable conférence satirique sur "L'Affaire Dussaert" épinglant l'art contemporain et "Les Fiancés de Loches"14920, épatante mise en comédie musicale du vaudeville éponyme de Georges Feydeau, toujours à l'affiche, Jacques Mougenot propose un jubilatoire délire à deux avec "Le cas Martin Piche".

Un neuropsychiatre passionné par la vie et son métier, et curieux de tout et des autres, reçoit Martin Piche, un nouveau patient qui va se révéler tant un sujet fascinant qu'un véritable cas d'école.

Car non seulement il manifeste un déficit d'attention symptomatique, une irrésolution stupéfiante, une indifférence totale aux choses et aux êtres et un état récurrent de distraction, mais il souffre d'un ennui chronique : il s'ennuie tout le temps, partout et avec tout le monde y compris lui-même.

La confrontation mitonnée par Jacques Mougenot s'avère réjouissante car fondée sur l'opposition des contraires, en l'espèce un médecin vibrionnant et un patient lymphatique, et déclinée sur le mode du duo de clowns beckettiens, avec le second, qui prenant les mots au pied de la lettre à la manière devossienne, fait enrager le premier.

Mais Jacques Mougenot, également comédien, précision on anodine, est un homme de théâtre et, comme toujours au (bon) théâtre, la frontière est aussi ténue que poreuse entre le drame et la comédie et celle-ci constitue souvent un excellent véhicule pour traiter de thèmes sérieux sinon graves.

Or l'ennui dont souffre Martin Piche, avatar de Bartleby qui toutefois n'aurait pas choisi d'être stylite, n'est pas un ennui ordinaire mais l'ennui absolu, qualifié de "métaphysique" par les philosophes tels Arthur Schopenhauer et Martin Heidegger, sujet qui ressort aux concepts fondamentaux de la métaphysique que sont l'Etre, le Néant et le temps.

Et ceux-ci constituent des sujets de réflexion et des thèmes de prédilection que Jacques Mougenot a déjà exploré dans un roman intitulé "La machine à démonter le temps" et abordé dans différents opus tels "La carpe du duc de Brienne" et "La création du monde".

Hybride d'angoissé et de farceur, il livre une partition fine, intelligente et brillante placée sous le signe de la comédie pongistique avec, naturellement, coup de théâtre inclus, et du jeu tous azimuths, le jeu étant au demeurant un bon moyen de tromper l'ennui (sic).

Avec sa vitalité frénétique Hervé Devolder, signataire de l'alerte mise en scène, s'avère l'interprète idéal du psychiatre acculé au pied du mur que représente Jacques Mougenot avec son efficace humour pince-sans-rire.

Une pépite que ne rateront pas les spectateurs orpailleurs.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 juin 2018 : Voyage Voyage

Ce week end, l'équipe de Froggy's Delight est allée faire un tour en Normandie pour tourner 3 sessions à venir très bientôt... résultat des courses, une édition un peu plus light que d'habitude, mais on se rattrapera la semaine prochaine avec la session de Brisa Roché et plein d'autres choses, en attendant, voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Side stories" de Thomas Bramerie Trio
"Pied-tendre" deLucien Chéenne
"Love is dead" de CHVRCHES
"Macadamia" de Adam and the Madams
"Endorphine" de Daran
Rencontre avec Brisa Roché
autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Table rase" à la Manufacture des Abbesses
"C'est maintenant que ça commence" au Théâtre Essaion
"I love Piaf" au Théâtre Le Lucernaire
"On monte Mae West !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
le compte-rendu de la 2ème édition du Festival des Ecoles de l'Union avec les spectacles :
"La Condition Collective"
"Le cercueil est trop grand pour la fosse"
"Le Roi Lear"
"L'Album d'Agnès"
et "Le Mariage forcé - Le Médecin volant"
des reprises avec :
"Darius" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Dévaste-moi" à la Maison des Métallos
"Huis Clos" à la Comédie Saint-Michel
et les chroniques des autres spectacles de juin

Expositions avec :

"Zao Wou-Ki - L'espace est silence" au Musée d'art moderne
et dernière ligne droite pour : "Tintoret - Naissance d'un génie" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Ma Fille" de Laura Bispuri
"Un couteau dans le coeur" de Yann Gonzalez
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=