Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rhinocéros
Théâtre Essaion  (Paris)  janvier 2016

Monologue dramatique d'après la nouvelle éponyme de Eugène Ionesco dit par Stéphane Daurat dans une mise en scène de Catherine Hauseux.

"L’humanisme est périmé" explique Béranger, protagoniste de la nouvelle "Rhinocéros" de Ionesco, qu'il développera ensuite dans la pièce éponyme, et seul résistant à l’uniformisation rhinocérite qui touche le petit village français où les habitants se transforment les uns après les autres en animal à corne. La cause est entendue.

Pour restituer ce texte dense, engagé, à l’humour corrosif et où l’absurde cher à l’auteur est porté à son paroxysme par l’incarnation matérielle des mécanismes de pensée, Stéphane Daurat (dans le rôle de Béranger) et Catherine  Hauseux (à la mise en scène) prennent le parti d'une adaptation en un seul en scène, choix pour le moins ambitieux mais diablement intelligent.

Sur un plateau épuré, modulé par deux panneaux de toile où peuvent se projeter des films, un lit une chaise, une table et une valise sont les seuls compagnons de notre héros, prisonnier physique et spirituel d’une différence difficile à assumer. Une main, une tasse, un polochon, un chiffon rouge, tout devient alors prétexte au jeu d’incarnation, qui apporte une dimension à la fois magique et poétique à la narration.

L'ensemble  fonctionne à merveille grâce aux nombreuses trouvailles de mise en scène de Catherine Hauseux, à l’intelligence scénique, à l’énergie et au charisme de Stéphane Daurat.

L’ouverture à l’imaginaire du spectateur clairement assumée permet l’appropriation de la métaphore filée, traditionnellement associée à la montée du fascisme, mais ici habilement transposable à notre monde viralement connecté où la contagion idéologique est tristement d’actualité.

Un spectacle tout à la fois moderne et intemporel, qui dose toujours justement ses effets et donc, en clair, une brillante réussite.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=