Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dorothy Parker
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  février 2016

Monologue écrit par Jean-Luc Seigle et interprété par Natalia Dontcheva dans une mise en scène de Arnaud Sélignac.

Tiercé gagnant avec, à l'écriture, Jean-Luc Seigle, à la mise en scène Arnaud Sélignac, en sus baptême du feu théâtral réussi pour les deux, au jeu, Natalia Dontcheva et carton plein pour ce très réussi spectacle consacré à Dorothy Parker, figure du milieu intellectuel newyorkais des années folles.

Critique, chroniqueuse dans des magazines influents, scénariste pour la MGM et nouvelliste, elle était dotée d'une plume vitriolée et pratiquait cet humour féroce des gens d'esprit qui ont le sens de la formule et ne peuvent résister à l'envie de faire un bon mot. Mais elle sait également être sa propre cible au gré d'un sens aiguisé de l'autodérision, politesse du désespoir et du désenchantement, telle son épitaphe "Excusez-moi pour la poussière".

Une poussière dorée de jeune fille de bonne famille qui a fini solitaire dans une quasi-misère, recluse dans la chambre d'hôtel qui constituait son seul port d'attache puis dans une urne funéraire longtemps oubliée dans un placard.

Entre deux mariages, deux soirées mondaines, un éthylisme consacré et un penchant suicidaire, les années ont défilé très vite. Au début des années 1950, son temps est passé et le déclin est déjà irréversible pour celle qui fut consacrée "femme la plus spirituelle d'Amérique".

A l'heure de la cinquantaine et du regard rétrospectif, moment choisi par le romancier et scénariste Jean-Luc Seigle pour situer sa partition, le bilan se solde par un sentiment d'échec total, tant sentimental, affectif et surtout professionnel en raison d'une perpétuelle gestation d'un roman qui ne verra jamais le jour.

Jean-Luc Seigle a élaboré une épatante partition monologale tant la qualité de l'écriture que par sa sagacité formelle avec une judicieuse structure en tableaux et une hybridation cohérentes de soliloques et de conversations imaginaires avec un personnage hors champ qui permettent de cerner toutes les facettes d'une personnalité singulier.

De plus, et cerise sur le gâteau, allant au-delà des failles psychologiques de l'intéressée et des fulgurances de l'observatrice de la foire aux vanités et des microcosmes des "happy few", elle ressort également au biopic théâtral en évoquant le militantisme d'une femme attachée au rêve américain, celui qui fait de l'Amérique la terre de tous les possibles et une opposante virulente à l'American way of life héritée du puritanisme des pionniers, et son implication active dans les grandes luttes politiques de son temps.

A l'instar du décor de David Belugou qui reconstitue de manière sobre et élégante un coin-salon classieux tout comme il a confectionné les élégants costumes portés par l'interprète, le spectacle, sans aucune fausse note et totalement abouti, est tiré à quatre épingles.

Au cordeau, fluide et dépourvue d'effets, la première mise en scène sous les feux de la rampe du réalisateur Arnaud Sélignac n'appelle aucune réserve.

Enfin, au jeu, avec une technique maîtrisée, Natalia Dontcheva est éblouissante dans une belle incarnation du personnage sans cependant verser dans le rôle de composition à Oscar pour ressembler à la Dorothy Parker guère jolie et alors décatie. Sans surjeu ni numéro d'acteur, auxquels pourraient prêter l'éloquence brillante et la verve ironique du texte, elle capte et captive l'auditoire.

Selon une expression populaire, n'en jetez plus la cour est pleine. Et donc à apprécier par soi-même.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 août 2022 : Only happy when it rains

Un peu de pluie, enfin ! C'est pour ainsi dire la tradition pendant le festival de La Route du Rock qui commence cette semaine ! Pour le reste voici notre petite sélection estivale hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Change" de Franz Robert Wild
retour sur le Hellfest 2022 avec Seth, Dog Eat Dog, Deftones, Suicidal Tendancies, Ghost etc.
"I started a garden" de Her Skin
Des petits festivals à venir avec La Guinguette Sonore et Engrenage Party
"Stereolab & Laetitia Sadier", nouvelle émission de Listen In Bed à écouter ici et toujours :
"NOW" le nouveau mix de Listen In Bed à écouter à volonté
retour sur le festival de Beauregard avec Turnstile, Izia, Madness...
"KEXP & NPR sessions" la nouvelle émission de Listen In Bed à écouter
"While my guitar gentle weeps" de Théo Cormier
"Hypnos & Morphée" de Dandy Dandie
Retour sur les Vieilles Charrues avec Last Train, Laetitia Sheriff, Johnny Mafia..

Au théâtre :

les comédies de l'été :
"Duos sur canapé" au Théâtre L'Alhambra
"Un cadeau particulier" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montartre
"La Ligne Rose" au Théâtre Lepic
"Dîner de famille" au Café de la Gare

et les spectacles à l'affiche en août

Expositions :
'Christian Bérard - Bébé excentrique" au Nouveau Musée National de Monaco
la présentation du nouveau parcours des Collections du Musée d'Art Moderne de Paris en accès gratuit
la visite commentée par la commissaire de "Anne de France - Femme de pouvoir, princesse des arts" au Musée Anne-de-Beaujeu à Moulins
dernière ligne droite pour :
"Le Théâtre des émotions" au Musée Marmottan Monet

"Toyen - L'écart absolu" au Musée d'Art Moderne de Paris
et les expositions à l'affiche en août

Cinéma :

en streaming gratuit :
"Silvio et les autres" de Paolo Sorrentino
"Two lovers" de James Gray
"Innocents" de Bernardo Bertolucci
"Gothika" de Mathieu Kassovitz
"Lina" de Michael Schaerer
et le cinéma indien en 6 films

Lecture avec :

La rentrée littéraire d'automne 2022
et toujours :
"The unstable boys" de Nick Kent
"Le monde sans fin" de Jean Marc Jancovici & Christophe Blain
"Lanceurs d'alerte" de Flore Talamon et Bruno Loth

Et toute la semaine des émissions sur notre chaine twitch

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=