Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Racine, la leçon de Phèdre
Théâtre de la Contrescarpe  (Paris)  mars 2016

Seul en scène conçu et interprété par Anne Delbée.

Voir Anne Delbée dans "Racine, la leçon de Phèdre" son spectacle à la gloire de Jean Racine, est une occasion unique de découvrir quelqu'un qui incarne une longue lignée de tragédiennes parmi lesquelles on pourrait citer La Clairon, Adrienne Lecouvreur, Rachel, Sarah Bernhardt, Maria Casarès.

Peut-être, hélas, est-elle la dernière de cette aristocratie des planches pour qui le lyrisme, l'excès, l'emphase ne sont pas des défauts mais, au contraire, la marque de celles qui osent. Non pour se faire remarquer ni pour provoquer le spectateur, mais pour jouer avec lui le rôle de guide ou de passeur, afin de le hisser, ne serait-ce que le temps de la représentation, à la hauteur d'un texte sublime.

Et c'est sur Racine que le choix d'Anne Delbée s'est porté depuis de longues années. Elle en dresse ici un portrait louangeur qui fera tiquer ceux qui, même s'ils admirent les vers "parfaits" de l'auteur de "Phèdre", n'aiment pas forcément l'homme, le courtisan, l'intrigant qui n'a jamais écrit contre l'absolutisme de son maître Louis XIV, mais qui, au contraire, en a été le serviteur zélé et aveuglé.

Pour Anne Delbée, cette présentation est hérétique : Racine, même s'il ressemblait dans sa maturité plus à Balladur qu'à un révolté romantique, était de la lignée de Rimbaud et de Pasolini. Dans la très belle vidéo en noir et blanc qui passe derrière elle en fond de scène, revient constamment un petit enfant, le poète de sept ans rimbaldien.

Anne Delbée, chaussures noires, chemise blanche surmontée de bretelles rayées qui tiennent le pantalon de son costume sombre, a quelque chose d'étonnamment chaplinesque. Elle n'hésitera pas à prendre un micro, à poser sur sa tête une casquette visière à l'envers pour déclamer Racine comme du rap.

On n'est pas sérieuse quand on a 70 ans... Sauf pour une chose : expliquer le vers classique au public qui en a entendus tellement de massacrer sans le savoir qu'il est bien temps qu'elle intervienne.

Elle dénonce le laxisme, les contresens et opte pour un classicisme sans excès. On ne saura pas, par exemple, ce qu'elle pense du théâtre de la Sapience d'Eugène Green, qui dit Corneille ou Racine dans le patois de l'île-de-France parlé à la cour de Versailles et qui est bien éloigné de sa propre manière...

Mais ce n'est pas l'objet de sa conférence finalement sans chichis et à bâtons rompus. Elle ne fait pas un seule en scène sur Racine mais un duo en compagnie de son auteur de prédilection.

Car on sent près d'elle une présence très forte. Non pas celle d'un fantôme qui pourrait, s'il le voulait, s'en prendre aux contempteurs de sa mémoire qui le comparent à Balladur, mais celle d'un esprit porteur d'une langue sublime et incandescente qui fait taire instantanément toutes les petites mesquineries historiques.

En offrant ainsi Racine à toute personne qui y consentira, Anne Delbée continue de servir admirablement l'art théâtral.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 juin 2018 : Le jour le plus long

Cette semaine, c'est l'été, la Saint Jean et ses feux, le jour le plus long et sa Fête de la musique. Ca fait beaucoup pour un 21 juin. Pour marquer le coup, on organise un petit concert gratuit avec Donald Pierre, Alex Rossi, Nicolas Vidal et Cyril Adda ! En attendant, voici le sommaire de la semaine :
N'oubliez pas : On travaille actuellement sur une nouvelle version de Froggy's Delight et vous pouvez nous aider en répondant à ce petit questionnaire

Du côté de la musique :

Rencontre avec Brisa Roché autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't
et toujours :
Entretien avec Manu autour de son nouvel album "Entre deux eaux Vol. 1"
"Tarab" de Oiseaux-Tempête
"Father" de Brisa Roché, nouvel album à découvrir bientôt en session ici même
"Quelqu'un dans mon genre" de My Concubine
"Wild awake" de Parquet Courts
"Le deuxième soir non plus" de La Fille de la Côte
"The future and the past" de Natalie Prass
Rencontre avec Karina Duhamel et son projet K! à retrouver en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Triomphe de l'Amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Manga Café - Trouble in Tahiti" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Cerisaie - Variations chantées" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le Bord" au Théâtre de l"Epée de Bois
"Feu la mère de Madame - Mais n'te promène donc pas toute nue !" au Théâtre Le Lucernaire
"7 contre 7" à la Manufacture des Abbesses
"Chance" au Théâtre La Bruyère
"Ava, la Dame verte" au Cirque Electrique
"Elle...Emoi" au Théâtre Raspail
"Peguy, le visionnaire" au Théâtre de la Contrescarpe
"50 ans , ma nouvelle adolescence" à la Manufacture des Abbesses
et les chroniques des autres spectacles de juin

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Sans un bruit" de John Krasinski
"Jericó, le vol infini des jours" de Catalina Mesa
Oldies but Goodies avec ;
"Cocktail Molotov" de Diane Kurys en version restaurée
"La Religieuse" de Jacques Rivette en version restaurée et en avant-première
Ciné en bref avec :
"La mauvaise réputation" de Iram Haq
"Jurassic World : Fallen Kingdom " de Juan Antonio Bayona
"Mon Ket" de François Damiens
"Demi Soeurs" de Saphia Azzeddine, François-Régis Jeanne
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=