Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jasmine Vegas - Vegomatic - Fantazio
Point Ephémère  (Paris)  mai 2005

Jasmine Vegas avait carte blanche pour cette soirée du 27 avril 2005 au Point Ephémère , soirée organisée à l'occasion de la sortie de son album Time prévue pour le 10 mai.

En guise de mise en bouche, Fantazio assurait un court contrebarrissement dont il a le secret. Faute d'avoir été informés à temps du lieu de sa prestation, le côté un peu bordélique de l'organisation du Point Ephémère, qui fait sans doute partie de son charme, en l'occurrence dans le café attenant, les spectateurs qui avaient regagné fort légitimement la salle, ont raté sa performance.

Pour assurer la première partie, Jasmine Vegas avait invité le groupe français Vegomatic, qualifié de groupe de rock rétro-futuriste, qui officie dans" l'électro-surf music".

Groupe branché sur 100 00 volts, mené par Thierry Los, guitariste iggypopien frénétique aux accents acédéciens.

L'accompagnant au chant, Macha Kouznetsova, longue liane brune, chanteuse aux tonalités singulières et aux imprécations en russe, leur prestation scènique est époustouflante. Inventifs, ils ont le sens de la scène et une énergie communicative. Ca dépote !

Electronique, rock garage, onomatopées, groove, rock vintage, pop des 60's tout est passé à la moulinette des boite à rythmes.

On reconnaîtra au passage "French up" popisant, "Le robot surfeur" avec sa scénographie déjantée et "Rock'n'roll star" électrique qui recueillent un beau succès.

Au lieu de la traditionnelle bande son pour faire patienter pendant le changement de matériel, Jasmine Vegas a eu la bonne idée de faire diffuser les films d'animation Turkish Delights réalisés par Jean Lecointre, Franck Secka et Fabien Caux-Lahalle.

Cette série d'animation qui a été diffusée sur Canal + dans le cadre de l'émission Mensomadaire est composée de fausses bandes-annonces complètement hallucinantes évoquant le cinéma des années 40/50/60 avec des personnages dont la tête a la forme de patisserie ou de crackers.

Seul hic, une diffusion complètement sabotée par le régisseur qui, entre autres défauts, ne sait manifestementpas utiliser un ordinateur.

Il faut attendre 22 h 30 pour que Jasmine Vegas monte sur scène.

Nous avions découvert Jasmine Vegas en première partie de De Kift aux Bouffes Parisiens dans un petit set solo tout à fait singulier, à la fois déjanté et poétique, durant lequel la diva punk nous avait séduit avec sa voix troublante, sa petite cage à piaf et ses bulles de savon accompagnée de son seul accordéon.

En première partie d'Adanowski au Nouveau Casino, l'oiseau avait dû s'envoler et ne restait que les bulles improbables et une guirlande électrique de fruits et légumes que le régisseur avait d'ailleurs oublié de brancher.

Aujourd'hui, le look de diva échappée d'une autre planète demeure mais le concert revêt une allure plus conventionnelle si l‘on peut dire.

Nous la découvrions donc plus sage accompagnée de musiciens pour un avant-goût de son album. De ce point de vue, une petite déception donc pour ceux qui en attendent des impros ou des "performances".

Restent la voix et les mélodies électro-folkqui savent instaurer des ambiances tout à fait hypnotisantes.

Sur une scène envahie d'instruments et de pieds de micros qui lui font unesorte de haie, synthés rutilants, Jasmine Vegas entre en scène, un peu en catimini comme à son habitude, robe fourreau vert, pour une chanson solo avec son accordéon et son métronome.

Au programme notamment, "Encaisse-moi", "Milky way", "Blue sky" avec la boule à facettes qui donne des ambiances étranges, hypnotisantes, un peu électro-rock comme "Je te vois".

Seule fantaisie, elle nous propose, en espagnol, un peu de joie avant de devenir fou en faisant quelques bulles de savon pour introduire "Fou".

En rappel, "Cannabis" et sa mélodie de ballade irlandaise et "Paradise".

 

 

Minuit déjà. Regret de ne pouvoir rester voir Muriel Moreno, vous vous rappelez Niagara, "L'amour à la plage", officier comme DJ. Que eux qui y étaient nous raconte...

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Time de Jasmine Vegas
Jasmine Vegas en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (28 février 2005)
Jasmine Vegas en concert au Nouveau Casino (26 mars 2005)
Jasmine Vegas en concert aux Bains Douches (28 janvier 2006)
Jasmine Vegas en concert au Nouveau Casino (21 février 2006)
Jasmine Vegas en concert au Zénith (30 mars 2006)
Jasmine Vegas en concert à La Maroquinerie (23 septembre 2006)
L'interview de Jasmine Vegas (17 juin 2005)
L'interview de Jasmine Vegas (28 janvier 2006)
La chronique de l'album Ca c'est Vegomatic de Vegomatic
Vegomatic en concert à La Fleche d'or (23 août 2005)
L'interview de Vegomatic (août 2005)
La chronique de l'album The Sweet Little Mother Fucking Show de Fantazio
La chronique de l'album Cinq Mille Ans De Danse Crue Et De Grands Pas Chassés de Fantazio
Fantazio en concert à L'Européen (15 juillet 2004)
Fantazio en concert au Thabor (11 avril 2005)
Fantazio en concert à l'Espace Jemmapes (17 mai 2006)
Fantazio en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - dimanche
L'interview de Fantazio (octobre 2005)

Crédit photos : Laurent

Plus de photos sur : Taste of Indie


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 juillet 2020 : Un air d'été

On entre dans la saison des vacances, pour vous comme pour nos chroniqueurs. Vous nous retrouverez tout l'été quand même avec des éditions web plus légères et toujours notre Froggy's TV bien sûr avec La Mare Aux Grenouilles et plein d'autres émissions. c'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

La Mare Aux Grenouilles #6, sommaire et replay
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet
"INTENTA experimental & electronic music from Switzerland 1981-93" par divers artistes
"Jimmy Cobb" mix #19 de Listen In Bed
"Chausson le littéraire" de Musica Nigella & Takenori Nemoto
"Alessandro Scarlatti, il Martirio di Santa Teodosia" de Thibault Noally & l'Ensemble Les Accents"
et donc La Mare Aux Grenouilles numéro #5 avec la liste de ce qui a été abordé et le replay.

Au théâtre :

en salle :
"Littoral" au Théâtre de la Colline
"Karine Dubernet - Souris pas" au Point Virgule
et dans un fauteuil de salon :
des créations :
"Yvonne princesse de Bourgogne" par Jacques Vincey
"Lucrèce Borgia" par Lucie Berelowitsch
"La Dernière neige" de et par Didider Bezace
"Pinocchio" de Joël Pommerat
"Soulever la politique" de Denis Guénoun
"Je marche dans la nuit par un chemin mauvais" de et par Ahmed Madani
Au théâtre ce soir :
"Darling chérie" de Marc Camoletti
"Le Tombeur" de Robert Lamoureux
"Une cloche en or" de Sim
du boulevard :
"Si c'était à refaire" de Laurent Ruquier
"Face à face" de Francis Joffo
du côté des humoristes :
"Bernard Mabille sur mesure"
"Christophe Alévêque est est Super Rebelle... et candidat libre !"
et finir l'Opéra :
avec du lyrique :
"Le Balcon" de Peter Eotvos par Damien Bigourdan
"Orlando furioso" de Antonio Vivaldi par Diego Fasolis
"La Flûte enchantée" de Mozart par Romeo Castellucci
et du ballet avec deux créations étonnantes : "Raymonda" de Marius Petipa et "Allegria" de Kader Atto

Expositions :

les expositions en "real life" à ne pas manquer :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Les Contes étranges de N.H. Jacobsen" au Musée Bourdelle
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma at home avec :
le cinéma contemporain
"A woman at war " de Benedikt Erlingsson
"Lulu" de Uwe Janson 
"L'Apotre" de Cheyenne Carron
"La tendresse" de Marion Hänsel
"Crawl" de Herve Lasgouttes
"Nesma" de Homeïda Behi
le cinéma culte des années 1920 :
"Le cuirassé Potemkine" de Sergueï Eisenstein
"Nosferatu le vampire" de Friedrich Wilhelm Murnau
"Le Cabinet du docteur Caligari" de Robert Wiene
"Les Deux Orphelines" de D.W. Griffith
et l'entre deux avec les années 1970 :
"Mado"de Claude Sautet
"La Traque" de Serge Leroy
"La femme du dimanche" de Luigi Comencini
et retour au 2ème millénaire avec de l'action :
"Lara Croft : Tomb Raider, le berceau de la vie" de Jan De Bont
"Blade Trinty" de David S. Goyer
avant de conclure en romance avec : "Un havre de paix  de Lasse Hallström

Lecture avec :

"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=