Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chet - Olivia Ruiz
Espace Kiron  (Paris)  26 avril 2005

Ce soir, premier des 3 concerts que Chet donne à l'Espace Kiron à l'occasion de la sortie de son 3 ème album Hymne. Un album plutôt grave même s'il n'est pas dénué de sensualité brute et de quelques traits d'humour. Curieux de voir ce que cela donnera en live, compte tenu, en outre, de la musique minimaliste et du chanté-parlé,en ces temps gris où les spectateurs raffolent du festif.

En invité, Olivia Ruiz, petite et menue, sur les frêles épaules de laquelle pèse l'épisode staracadémicien, entre en scène pour ce qu'elle appelle la première partie la plus courte qu'on ait jamais vue, soit quatre chansons écrites par Chet, accompagnée à la guitare acoustique par Jérôme Rebotier qui avait ouvert le bal avec un première première partie express avec un "Expresso" crooner chanté à la manière de Jay-Jay Johanson.

Tenue baggy kakie, gentiment assise sur son tabouret, elle propose des chansons néo-réalistes un peu surannées ("Le pont des amants", "Le vitrier", "Qui sommes-nous?" et "Les vieux amoureux") chantées d'une voix claire, répétées précise-t-elle "à l'arrache" quelques heures auparavant, incite le public à faire les chœurs avec la complicité de Chet qui "lalaïse" derrière le rideau avant de traverser la scène en grandes enjambées, faisant le pître.

A côté du piano sur lequel est posé une petite cage à oiseau miniature et lumineuse et derrière une guirlande électrique rouge, on installe une chaise coque blanche des années 70 et un petit guéridon sur lequel sont déposés une sorte de boule, un verre à pied et une bouteille de vin rouge. Anachronique. Rouge comme le pantalon de Chet, rouge comme le sang, rouge comme l'amour, rouge comme les chansons de son dernier album.

Avec le seul piano comme accompagnement, sur lequel officie David Hadjadj, auteur avec Jérôme Rebotier des musiques, présenté comme David Von Karahdjadj, le concert commence par le très beau "La vie s'écoule".

 

A peine la dernière note éteinte, Chet affirme ne pas vouloir nous saper le moral. Il allume la boule qui devient vert fluo et qui s'électrifie, s'étonne du fait que le public parisien condescende à chanter avec l'invitée. Il nous parle des ondes et de l'interactivité. Il parle beaucoup Chet.

"Ça groove non?" dit-il en dansant sur le facétieux et "Sacha". Il chante "Le coeur et le con" et "Le train du non retour". Mais il ne faut pas plomber la soirée.

Il nous montre une toupie multicolore, alterne les chansons graves "Mon père" et les chansons plus ironico-burlesques ("Avec ma petite"), fait le clown, demande au pianiste de jouer une musique égyptienne pour accompagner son 2 ème tour de magie, animer un serpent en caoutchouc, qui s'avère plutôt asiatique. Le public rit de bon coeur.

Il a sans doute aison Chet. La vie est comme ça ; on ne reste pas longtemps dans l'émotion. Vite une pirouette pour ne pas s'attendrir. Vite une petite blague pour rebondir en rires.

Il embraye sur des textes guillerets "Ciao" et le dieu à la queue de 3 mètres qui lui a fait l'amour et "Dolly" la poupée gonflable sur lequel il fait un numéro qui rend le public hilare : il "delermise" et demande au pianiste de faire les choeurs façon Benjamin Biolay.

 

 

Emotion ensuite avec "Rien appris" et le très beau "Interdit de m'interdire" écrit par Jean Roualt avant le final dans le noir complet pour "Baise-moi" qu'il présente comme "classé numéro un" des clubs libertins.

Les applaudissements sont nourris. En rappel Chet chantera "Hymne" avant de partir en vrille avec une parodie de rap, montrer son tatouage de Peter Tosh, un spectacle qui n'arrive pas à finir…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hymne de Chet
La chronique de l'album Le Bois du Génie de Chet
La chronique de l'album Built On Glass de Chet Faker
La chronique de l'album My Chet My Song de Riccardo Del Fra
La chronique de l'album Divers artistes de Autour de Chet
Chet en concert à La Cigale (14 novembre 2005)
La chronique de l'album La femme chocolat de Olivia Ruiz
Olivia Ruiz en concert au Tryptique (11 mai 2004)
Olivia Ruiz en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Olivia Ruiz en concert au Festival Art Rock 2007 (Samedi et Dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (samedi)
Olivia Ruiz en concert au Fil ( 15 mai 2009)
Olivia Ruiz en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - jeudi
Olivia Ruiz en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Olivia Ruiz en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Florent Marchet (2 décembre 2008)


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=