Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Mer
Comédie Française  (Paris)  mars 2016

Comédie dramatique de Edward Bond, mise en scène de Alain Françon, avec Céline Samie, Laurent Stocker, Elsa Lepoivre, Serge Bagdassaria, Hervé Pierre, Pierre Louis-Calixte, Stéphane Varupenne, Jérémy Lopez, Adeline d'Hermy et Jennifer Decker.

Un Anglais au Français ? Depuis l’entrée de Shakespeare au Répertoire (nouveauté pas vraiment nouvelle), le public s’enivre de traductions plus ou moins réussies, mais là, l’auteur est vivant, amoureux de la France et de sa culture, porteur d’un monde issu de son imaginaire contemporain.

Au bord de la mer, dans le Royaume-Uni, vit une petite communauté paisible, là où les pires crimes fleurissent comme des orchidées. Deux jeunes hommes sont désirés par la mer : elle avalera l’un, Colin, le fiancé de Rose, et recrachera l’autre, Willy, qui, comme Jonas, ne comprend goutte à cette faveur.

Willy rencontre les indigènes : Hatch, le marchand de tissus qui voit des martiens partout, déteste sa pire et meilleure cliente, Mrs Rafi, un dragon victorien qui terrorise son entourage, notamment les amateurs de son Cercle théâtral, Rose, la presque-veuve éplorée, Evens, le vieil ermite de la dune, un philosophe des sables, Hollarcut, un garçon mal-fini, sbire de Hatch, le doucereux pasteur et quelques autres épaves échouées.

Sa présence simple et questionneuse va faire voler en éclat la paix fragile du bourg : Hatch attaque la sorcière Rafi, les rabrouées achevant la curée, l’horrible dispersion des cendres du noyé tournera à l’empoignade. Willy emporte Rose vers la vie, hors du Petit monde.

Le texte très anglo-saxon de Edward Bond,, bourrelé d’humour, parfois lugubre comme un dimanche soir au pub, révolté, croquant, parfois, avec la violence très anglaise du peuple, désarçonnera, et tant mieux, les âmes calmes qui aspireraient à boire le thé avec les dames de la Communauté.

Malgré une fin bavarde, une vue de fin du Monde très 1973, la pièce est belle, la mise en scène de Alain Françon, accrocheuse et fine à la fois, et la distribution, à couper le souffle.

Jérémy Lopez, toujours plus haut, incarne Willy avec une émotion, une délicatesse, une perdition qui troublent constamment. Cécile Brune se délecte de jouer la méchante (et nous, donc !) parfaite de sadisme, d’amertume, de perversité corsetée et gantée : elle rappelle de plus en plus la grande Gabrielle Dorziat, tout en restant "La Brune".

Adeline d’Hermy, délicate, incarne cette Rose anéantie qui renaît devant nos yeux, progressivement. Elsa Lepoivre invente son personnage de vieille fille ensablée avec folie et tant de talent. Hervé Pierre, l’homme aux ciseaux, excelle dans le rôle de Hatch devenu Lear de station balnéaire.

Mention spéciale à Stéphane Varupenne, inquiétant Hollarcut, et à Eric Genovèse, l’onctueux pasteur-Tartuffe. Sans oublier Laurent Stocker, composant un rôle de vieux penseur de rivage saisissant.

Mais il ne faut pas oublier Serge Bagdassarian, Pierre-Louis Calixte, Céline Samie, Coraly Zahonero, Jennifer Decker, ainsi que Hugues Duchêne, Pénélope Avril, Vanessa Bile-Audouard et Laurent Robert, tous excellents. Très belles lumières de Joël Hourbeigt.

"La Mer" est un spectacle qui donne à aimer, ou à aimer plus encore, le Théâtre.

 

C-L. Morel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 février 2024 : Au soleil ou sous la pluie

Que ce soit en terme de météo ou de géopolitique, on ne sait plus sur quel pied danser. Mais quand même continuons de danser parce que si que restera-t-il ? Voici notre sélection hebdomadaire pour se changer les idées.

Du côté de la musique:

"La lune sera bleue" de Aline
"Brahms le Tzigane" du Choeur de Chambre Mélisme(s), Colette Diard & Bankal Trio
"Folklores" de Dumka
"Songes" de Elodie Vignon
"Et il y avait" de Geins't Naït, Laurent Petitgrand & Scanner
"Caravan party II" de Johan Farjot & Friends
"Hors-piste" de Le Pied de la Pompe
"Pop sauvage" de Métro Verlaine
"Bright" de Soulmate
"Family and friends" de The Twin Souls
"Haydn all stars (Haydn, Ravel, Fontyn, Brahms)" de Trio Ernest
"Tindersticks, les reprises" nouvel épisode de notre podcast Le Morceau Caché
et toujours :
Akira & Le Sabbat, Les Vulves Assassines en live au Cargö de Caen
"Ferel" de Fuzeta
quoi de neuf du côté de Gad Zukes - Sweet Needles - Johnnie Carwash - Chasing Daisy
"Colère" de Lox
"Colors" de Royal Pantone
"Part time believer" de The Strumbellas
et toujours :
quoi de neuf du côté des clips ? avec Down To The Wire - Karkara - 20 Seconds Falling Man - Little Odetta
"Le cap" de For The Hackers
"For the hive" de Last Quarter
rencontre avec Nicolas Jules lors de son passage au Poly'Sons de Montbrison
"Hell, fire and damnation" de Saxon
"La société de préservation du roseau" de The Reed Conservation Society

et toujours :
"Time whispers" de Back and Forth
"Distances" de Bertille
"Ce que la nuit" de Kloé Lang
"Première nuit" de Lucas Lombard
"Big Sigh" de Marika Hackman
"Credo" de Pierre de Bethmann
"Relapse" de Venus Worship

Au théâtre

les nouveautés de la semaine :

"Holyshit !" au Théâtre de La Reine Blanche
"Le petit Prince" à La Scala
"Frida Kahlo" à La Scala
"Les petits chevaux, une histoire d'enfants des lebensborn" au Théâtre de La Reine Blanche
et toujours :
"Burn baby burn" au Petit Théâtre du Gymnase Marie Bell
"Looking for Jaurès" au Théâtre Essaïon
"L'addition" au Théâtre Sylvia Monfort
"Tout le monde il est Jean Yanne" Au Théâtre Le Funambule Montmartre
"Les Travailleurs de la mer" au" au Théâtre Le Lucernaire
"Ds Ombres et des Armes" à La Manufacture des Abbesses
"Les Caroline" au Théâtre Les Enfants du Paradis
et les autres spectacles à l'affiche

Du cinéma avec le film de la semaine "Universal Theory" de Timm Kroger
et toujours:
"Elaha" de Milena Aboyan

Lecture avec :

"Disparue à cette adresse" de Linwood Barclay
"Metropolis" de Ben Wilson
et toujours :
"Archives de la joie" et "Le vent léger" de Jean-François Beauchemin
"Le diable sur mon épaule" de Gabino Iglesias
Morceaux choisis de la masterclass de Christophe Blain à Angoulême
"Camille s'en va" de Thomas Flahaut
"Le fantôme de Suzuko" de Vincent Brault
"Melody" de Martin Suter
"tempo" de Martin Dumont

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=