Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un petit garçon
Théâtre Essaion  (Paris)  mars 2016

Monologue dramatique écrit et interprété par Élie Pressmann dans une mise en scène de Catherine Hubeau.

Ce petit garçon-là, l’auteur a choisi d’en parler à la troisième personne plutôt qu’à la première mais c’est bien de lui qu’il s’agit.

Avec "Un petit garçon", Elie Pressmann relate ses années d’enfance, celles qui ont compté et comptent encore. Celles qui marqueront à jamais sa vie, lui qui la verra depuis à travers le regard de cet enfant qu’il a été. Et qu’il demeure pour toujours.

Une table et une chaise d’où il commence à raconter, et puis très rapidement, l’auteur-comédien se déplace et "danse" sa vie avec une sincérité non-feinte, parce qu’il a été danseur et conserve une énergie formidable dans le corps et les gestes. La douceur de sa voix, la pétillance de son regard et le feu qui le traverse lorsqu’il revit toutes ces années mouvementées rendent ce récit particulièrement intime et émouvant.

Le petit garçon en fuite malgré lui, d’abord avec ses sœurs puis chez les bonnes sœurs, nous fait revivre des événements tragiques avec une telle simplicité, une telle pudeur et une telle délicatesse que c’en est bouleversant. Nous le suivons lors de son "exode féminin" avec ses sœurs, puis à Saint-Martin de Ré.

Nous tremblons lorsque qu’il échappe à la rafle "Vent printanier" (nom de code de la rafle du Vel d’Hiv). Nous vivons avec lui la palpitante arrivée de nuit à Vierzon pour franchir la ligne de démarcation.

Tout le sel et l’humour d’anecdotes vécues sont mis en valeur par un comédien attachant au sourire gourmand qui se souvient avec émerveillement du miracle d’une tranche de pain beurrée, tout en nous en faisant presque éprouver le goût… Quand la mémoire de la tête le trahit, c’est la mémoire du cœur qui se souvient et prend le relai.

Le comédien, sobrement dirigé par Catherine Hubeau dans une belle économie de moyens n’a besoin que de ses yeux d’enfants et d’un sourire désarmant pour nous toucher au cœur avec cette histoire de vie qu’on n’est pas prêt d’oublier. Bien sûr, il y a des moments plus durs telle la longue, si longue attente de sa mère disparue qu’il ne reverra pas (elle qui poussera sa fille dans les escaliers de la gare de Lyon pour la faire échapper aux camps).

Mais de tout cela, Elie Pressmann, d’une plume fine et gracieuse, a choisi de ne garder que le meilleur avec un éternel optimisme. Optimisme sans doute largement hérité de son ami Antoine Besson, l’homme qui le recueillera avec sa famille dans les montagnes de Savoie et deviendra un modèle de vie et d’humanisme.

C’est cette pudeur qui nous émeut le plus dans "Un petit garçon". N’hésitez pas à aller partager ce bouleversant témoignage plein de simplicité et de vérité raconté par un auteur-comédien d’une rare élégance.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juillet 2017 : comme un air de vacances

C'est l'été, nombre d'entre vous sont en vacances, tandis que les autres attendent leur retour pour partir à leur tour. Chez Froggy's Delight on se balade de festival en festival, d'Avignon à Belfort. On vous raconte tout cela tout de suite.

Du côté de la musique :

"La mer, la pierre, la terre, l'oiseau" de Srdjan Ivanovic Blazin' Quartet
"Tribute to Lucienne Boyer" de Grand Orchestre du Tricot
Interview de Madame Robert à l'occasion de leur passage au festival La croisée des Chap's
Guns and Roses au Stade de France
Festival des Eurockéennes :
Jeudi avec The Lemon Twigs, Shame, Iggy Pop...
Vendredi avec Tash Sultana, Idles, Psykup, Parcels , Editors...
Samedi avec Fischbach, HTMLD, Explosions In The Sky...
Festival de Beauregard :
Vendedi avec Warhaus, Her, Benjamin Biolay, Midnight Oil...
Samedi avec Editors, Airbourne, Phoenix, Echo & the Bunnymen...
Dimanche avec Fai Baba, Tinariwen, Michael Kiwanuka, The Foals...

Au théâtre :

les spectacles parisiens de l'été
en direct d'Avignon :
"Fratelli au Ninon Théâtre
"L'autre fille" à l'Artéphile Théâtre
"Intégral dans ma peau ou Le monde selon Josh" au Ninon Théâtre
"Jaz" à la Chapelle du Verbe incarné
"La Tour de Pise" à la Petite Caserne
"Du bouc à l'espace vide" au Ninon Théâtre
"Carmen flamenco" au Théâtre du Chêne noir
dans le cadre du Festival On n'arrête pas le Théâtre au Théâtre de l'Etoile du Nord : "Les soliloques du pauvre"
et les spectacles à l'affiche du Festival Off d'Avignon

Exposition avec :

"Christian Dior - Le couturier du rêve" au Musée des Arts décoratifs
et dernière ligne droite pour :
"Picasso Primitif" au Musée du Quai Branly
"21 rue de La Boétie - Picasso, Matisse, Braque, Léger..." au Musée Maillol
"Jardins" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Tom of Finland" de Dome Karukoski
"Rembrandt fecit 1669" de Jos Stelling
"Afrika Corse" de Gérard Guerrieri
Oldies but goodies avec "The New centurions" de Richard Fleischer présenté en ouverture de la Rétrospectibe Good Cop, Bad Cop à la Cinémathèque française
les chroniques des autres sorties de juillet
et les chroniques des sorties de juin

Froggeek's Delight :

"Super Castlevania 4 vs Akumajo Dracula X : la période de transition" sur Super Nintendo et PC Engine

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=