Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un petit garçon
Théâtre Essaion  (Paris)  mars 2016

Monologue dramatique écrit et interprété par Élie Pressmann dans une mise en scène de Catherine Hubeau.

Ce petit garçon-là, l’auteur a choisi d’en parler à la troisième personne plutôt qu’à la première mais c’est bien de lui qu’il s’agit.

Avec "Un petit garçon", Elie Pressmann relate ses années d’enfance, celles qui ont compté et comptent encore. Celles qui marqueront à jamais sa vie, lui qui la verra depuis à travers le regard de cet enfant qu’il a été. Et qu’il demeure pour toujours.

Une table et une chaise d’où il commence à raconter, et puis très rapidement, l’auteur-comédien se déplace et "danse" sa vie avec une sincérité non-feinte, parce qu’il a été danseur et conserve une énergie formidable dans le corps et les gestes. La douceur de sa voix, la pétillance de son regard et le feu qui le traverse lorsqu’il revit toutes ces années mouvementées rendent ce récit particulièrement intime et émouvant.

Le petit garçon en fuite malgré lui, d’abord avec ses sœurs puis chez les bonnes sœurs, nous fait revivre des événements tragiques avec une telle simplicité, une telle pudeur et une telle délicatesse que c’en est bouleversant. Nous le suivons lors de son "exode féminin" avec ses sœurs, puis à Saint-Martin de Ré.

Nous tremblons lorsque qu’il échappe à la rafle "Vent printanier" (nom de code de la rafle du Vel d’Hiv). Nous vivons avec lui la palpitante arrivée de nuit à Vierzon pour franchir la ligne de démarcation.

Tout le sel et l’humour d’anecdotes vécues sont mis en valeur par un comédien attachant au sourire gourmand qui se souvient avec émerveillement du miracle d’une tranche de pain beurrée, tout en nous en faisant presque éprouver le goût… Quand la mémoire de la tête le trahit, c’est la mémoire du cœur qui se souvient et prend le relai.

Le comédien, sobrement dirigé par Catherine Hubeau dans une belle économie de moyens n’a besoin que de ses yeux d’enfants et d’un sourire désarmant pour nous toucher au cœur avec cette histoire de vie qu’on n’est pas prêt d’oublier. Bien sûr, il y a des moments plus durs telle la longue, si longue attente de sa mère disparue qu’il ne reverra pas (elle qui poussera sa fille dans les escaliers de la gare de Lyon pour la faire échapper aux camps).

Mais de tout cela, Elie Pressmann, d’une plume fine et gracieuse, a choisi de ne garder que le meilleur avec un éternel optimisme. Optimisme sans doute largement hérité de son ami Antoine Besson, l’homme qui le recueillera avec sa famille dans les montagnes de Savoie et deviendra un modèle de vie et d’humanisme.

C’est cette pudeur qui nous émeut le plus dans "Un petit garçon". N’hésitez pas à aller partager ce bouleversant témoignage plein de simplicité et de vérité raconté par un auteur-comédien d’une rare élégance.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 juin 2018 : Voyage Voyage

Ce week end, l'équipe de Froggy's Delight est allée faire un tour en Normandie pour tourner 3 sessions à venir très bientôt... résultat des courses, une édition un peu plus light que d'habitude, mais on se rattrapera la semaine prochaine avec la session de Brisa Roché et plein d'autres choses, en attendant, voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Side stories" de Thomas Bramerie Trio
"Pied-tendre" deLucien Chéenne
"Love is dead" de CHVRCHES
"Macadamia" de Adam and the Madams
"Endorphine" de Daran
Rencontre avec Brisa Roché
autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Table rase" à la Manufacture des Abbesses
"C'est maintenant que ça commence" au Théâtre Essaion
"I love Piaf" au Théâtre Le Lucernaire
"On monte Mae West !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
le compte-rendu de la 2ème édition du Festival des Ecoles de l'Union avec les spectacles :
"La Condition Collective"
"Le cercueil est trop grand pour la fosse"
"Le Roi Lear"
"L'Album d'Agnès"
et "Le Mariage forcé - Le Médecin volant"
des reprises avec :
"Darius" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Dévaste-moi" à la Maison des Métallos
"Huis Clos" à la Comédie Saint-Michel
et les chroniques des autres spectacles de juin

Expositions avec :

"Zao Wou-Ki - L'espace est silence" au Musée d'art moderne
et dernière ligne droite pour : "Tintoret - Naissance d'un génie" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Ma Fille" de Laura Bispuri
"Un couteau dans le coeur" de Yann Gonzalez
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=