Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Passage en revue
Théâtre L'Archipel  (Paris)  mars 2016

Spectacle musical conçu par Estelle Danière et Flanann Obé interprété par Estelle Danière accompagnée au piano par Patrick Laviosa dans une mise en scène de Flannan Obé.

Beauté brune classique et plastique de rêve, Estelle Danière, à défaut de réaliser son rêve d'enfant de devenir danseuse étoile de l'Opéra, est devenue meneuse de revue aux Folies Bergère et a brillé dans un autre firmament, celui du Music-hall. Rompue à toutes les disciplines, la danse, le chant, la comédie et même l'acrobatie, quand la programmation des Folies a changé de cap, elle a exploré d'autres registres artistiques, dont l'opérette, le cabaret et notamment la comédie musicale tant en France qu'à l'international.

Avec "Passage en revue", elle pose ses valises pour livrer une partition personnelle et autofictionnelle en forme de biopic professionnel en-chanté et d'hommage au music-hall qui retrace sa carrière quand la scène rime avec vocation et passion et une vie d'artiste avec ce que cela comporte de gloire et d'aléas.

Avec un grand souci d'exigence hérité de la discipline de la danse, elle dispense un spectacle élaboré avec des "pointures" du spectacle musical.

En effet, pour la conception, elle s'est attachée la collaboration éclairée du comédien-chanteur Flannan Obé, qui a déjà décliné cet exercice pour son compte avec "Je ne suis pas une libellule", et du maestro de l'arrangement, le chanteur, pianiste et compositeur Patrick Laviosa qui l'accompagne en direct live sur scène.

Les insertions musicales puisent largement dans le répertoire emblématique de Zizi Jeanmaire qui, après une carrière de danseuse de ballet a migré avec succès vers la revue et tenu le haut de l'escalier dans les années 1970 auquel a largement contribué Serge Gainsbourg ("Merde à l’amour", "Jeu de quilles", "Les bleux", "Rétro Song", "Quand ça balance"). Mais la play-list comporte également des incursions éclectiques tant dans la chanson française ("Je suis comme je suis" de Jacques Prévert et Joseph Kosma, "Les Bras d’Antoine" de Guy Béart, "Frileuse" de Claude Nougaro) qu'internationale (de la chanson brechienne de Kurt Weill à la comédie musicale américaine avec des titres de "Follies" de Stephen Sondheim).

Estelle Danière reprend ainsi à son compte ces chansons pour scander et illustrer au gré d'affinités électives et de manière pudique, sans exhibitionnisme narcissique, son parcours et sa vie.

Tiré à quatre épingles, le spectacle se déroule sous l'habillage lumineux signé par Jacques Rouveyrollis, le Pininfarina de la création lumière, et, pour la mise en scène, Flannan Obé, qui s'impose dans le musical, a opté pour la forme du cabaret élégant qui sied au professionnalisme et aux multiples talent de l'interprète.

Pleins feux donc sur Estelle Danière qui mène à la baguette sa petite revue intime.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 août 2017 : Et au loin, la rentrée

C'est encore un peu les vacances, les festivals continuent et pendant ce temps nous vous proposons comme chaque semaine notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Gold in the ashes" de Elias Dris
Gris Lagon, Belvédère, Sorg, Naya dans une sélection de EP
"Out of time" de Hugo Kant
"Visuals" de Mew
et toujours :
"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Olga Picasso" au Musée national Picasso

Cinéma :

les chroniques des sorties d'août
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'histoire de mes dents" de Valeria Luiselli
"La disparition de Josef Mengele" de Olivier Guez
"Le jour d'avant" de Sorj Chalandon
et toujours :
"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=