Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le monde d'hier
Théâtre des Mathurins  (Paris)  mars 2016

Monologue dramatique d'après le texte éponyme de Stefan Zweig dit par Jérôme Kirchner dans une mise en scène de Patrick Pineau et Jérôme Kirchner.

Jérôme Kircher porte sur scène, la parole, la pensée et les "souvenirs d'un Européen" de l'écrivain et dramaturge Stefan Zweig qui, dans son ultime oeuvre, "Le monde d'hier", livre une autobiographie réflexive en ce que son récit de vie retrace l'Histoire de l'Europe des quatre premières décennies du 20ème siècle.

Celui-ci n'est pas exempt de subjectivité liée notamment à une dimension sacrificielle qui amène cet homme issu de la grande bourgeoisie juive dite "assimilée" de l’Empire austro-hongrois, puissant empire disparu, et, de surcroît, de l'intelligentsia viennoise, à devenir, après la perte de la patrie de coeur, l’Europe "….pour la seconde fois, prise de la fièvre du suicide.. . qui se déchire dans une guerre fratricide", un juif errant.

Ni, de la légitime nostalgie tant d'une jeunesse dorée que d'un monde disparu, celui de la sécurité et de la raison créatrice qui d'une classe privilégiée, de villes telles la Vienne édénique célébrant le culte de la culture avant d'être "humiliée jusqu’à n’être plus qu’une ville de province allemande" et Paris, la ville de l'éternelle jeunesse et à l'innocence perdue depuis que le drapeau allemand flotte sur la Tour Eiffel et des hommes, qui allaient devenir les grandes figures de l'époque.

Et, au-delà de son caractère mémoriel, l'opus est empreint de l'irréductible pessimisme d'un humaniste, pacifiste et européen, qui, en ce début de troisième millénaire résonne comme visionnaire quand il évoque l'échec de la civilisation, la défaite de la raison, le triomphe de la sauvagerie, la mort des illusions, la décadence morale et le massacre culturel.

La partition élaborée par Laurent Seksik à partir d'extraits de l'oeuvre originale empreinte de gravité ne se prête pas aux effets scéniques mais à l'écoute ce que privilégient Patrick Pineau et Jérôme Kircher.

Ils ont judicieusement opté pour une radicale sobriété qui, avec un plateau, écarte tant la contextualisation scénographique en ne cédant pas même à la facilité convenue de l'illustration que serait la projection d'images d'archives pour "animer" l'espace, que le mimétisme pour représenter l'écrivain et tendre au biopic théâtral.

Jérôme Kircher, comédien rare, se concentre sur l'incarnation sensible d'un texte qui éclaire et interroge le monde présent et l'homme d'aujourd'hui.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 mai 2017 : Black Hole Sun

Cette semaine nous avons appris le départ prématuré de Chris Cornell, qui ne se souvient pas de ce célèbre titre, "Black Hole Sun". Paix à son âme et à nos jeunes années.
Quoi qu'il en soit le beau temps est enfin là. Soleil, festivals, largement de quoi contenter votre soif de cultures et de loisirs. Pour vous aider, voici notre petite sélection hebdomadaire, de la musique au jeu vidéo en passant par le théâtre, la littérature et le cinéma. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Life is cheap, death is free" de Nadia Tehran
"Tigreville" de Pierre Lebas
"Libre voyage dans les musiques des Balkans" de Quintet Bumbac
"Volcan" de Volin
"Hedonism" de Cakes Da Killa
"A l'ombre du coeur" de Contrebrassens
"Dirt buzz" de Dallas Frasca
"Fast forward" de Federico Casagrande
"Growing old" de Grand March
"A close land and people" de Julien Vinçonneau Quartet
Xiu Xiu, Le Prince Harry et Delacave à Petit Bain
Concert de Erik Arnaud à Petit Bain en intégrale
Bientôt, la deuxième édition du Download Festival
et toujours :
"Rock'n'Roll consciousness" de Thurston Moore, "Slowdive" de Slowdive. Retrouvez également Neil Halstead de Slowdive en interview, "Empire of nights" de BLVL, Jorge P, EP chez Microcultures, "Animal" de Nirman, "Someone is missing" de Payne, "Sympathetic magic" de Peter Von Poehl, "Pinky pinky EP" de Pinky Pinky, "Let me be gone" de Slow Joe & The Ginger Accident, "Take off" de Théo Cormier

Au théâtre :

"Le froid augmente avec la clarté" au Théâtre de la Colline
"Le Songe d'une nuit d'été" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Il Bugiardo" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Les Flottants" au Théâtre Le Lucernaire
"Français, encore un effort si vous voulez être républicains" à la Manufacture des Oeillets à Ivry
"Les Célèbres Amours de Nohant" au Théâtre Le Ranelagh
"La guerre au temps de l'amour" au 100ECS
"L'Ombre de Stella" au Théâtre du Rond-Point
"Ajax" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
et la chronique des autres spectacles de mai

Exposition avec :

"Grand Trouble"à la Halle Saint Pierre

Cinéma :

Ciné en bref avec :
"De toutes mes forces" de Chad Chenouga
"Les fantômes d'Ismaël" de Arnaud Desplechin
"Get Out" de Jordan Peele
"Alien : Covenant" de Ridley Scott
les chroniques des autres sorties de mai
les chroniques des autres sorties de mai
et les chroniques des sorties d'avril

Lecture avec :

"J'ai choisi d'être libre" de Henda Ayari
"La fille du fossoyeur" de Joyce Carol Oates
"La vie sexuelle des soeurs siamoises" de Irvine Welsh
et toujours :
"La vie de Norman" de Stan Silas
"Little girl gone" de Alexandra Burt
"Minuit en mon silence" de Pierre Cendors

Froggeek's Delight :

3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=