Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un monstre à mille têtes
Rodrigo Plá  mars 2016

Réalisé par Rodrigo Plá. Mexique. Thriller. 1h14 (Sortie le 30 mars 2016). Avec Jana Raluy, Sebastian Aguirre Boëda, Hugo Albore, Nora Huerta, Daniel Giménez-Cacho, Emilio Echevarria et Ilya Cazés.

"Un monstre à mille têtes" de Rodrigo Pla confirme, après "El Clan" de Pablo Trapero, que les cinéastes sud-américains, et particulièrement les Mexicains, ne finissent pas tous à Hollywood pour faire le pire cinéma américain, celui qui gagne les Oscars, comme Alfonso Cuarón ("Gravity") ou Alejandro González Iñárritu ( "The Revenant").

À l'image d' "El Clan", "Un monstre à mille têtes" prend la forme du pur "thriller" pour dénoncer les tares des "démocraties" latines. Ici, une femme part en guerre contre la compagnie d'assurances qui a escroqué son mari.

Comme on est dans un monde où la santé est privatisé, sans l'aval de son assureur, pas question qu'il soit opéré. Or, pour gagner plus d'argent en ne pratiquant pas des opérations onéreuses, les compagnies égarent ou falsifient des dossiers de clients qui se croyaient garantis en cas de maladie grave.

Mais, Sonia Baquet, la femme de la victime, va remonter la filière avec un courage et une volonté inouïe pour comprendre les "dysfonctionnements" qui ont amené à la mort froidement programmé de son mari. Peu à peu, elle va comprendre que ce n'est pas par "erreur" que tout s'est enchaîné.

Sa violence désespérée, qu'elle exerce sous les yeux médusés de son fils, qui n'était fait que pour être lui-même un futur rouage de cette société prédatrice, devient une dénonciation impitoyable de ces "monstres à mille têtes", cyniques et corrompus, qui ont pris le pouvoir.

Rodrigo Pla a pris comme un personnage une femme "normale", typique de la classe moyenne. Mine de rien, il montre comment elle est acculée à agir contre la "loi".

Comme dans "La Zona" ou "La Demora", il sait traiter un sujet à plusieurs niveaux. Ce qu'il raconte, comme tout ce qui s'est passé notamment en Argentine, ne peut pas laisser indifférents les Européens... La fin du code du Travail et celle de la Sécurité sociale sont aussi programmés de l'autre côté de l'Atlantique par les mêmes intérêts économiques, qui ne pourront générer que les mêmes phénomènes de corruption.

"Un monstre à mille têtes" de Rodrigo Pla pourra peut-être "remaké" ou plagié par des cinéastes français dans très peu d'années.

On n'oubliera pas de souligner la prestation extraordinaire de Jana Raluy. On peut lire aussi son histoire comme un hymne à la résistance éternelle des petits contre les gros. Tel que le film se présente, c'est-à-dire sous la forme de son procès, on n'est pourtant pas sûr qu'elle triomphe finalement des Molochs financiers...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=