Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Valentina-Tchernobyl
Manufacture des Abbesses  (Paris)  avril 2016

Monologue dramatique d'après un texte de de Svetlana Alexievitchdit par Coralie Emilion-Languille dans une mise en scène de Laure Roussel.

Valentina était une jeune fille au coeur simple qui rêvait d'amour. Elle a réalisé son rêve et a été heureuse jusqu'en 1986 quand son mari a été réquisitionné pour faire partie du contingent des "liquidateurs" chargés d'isoler et de nettoyer la zone contaminée par l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl.

Trois décennies se sont écoulées depuis la première catastrophe nucléaire classée accident majeur, la seconde sera Fukushima en 2011, la plus haute gravité dans l'échelle de gradation établie par l'Agence internationale de l'énergie atomique, et au regard de la mémoire de poisson rouge de l'homme contemporain et de l'inculture généralisée, qui s'en soucie encore, voire connait simplement son nom.

Alors même que la sécurisation du site n'est toujours pas achevée, que le nombre des victimes par contamination directe atteint le million et que des millions de personnes vivent sur des terres contaminées. Sans évoquer les conséquences à long terme du nuage radioactif qui a fait deux fois le tour de la Terre mais qui heureusement, selon les sommités françaises de l'époque, dont l'éminent directeur du Service central de protection contre les rayonnements ionisants, a contourné l'Hexagone.

En 1997, la journaliste russophone d'origine biélo-ukrainienne Svetlana Alexievitch, distinguée en 2015 par le Prix Nobel de littérature pour l'ensemble de son oeuvre, publie "La Supplication.Tchernobyl, chroniques du monde après l'Apocalypse" qui regroupe le témoignage de survivants et de proches de ceux qui sont morts parce que "Un événement raconté par une seule personne est son destin. Raconté par plusieurs, il devient l’Histoire".

Valentina est l'une d'entre eux et elle a survécu à la mort de son mari après une longue et lente agonie invalidante et douloureuse, abandonnés de tous, même des médecins, relégués dans l'oubli par la peur, le déni et l'impuissance.

Il a quitté le monde des vivants pour celui des "tchernobyliens", ceux qui n'ont pas eu la "chance" des "nettoyeurs" du premier cercle, surnommées les "chats du toit", travaillant sur le site, sans protection et quasiment à mains nues, pour remplacer les robots mécaniques dont les circuits électriques étaient endommagés par les radiations, qui se sont très vite consumés.

Dépourvu de pathétisme comme de révolte, son récit mémoriel clair et limpide, mais extrêmement violent et bouleversant par cela-même, est porté avec sobriété et justesse par Coralie Emilion-Languille sous la direction de Laure Roussel.

La publication de "La supplication" a, en son temps, secoué l'opinion internationale. Mais le temps passe et il est nécessaire de faire des "piqures de rappel", telle cette "Valentina-Tchernobyl", pour que la vie ait encore un avenir.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 octobre 2017 : Enfin l'été indien

Pas grand signe de soleil en août, pas du tout en septembre, voici que octobre nous surprend avec ses températures estivales. Presque de quoi faire oublier la triste actualité, le départ de Jean Rochefort, et Noël qui arrive à grands pas. Quoi qu'il en soit, voici de quoi se réjouir avec le sommaire de notre sélection culturelle hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Colors" de Beck
"Cannibale" de Calypso Valois
"Monsieur Django & Lady Swing - Django Extended" de The Amazing Keystone Big Band
"Hineininterpretierung" de DAAU
"Djakarta EP" de Djakarta
"Meredith" de King Child
"When morning comes EP" de Mika Hary
"Stargazing for beginners" de Pale Seas
"Si je suis encore là" de Pilhaouerien
Raqoons et The Off Keys en concert à Forum Disques pour la journée mondiale du raton laveur
et toujours :
"Drifters EP" de She Owl
"Le corps défendant" de Delphine Dora et Mocke
"Beethoven : Intégrale de l'oeuvre pour violon et piano" de François-Frédéric Guy et Tedi Papavrami
Gunwood en interview, autour de leur album "Travelling soul". Retrouvez également Gunwood en session live acoustique
"They've been called" de Jep and Dep
"Tardive / Issime" de La Tène
"Lilies" de Mélanie de Biasio
"Aronde" de Aronde
"Teenager" de Teenager
"Barje endurance" de Buridane

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Democracy in America" à la MC 93 à Boboiny
"Pièce en plastique" à l'Usine Hollander à Choisy-le-Roi
"Vénézuéla" au Théâtre 13/Seine
"L'Espace furieux" à l'Espace des Arts à Châlons-sur-Saône
"Haskell Junction" au Théâtre national de Bordeaux-Aquitaine
"Criminel" à la Manufacture des Abbesses
"Le Carrosse du Saint Sacrement" au Théâtre Darius Milhaud
"Noces" au Théâtre Rive Gauche
"Mon Ange" au Théâtre Tristan Bernard
"Hobobo" au Cine 13 Théâtre
"The Pianist" au Théâtre 13ème Art
les reprises :
"Les Vibrants" au Studio des Champs Elysées
"La Dame de chez Maxim" au Théâtre Rive Gauche
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Les Galets de la mer" au Théo Théâtre
"J'adore l'amour..." au Théâtre d'Edgar
les chroniques des autres spectacles d'octobre
et les chroniques des spectacles de septembre

Expositions avec :

"Anders Zorn, le maître de la peinture suédoise" au Petit Palais
"Etre pierre" au Musée Zadkine
et dernière ligne droite pour "Le pouvoir des fleurs - Pierre-Joseph Redouté" au Musée de la Vie romantique

Cinéma avec :

"Fréderick Wiseman par Frederick Wiseman" au Théâtre national de l'Odéon
les films de la semaine :
"The Square" de Ruben Ostlund
"L'Asssemblée" de Mariana Otero
"Zombillénium" de Arthur de Pins et Alexis Ducord
les chroniques des autres sorties d'octobre
et les chroniques des sorties de septembre

Lecture avec :

"L'amour est une maladie ordinaire" de François Szabowski
"Les aventures de Ruben Jablonski" de Edgar Hilsenrath
"Me voici" de Jonathan Safran Foer
"Underground rail road" de Colson Whitehead
et toujours :
"Pour te perdre un peu moins" de Martin Diwo
"Une odysée" de Daniel Mendelsohn
"Bonjour c'est l'infirmière !" de Charline
"Grand frère" de Mahir Guven
"Paysage perdu" de Joyce Carol Oates
"Tout sur le zéro" de Pierre Bordage

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=