Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Katel
Elégie  (At(h)ome)  avril 2016

S’il y a un album que vous devez acheter en 2016, c’est bien celui-ci !

Je ne dirai jamais assez combien il est important d’acheter des disques. Pour que vivent les artistes en premier lieu, bien évidemment, mais pas uniquement, je m’explique : l’objet vinyle ou CD, au-delà du travail de l’artiste, renferme tellement de surprises ! Ces surprises, ces cadeaux, sont ceux de nos sensations, livrées à son écoute. Parfois, le simple fait de prendre l’objet entre ses mains, suffit à faire remonter le souvenir des trésors qu’il nous a offert … et celui-ci en contient beaucoup !

Cet album Elégie est bien plus qu’une galette de sons à pochette solaire, il nous relie. Il tisse les toiles ésotériques qui sont présentes dans nos vies, mais que l’on choisit trop souvent d’ignorer.

Il est le texte qu’on aimerait avoir écrit et l’émotion qu’on n’avait pas su exprimer. Il est un guide, un fil conducteur qui nous fait traverser allègrement les frontières du temps, passé, présent, futur. Un peu comme ces mini-clips qui annonçaient sa sortie (montés merveilleusement par Chloé Robineau, alias Robi)… des images d’un passé jauni qui nous rappellent ce qu’on a vécu, ou ce qu’on aurait aimé vivre, qui nous appartiennent avec pudeur. Parce qu’on a tous, à un moment donné dans nos vies, eu à traverser des couloirs de joies ou de peines, qui sont venus stigmatiser l’être en devenir et l’enfant bien emmitouflé sous ses pulls (parfois trop grands) d’adulte, mais qui a dû ou devra revenir à l’essence de la vie : la mort.

La mort d’un proche ou la mort d’un amour. Un départ est un départ, il faut l’accepter, même si c’est un adieu. Cet album recolle tous ces bouts de nous, que l’on a préféré faire semblant d’oublier, mais qui auraient été moins lourds à porter s’ils avaient été mieux rangés. Si quelqu’un, un jour, nous avait appris à dire au revoir. Cette musique, ces textes, ouvrent les tiroirs que l’on n’avait pas trouvés et nous aide à y déposer ce qui doit l’être.

Une musique comme ode à la vie, cette vie qui tel un océan vient tout balayer, pour laisser une plage à peu près vierge à de nouvelles marques de pas, malgré tous les grains de sable qui portent en eux l’iode de la dernière vague.

La composition est lumineuse, les textes ciselés et les chœurs qui l’accompagnent astraux. Katel s’est entourée de pures musiciennes et chanteuses de talent : Nathalie Réaux, Claire Joseph, Skye et Diane Sorel. Cet accompagnement n’est pas là pour servir de décor, il pousse le génie de Katel, le surélève… les voix, les claviers, les percussions, tout fait mouche. Il y a bien 5 filles sur scène, et quelle énergie… un véritable système solaire !

Ça fait remonter en moi, lorsque j’allais, petite, goûter aux premières vagues de l’océan, et que mon père me tenait solidement la main pour que je ne sombre pas par la force des courants. Que c’était bon !

Et bien voilà, plongez, laissez-vous submerger par la musique et par vos souvenirs… des filets tout au long du texte sont là pour vous ramener sur le rivage de vos quotidiens si vous perdez pied.

Les oiseaux des chœurs volent en permanence avec bienveillance sur tous les titres, le temps s’étire et plus rien ne presse. Tout est suspendu. Cet album contient l’essence même de la vie : la me(è)r(e), la musique, l’amour, les saisons, la mort. Tout est écrit ici, le passé, le présent, et le futur que vous souhaiterez lui donner…

Un indispensable dans vos médiathèques, mais avant tout dans vos vies, Elégie.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Raides à la ville de Katel
Une 2ème chronique de l'album Raides à la ville de Katel
La chronique de l'album Decorum de Katel
Une 2ème chronique de l'album Decorum de Katel
Katel en concert au Point Ephémère (15 février 2007)
Katel en concert à Fête de la Musique 2007 (21 juin 2007)
Katel en concert à La Maroquinerie (dimanche 24 octobre 2010)
Katel en concert à Trois Baudets (mardi 26 janvier 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Katel
Le Facebook de Katel


Marie Destouet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Katel (11 juillet 2008)


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=