Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sur les cendres en avant
Théâtre du Rond-Point  (Paris)  avril 2016

Comédie musicale écrite et mise en scène par Pierre Notte, avec Juliette Coulon, Blanche Leleu, Chloé Olivères et Elsa Rozenknop.

Le public dès son entrée peut découvrir le cadre : l’espace scénique, divisé en deux parties délimitées par des briques de bois et des bandes de papier adhésif blanc au sol.

Le décor, tout en bois, est composé de deux intérieurs dont l’un à droite est plus ravagé que l’autre sous l’effet du feu : la table et le meuble son effondrés. C’est la chambre calcinée de mademoiselle Rose.

De ce même côté, à droite de la scène, un piano noir au fond qui obligera la pianiste émérite (Donia Berriri) à tourner le dos au public pour jouer quasiment à l’aveugle. De l’autre côté, la cuisine de Macha et Nina, les deux sœurs. L’absence de cloison, détruite par les flammes, imposera en quelques sortes aux trois femmes une cohabitation. Du feu, il est bien question dans ce nouvel opus du prolifique Pierre Notte dont le précédent spectacle "C’est Noël tant pis" nous avait laissé un très bon souvenir.

L’auteur associé du Théâtre du Rond-Point revient à la musique, lui qui s’est fait une spécialité de spectacles-cabaret ("Sortir de sa mère"), avec "Sur les cendres en avant", authentique comédie musicale, chantée d’un bout à l’autre et ressuscite un genre oublié, sauf par les grosses productions à l’américaine.

L’auteur-compositeur- metteur en scène nous offre ici un bijou de spectacle : tragi-comique et terriblement émouvant avec une absence totale de ce qui pouvait parfois être son petit défaut par le passé : des scènes trop longues ou redondantes. Tout est précis. Il n’y a ici que la quintessence pour ce qui est indiscutablement l’un de ses meilleurs spectacles.

En effet, Pierre Notte au sommet de sa forme, avec son talent de dialoguiste hors-pair et son humour décalé, a poli des perles de répliques, s’amusant de toutes les situations et faisant dire à ses personnages des phrases improbables et parfois même surréalistes.

On se délecte de cette rencontre entre ces trois (puis bientôt quatre) femmes qui, comme dans "La chair des tristes culs" vont unir leurs solitudes pour repartir de l’avant. C’est bouleversant et hilarant à la fois comme toujours chez lui.

Avec ses quatre formidables interprètes (Juliette Coulon, Blanche Leleu, Chloé Olivères et Elsa Rozenknop), plus la pianiste qui impulse un rythme incessant, Pierre Notte réussit avec "Sur les cendres en avant" un très grand moment de théâtre, brillamment mis en musique, entrainant et optimiste. Un de ceux qui resteront à coup sûr dans les mémoires. Félicitations !

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=