Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lysistrata, la grève du sexe
A la Folie Théâtre  (Paris)  avril 2016

Comédie de Aristophane, mise en scène de Salomé Ramon, Caroline Gozin et Lucie Contet, avec Lucie Contet, Caroline Gozin, Louise Ternois, Salomé Ramon, Charlotte Roulland, Adrien Rummler et Quentin Voinot.

Pour fêter les presque 2 500 ans d'Aristophane, la Compagnie des Poupées russes a eu la très belle idée de monter "Lysistrata, la grève du sexe" et d'en faire un "conte musical" charmant et coloré.

Avec, dès le départ, une idée force : ne pas être prisonnier de la cité grecque où est censée se dérouler l'action. Et pour cela, rien de tel qu'un joli décor hors du temps en carton pâte avec un puits et sa margelle, des arbres bien dessinés et sur un côté un simili mur en pierre plus moyenâgeux qu'antique.

Pour faire bon effet dans ce décor, une pléiade de jeunes comédiennes joyeuses et pimpantes était aussi nécessaire et de préférence dans des costumes soignés et chatoyants pouvant plutôt habiller Blanche-Neige que Phèdre.

Voilà donc, un chef d'oeuvre grec dans un écrin à la fois sans poussière et point trop clinquant ni bariolé. Un modèle d'équilibre, en fin de compte et de quoi donner envie aux sept comédiens de se donner à fond dans cette version pleine de gaieté et d'échos musicaux.

Ce ne sera ainsi pas péjoratif d'affirmer que "Lysistrata, la grève du sexe" est un grand album illustré dont on tourne pendant 80 minutes les plus belles pages. Que les femmes grecques, pour que leurs soldats d'époux arrêtent de s'étriper, leur refusent tout espoir de repos du guerrier, c'est un beau canevas mais qui n'appelle pas forcément à bâtir d'arides commentaires ni d'intenses réflexions philosophiques. On suivra donc avec sympathie ces jeunes dames qui vont faire de leur corps le véhicule de la paix.

Loin de la grandiloquence hellène, de ses chœurs et de ses coryphées, les femmes mènent le bal à tel point que les rôles masculins passent, pour une fois, largement au second plan.

Si l'on voulait justement faire une petite réserve, on se demanderait s'il était bien nécessaire que les mâles s'invitent au bal. La pièce aurait peut-être gagné à ce que les filles restent entre filles, car l'arrivée de leurs époux donne un petit coup de mou au bel ouvrage mis en œuvre et en scène par trois des comédiennes, Lucie Contet, Caroline Gozin et Salomé Ramon.

A la place des maris, on aurait rêvé que le conte soit davantage musical, d'autant que cette partie créée par Louise Ternois est particulièrement réussie... Reste que "Lysistrata, la grève du sexe" est un spectacle d'un soin infini, élégant et généreux.

 

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=