Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Action Dead Mouse
Cascata (version française)  (Autoproduit)  avril 2016

Le génie de Joseph Beuys a inspiré leur nom et l'eau s'est inflitrée dans leur dernier album. C'est ça Action Dead Mouse, le trio du nord-est italien, qui aime se presenter comme Post Something Loop Orchestra (from Bologna).

Filippo Dionisi (voix), Luca Bianconi (batterie) et Emanuele Giordano (guitare) ont monté leur projet en choisissant pour leur premiers albums (Pets and Nerds Attack Planet Earth ! en 2008 ; Revenge of Doormats and Coasters en 2009) la langue des cousins d'outre-Manche pour revenir ensuite à leur langue maternelle.

Filippo, dans notre dernière interview, nous explique que la voix n'est pour lui qu'un instrument qui ne ment pas et accompagne les autres dans leur délire post-hardcore / screamo / post-rock et pourquoi pas post something loop.

Cascata (ndlr : "Cascade" en italien) arrive après Perché questa cosa ci esplode negli occhi (ndlr : "Pourquoi cette chose nous explose aux yeux") sorti en 2013. La voix de Filippo explose vraiment sur des riffs agités, presque violents, des rythmes énervés d'un post hard-core déjà connu en Italie avec Fine Before You Came et Death of Anna Karina.

Un album humide, avec de l'eau partout, même dans les titres ("Gymnastique dans l'eau", "Inondations", "Est-ce que c'est un dégel ou un cours de natation ?") à écouter à très fortes doses, pendant une promenade dans le bois, une course rapide, sous la pluie, contre les souvenirs.

Le premier morceau, "Ginnastica nell'acqua" (ndlr : "Gymastique dans l'eau"), s'ouvre avec un cri de rage ("Je suis bien juste à rire de rien / à être immobile et flotter avec du chlore dans la bouche / à regarder les autres faire de la gymastique dans l'eau") et se transforme en une tristesse pas trop masquée dans le deuxième morceau "Unghie" ("Ongles" : "J'ai lu quelque part / qu'à force de bien frapper on apprend à ne pas laisser de bleus / La douleur reste").

On se demande si c'est "un dégel ou cours de natation" qui arrive justement dans le titre du troisième morceau, "E' un disgelo o un corso di nuoto ?", dominé par la batterie ("Est-ce que tu dors toujours ou tu fais juste semblant d'être mort ?").

On est tous victimes des inondations de la vie, toute cette eau qui échappe à notre contrôle, elle reste là à nous noyer ("ça sert à rien de prévoir les jours de pluie / les marquer sur un calendrier / ou pour fermer les chambres des enfants morts" – "Alluvioni" – ndlr : "Inondations").

Et si toute la première partie de l'album est dominée par l'eau, les quatre derniers morceaux marquent la prise de conscience d'avoir encore de la terre sous les pieds ("Là où nous irons / il y aura que des tremblants de terre" - "Cantieri" - ndlr : "Chantiers"). La musique est plus forte, monte avec violence, comme une déflagration sonore, avec une guitare puissante et une batterie à la rythmique locomotive.

Dans "Muraglia Cinese" (ndlr : "La Grande Muraille"), on trouve la solution avec la fin ("Se termine bien ce que termine / la fin est un luxe") et on reste avec l'enigme des vêtements propres sur "Come lavare i vestiti puliti" (ndlr : "Comment laver les vêtements propres") : "Aujourd'hui, j'ai apporté au nettoyage à sec un manteau gris / Je voulais faire une chose mature / comme laver les vêtements propres que personne ne met depuis longtemps". Et le dernier morceau se termine, encore une fois, avec des vêtements : "Pour ne pas condamner des saisons entières / nous brûlons les vêtements d'hiver" ("Helvetica").

Au recto de la pochette, Cascata montre le dessin d'un monsieur en train de recevoir un bouche-à-bouche ; au verso il est allongé, tout seul. C'est un album concept, où le concept s'annule, c'est un album qui ne veut rien apprendre, rien expliquer, juste envie de tout sortir, exorciser la tristesse, déclarer la guerre aux mensonges.

On ne va pas savoir si le monsieur a été sauvé ou non : comme dans la vie, on a essayé...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Revenge of Doormats and Coasters de Action Dead Mouse
La chronique de l'album ä de Action Dead Mouse
La chronique de l'album Cascata (versione italiana) de Action Dead Mouse
Action Dead Mouse en concert à La Chimère (mercredi 25 novembre 2009)
Action Dead Mouse en concert à Rigoletto (samedi 28 novembre 2009)
L'interview de Action Dead Mouse (avril 2016)
Une 2ème interview de Action Dead Mouse (avril 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Action Dead Mouse
Le Bandcamp de Action Dead Mouse
Le Soundcloud de Action Dead Mouse
Le Facebook de Action Dead Mouse


Paola Simeone         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 29 novembre 2020 : Culture Globale

Ca y est vous n'avez plus d'excuse pour ne pas vous rendre dans les librairies, disquaires et autres lieux de culture chers à nos coeurs, alors FONCEZ ! si vous avez besoin d'un prétexte : On n'a jamais été aussi proche de Noël !

Du côté de la musique :

"I know that you know" de Eau Rouge
"In town" de Switch Trio
"May our chambers be full" de Emma Ruth Rundle & Thou
"The messenger" de Hélène Grimaud
"Songs" de Patrick Messina & Fabrizio Chiovetta
"Star feminine band" de Star Feminine Band
"Signs" de Vaiteani
"Stay" de Valerie June
"Grand plongeoir" de Yves Marie Bellot
"Selectorama" Le nouveau mix (S2M4) de Listen In Bed
"De là" de Clarys
et toujours :
"Sweet roller" de Al Pride
"After the great storm" et "How beauty holds the hand of sorrow" de Ane Brun
"Bisolaire" de Fredda
"Stillness" de Laetitia Shériff
"Un soir d'été" de Aurore Voilqué Trio
"Warning bell" de Daniel Trakell
"Trip" de Lambchop assortie de la nouvelle émission de Listen in Bed "Lambchop's Trip"
"Glo" de Manuel Bienvenu
"Serpentine prison" de Matt Berninger
"Je ne vous oublierai jamais" de Morgane Imbeaud
"Lockdown care bundle EP" de Nadeah
"Nashville tears" de Rumer

Au théâtre at home :
avec les captations vidéo de :
"Les Géants de la montagne" de Luigi Pirandello
"Très chère Mathilde" de Israel Horovitz
"Une des dernières soirées de carnaval" de Carlo Goldoni
"Un amour de jeunesse" de Ivan Calbérac
"La Vérité" de Florian Zeller
"Ils se sont aimés" de Pierre Palmade et Muriel Robin
"La croisière ça use" de Emmanuelle Hamett
"Cyrano m'était conté" de Sotha
et un air d'opéra avec "Miranda" d'après Shakespeare et Purcell

Expositions :

en virtuel :
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"Cristo et Jeanne Claude" au Centre Pompidou
"Jim Dine - A day longer" à la Galerie Templon

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris
"Pierre Soulages" à l'espace culturel départemental Lympia à Nice
"La "Collection Emil Bührle" au Musée Maillol
"Paris Romantique 1815-1848" au Petit Palais
"Léonard de Vinci" au Musée du Louvre
"La vitrine Gallé" au Musée des Arts et Métiers
et les collections du Musée Guggenheim de New York

Cinéma :

at home en steaming gratuit :
"Caché" de Michael Haneke
"Au loin s'en vont les nuages" de Aki Kaurismaki
"Une valse dans les allées" de Thomas Stuber
"La Lune de Jupiter" de Kornel Mundruczo
"L'enfant d'en-haut" de Ursula Meier
"Le beau monde" de Julie Lopes Curval

Lecture avec :

"L'intériorité dans la peinture" de Pierre Soulages & Anne-Camille Charliat
"Coco de Paris" de France de Griessen
"Considérations sur le homard tome 2" de David Foster Wallace
"Intuitions" de Paul Cleave
"Les aveux" de John Wainwright
"Les ratés de l'aventure" de Titayna
"Un été de neige et de cendres" de Guinevere Glasfurd
et toujours :
"Lire les morts" de Jacob Ross
"La mer sans étoiles" de Erin Morgenstern
"Les filles mortes ne sont pas aussi jolies" de Elizabeth Little
"Batailles" de Isabelle Davion & Béatrice Heuser
"De Gaulle et les communistes" de Henri Christian Giraud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=