Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Lush
Blind Spot EP  (Edamame Record)  avril 2016

La nouvelle qu'aucun fan de Lush n'espérait depuis la disparition tragique de Chris Acland le 17 octobre 1996 : la reformation du groupe après 20 ans de retrait forcé de la scène musicale.

Retour en arrière, un peu d'histoire ! En 1989, Lush, groupe basé à Londres et composé d'Emma Anderson (guitare et voix), Miki Berenyi (guitare et voix), Steve Rippon (basse) et Chris Acland (batterie) sort Scar, un EP 6 titres chez 4AD. La légende est née. S'ensuivront les EPs Mad Love et Sweetness and light. Ces 3 EPs furent regroupés sur la compilation Gala afin de faire connaître le groupe au Japon et aux Etats-Unis.

En janvier 1992, le premier LP Spooky est produit avec Robin Guthrie (Cocteau Twins). Steve Rippon se retire du groupe et arrive Phil King derrière la basse. Une tournée aux States se met en place suite à la signature du groupe au Lollapalooza Festival.

En juin 1994, l'album Split est enregistré avec Mike Hedges et mixé par Alan Moulder, le 30 mai sort simultanément "Hypocrite" et "Desire Lines", deux singles aux intonations différentes mais qui représentent bien le son de Lush : des compositions nerveuses et tendues, ou des spleens aériens et mélancoliques ! C'est ce qui fait le charme de ce groupe. Emma et Miki se répondant par chansons interposées.

En mars 1996, l'album Lovelife sort, plus direct, plus pop, il propulse le groupe au devant de la scène, peut-être un peu trop vite. On retrouve Chris Acland chez ses parents sans vie. Clap de fin pour un groupe qui avait tant à donner.

C'est à l'automne 2015 que le groupe décide d'annoncer qu'il va rejouer ensemble en compagnie de Justin Welch (batteur chez Elastica), très bon ami de Chris Acland qui prend sa place le temps d'une série de concerts. La compilation Ciao! ressort pour la première fois en vinyle chez 4AD pour l'occasion. Début décembre, la boxset Chorus est éditée, on y retrouve tous les albums et des démos et extraits de concerts.

Début 2016, au grand bonheur des fans, Lush annonce la sortie d'un EP 4 titres, Blind Spot, produit par Daniel Hunt (Ladytron) et enregistré et mixé par Edd Hartwell.

Je décide de commander mon exemplaire, celui qui contient 3 cartes postales exclusives. Je reçois ce disque début avril, je ne l'ai pas écouté de suite, peut-être de peur d'être déçu, pourtant "Out of Control", premier titre de cet EP, disponible quelques semaines avant la sortie officielle, ne présageait que du bon !

Bref, je place le vinyle sur la platine et là c'est un voyage dans le temps, on retourne au temps de Spooky et de Split, pour ma part les deux albums indispensables sans compter les EPs. La production est vraiment très belle. Le son de Lush prend enfin l'ampleur qu'il aurait dû avoir sur disque à l'époque. 4 titres d'une douce mélancolie :
- "Out of Control", un condensé de Lush,
- "Lost Boy", où l'on ne peut s'empêcher de penser à un hommage à leur ami disparu,
- "Burnham Beeches", aux rythmes qui font bouger les hanches et esquisser un petit sourire de bien-être,
- "Rosebud", on ressort de l'écoute abasourdi, un peu sonné, c'est tellement beau, on retient son souffle jusqu'au bout.

Lush vient nous prouver qu'un groupe peut revenir au devant de la scène en écrivant encore des chansons qui ne prennent pas une ride. Des chansons cultes ! On pourra revoir le groupe en concert à Nîmes pour This is not a love song Festival le 4 juin et à La Route du Rock de Saint-Malo le 14 août. En espérant d'autres dates dans l'hexagone à l'automne.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Lush en concert au Festival La Route du Rock #26 (dimanche 14 août 2016)
L'interview de Richard Lewis, fan de Lush (mai 2016)
Une 2ème interview de Richard Lewis, fan de Lush (mai 2016)

En savoir plus :
Le site officiel de Lush
Le Facebook de Lush


Cédric Duchamp         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=