Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Flying Pooh - Lazy
Batofar  (Paris)  7 mai 2005

Ça va méchamment botter le cul en ce samedi au Batofar ! Pourquoi ? parce que les Flying Pooh (littéralement les cacas volants) viennent squatter la péniche pour présenter en live leur 3ème et dernier album, Spanking day ("Le jour de la fessée ", d'où la blagouille du début...), auréolé dans toute la presse musicale, et entièrement autoproduit.

Avant de retrouver le groupe souvent catalogué "Mr Bungle françai", le public venu en masse à rendez-vous avec Lazy.

Personnellement, je dois avouer que j'avais catalogué un peu vite Lazy en fonction de ces liens avec des groupes comme Aqme, malgré les excellentes chroniques que j'avais lu.

Un jugement trop hâtif que j'ai regretté dés les 10 premières secondes du concert.

Lazy n'a rien à voir avec les nouvelles "stars" du "rock" français. Leur musique mêle rock, hardcore, stoner avec un puissance et une intensité incroyable.

Le chanteur alterne cris à la Denis Lyxzén (période Refused) et voix plus grave. Une palette vocale qui s'imbrique parfaitement avec la diversité musicale apportée par la section rythmique.

Je me retrouve comme un con, bluffé par un groupe que j'avais injustement boudé. Le son est bon, le groupe se donne à fond et le public donne le change en jumpant dans tous les sens.

On passe du rock lourd au hardcore à la suédoise (Refused, NINE....), une double-pédale se fait même timidement entendre.

Un 1er album est en préparation, comptez sur moi pour vous tenir au courant.

Après un changement de plateau un tantinet longuet, les 6 Flying Pooh entrent en scène à travers un épais brouillard, habillés tous de la même façon (chemises et pantalons noires et cravates blanches).

Le public commence alors à bien se faire entendre. Les excréments ailés semblent être appréciés du public parisien et ont leur base de fans qui squattent les 1er rangs et chantent les paroles.

Ils mélangent pendant plus d'une heure nouveaux ("Get lie", "Be fat", "Wanna kill arock superstar") et anciens morceaux dans un joyeux brassage musicale.

Les Flying mélangent le rock, le ska, le punk, le folk, la salsa, l'électro...et j'en passe, dans un joli bordel pas si bordélique que ça..

Tout y passe avec inventivité. Si à l'époque de Viva San Antonio (leur 2ème album), l'étiquette " Mr Bungle à la française " pouvait paraître légitime, aujourd'hui avec Spanking day, le groupe s'éloigne du groupe américain pour forger son style propre, même si la voix du chanteur rappelle le facétieux Mike Patton.

Satanus (surnom du chanteur) comme Patton varie ses vocalises du grave à l'aigu, du cri de poule aux élucubrations incompréhensibles. Il exhorte le public à bouger (avec succès) et passe son temps à sourire de manière...schizophrénique.

Un bien bon concert conclut par un rappel un peu court (seulement un titre) pour un groupe original et peu commun dans la scène française. Chapeau aussi à Lazy qui risque de devenir un groupe sur lequel il va falloir compter.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Never slow down de Flying Pooh
La chronique de l'album Lazy Trace de Two Left Ears
La chronique de l'album Tara King Th. Stellar Fantasies / Bee Tricks Lazy Lazy / 8 Post Drunk Mime / Lomostatic Lomo de Ray Borneo

Crédits photos : Romain


Romain         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=