Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bloc Party
Salle des fêtes de Ramonville  (Ramonville)  12 mai 2005

Catégorie musique.

Je prends la main.

TOP !

Formé en 2002 à Londres, mon premier nom était Angel Range. Je suis un groupe anglais qui rafle tout sur son passage. Tous nos concerts affichent complet un mois à l'avance et réussir à trouver une place relève presque de l'exploit. La sortie de notre premier single Banquet a marqué notre envolée vers la gloire en 2005. Nous venons de sortir notre premier album sous le label Wichita que nous avons choisi pour sa convivialité et son indépendance. Je suis, je suis …

C'était quand même facile : j'ai nommé Bloc Party.

L'année 2004 nous a permis de découvrir Franz Ferdinand . Et bien l'année 2005, et je pense que peu de monde me contredira, sera sans doute celle de cette jeune et atypique formation londonienne. Pourquoi atypique ? Connaissez-vous beaucoup de jeunes groupes qui refusent de signer sur les plus grosses majors et font ainsi une croix sur la puissance marketing de ces monstres, qui font hélas souvent la pluie et le beau temps sur nos ondes.

Loin des strass et des studios britanniques, Bloc Party est allé enregistrer son album au Danemark, car c'est un pays qui nous ressemble, "calme, civilisé et poli".

Face à cet effet de foen, j'étais curieux de voir ce que pouvait donner leur concert. Par chance, merci V2 et Bleu Citron, Froggy's Delight a pu faire parti du public.

En première partie, The Rakes, groupe de punk rock qui commence aussi à faire des émules.

J'aurais un petit coup de gueule à passer quant à leur concert. Je ne pourrai pas vous dire si celui-ci était bon ou pas : en effet, prévu à partir de 21h et annoncé comme tel sur tous les supports médiatiques, le groupe a cependant commencé à 20h45 et fini à 21h15. Je n'ai pas de carton jaune dans la poche mais le cœur y est.

Il ne me restait plus qu'à attendre Bloc Party qui avait déjà conquis le public avant même d'avoir envoyé le plus petit accord. Et bien pour tout vous avouer, je n'ai pas été déçu le moins du monde. Bien au contraire, j'ai pris une grosse claque !

Le concert a duré une heure et quart (rappel compris) et tous les morceaux de la première partie de leur concert sonnaient véritablement comme sur l'album.

Point trop de folie ou de liberté dans l'interprétation des morceaux qui s'enchaînent dans une excellente ambiance.

Le public danse et chante. La salle comble exulte sur les premiers accords du titre "Banquet". L'énergie du chanteur Kele Okereke, son sourire et son plaisir de jouer sont communicatifs. Le batteur Matt Tong joue efficace, avec énergie et justesse.

Après un peu moins d'une heure concert, le groupe s'éclipse prendre une pause bien méritée.

Le bassiste sous une grosse montée d'adrénaline (ou de colère, ce qui me semble plus vraisemblable vu que le son de la basse était coupé), a essayé de casser sa belle Fender, un peu à la Kurt Cobain mais avec moins de rage et de conviction (ou peut-être tout simplement à cause d'un gros manque de puissance. Je charrie bien sûr…).

Grand Prince, il donne le morceau de bois au public et retourne avec les autres dans l'arrière scène. Il passera d'ailleurs le reste du concert à pleurer (au sens figuré bien sûr) sa belle basse toute éraflée.

Ils reviennent finir leur concert avec quatre morceaux dont au moins un inédit.

Le tout sonnait beaucoup plus garage, plus roots. Le son, plus brut, contrastait vraiment avec la propreté du premier set.

Peut-être aussi pour montrer qu'ils savent jouer autre chose que l'album dans son intégralité et ainsi ravir les amateurs de sons old school, proches de leurs origines musicales.

Vous devinez sûrement ce que sera ma conclusion quant au concert des Bloc Party. N'attendez plus et courrez acheter les dernières places pour la tournée française ! Vous avez déjà perdu trop de temps !

Musicalement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bloc Party - Little Thoughts- Helicopter de Bloc Party
La chronique de l'album Silent alarm de Bloc Party
Bloc Party parmi une sélection de singles (janvier 2007)
La chronique de l'album A week end in the city de Bloc Party
La chronique de l'album Intimacy de Bloc Party
La chronique de l'album Four de Bloc Party
La chronique de l'album Hymns de Bloc Party
Bloc Party en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (samedi)
Bloc Party en concert au 106 (28 juin 2007)
Bloc Party en concert au Festival Summercase 2007 (vendredi)
Bloc Party en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Bloc Party en concert au Nouveau Casino (14 octobre 2008)
Bloc Party en concert au Festival Art Rock 2009 (Dimanche)
Bloc Party en concert au Festival Rock en Seine 2009 (vendredi 28 août 2009)
Bloc Party en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - vendredi
Bloc Party en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du vendredi
Bloc Party en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Samedi
Bloc Party en concert au Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - samedi 27 et dimanche 28 août

En savoir plus :
Le site officiel de Bloc Party
Le Soundcloud de Bloc Party
Le Facebook de Bloc Party

Crédits photos : Manu D.

Plus de photos sur : Taste of Indie


ManuD         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=