Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pauline Drand
I See Beauty : 4 poems from Karen Dalton  (Autoproduit)  mai 2016

Au départ, il y a eu un livre de Pierre Lemarchand, Karen Dalton - Le souvenir des Montagnes aux éditions du Camion Blanc. Puis il y a eu une conférence à Rouen autour de la sortie du livre. Un CD, tiré à 150 exemplaires, a été remis aux participants, sur lequel on pouvait entendre des versions de poèmes de Karen Dalton dits ou adaptés en musique par Rebecca Manzoni, Lisa Li-Lund, Eloïse Decazes (Arlt), Marianne Dissard, Alma Forrer, Natasha Penot (Grisbi, et qui accompagne The Apartments sur scène) et enfin Pauline Drand.

Bien avant, en 1961, il y a Dylan qui déclare en interview que Karen Dalton est sa chanteuse préférée, ce qui met un peu d'éclairage sur cette poétesse et chanteuse. auteure de deux albums studio, pourtant bien plus tard, en 1969 et 1971.

A priori Pauline Drand a découvert ces textes dans l'ouvrage de Pierre Lemarchand, les a adaptés puis mis à disposition sur son Bandcamp. Elle n'a pas cherché la reprise facile de chansons existant sur un des deux albums publiés par Karen Dalton, mais a bel et bien mis en musique des poèmes.

Une des réussites du disque tient au choix musical folk et respectueux qu'a adopté Pauline Drand, en particulier sur "Long way home". Cependant, elle ne s'est pas non plus enfermée dans une forme d'hommage trop appuyé, et a ainsi réussi à s'approprier les mots de Karen Dalton. Mais la principale surprise provient de la voix de Pauline Drand, une voix au timbre profond, à classer entre la tradition d'une Joni Mitchell et la citadinité d'une Nico. Enfin pas vraiment de la voix en elle-même, ni la production, ni même de l'utilisation de l'anglais dont la sonorité a été pensée à l'écriture du texte. C'est un "je-ne-sais-quoi", comme diraient les britanniques. Ou une âme qui imprègne ces quatre titres, certainement due au dépouillement des morceaux.

En plus d'être une excellente réalisation folk, cet EP est en téléchargement à prix libre sur le Bandcamp de Pauline Drand, ce qui ne peut que vous pousser à aller y jeter une oreille attentive.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Pauline Drand Double EP de Pauline Drand
Une 2ème chronique de l'album Pauline Drand Double EP de Pauline Drand
La chronique de l'album Faits bleus de Pauline Drand
L'interview de Pauline Drand (mercredi 15 juillet 2015 )

En savoir plus :
Le Bandcamp de Pauline Drand
Le Soundcloud de Pauline Drand
Le Facebook de Pauline Drand


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Pauline Drand (15 juillet 2015)


# 23 septembre 2018 : Autumn Sweater

Après le plan canicule estival, va-t-il falloir prévoir un plan innondation ? En tout les cas, la météo (tout du moins parisienne) a voulu nous faire savoir que l'on entrait dans l'automne. Qu'à cela ne tienne cette saison est riche en sorties de tout bord tant au niveau des disques, que des films, des livres, des expos et la reprise de la saison théâtrale. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Crave" de Léonie Pernet
"Double negative" de Low
"Sound of Papapla Vol 1" de Papapla
"Captain Tarthopom, flûtes libres" de Jean Cohen-Solal
"Faits Bleus" de Pauline Drand
"Mésopotamie" de Fantôme
Tour d'horizon du festival Hop Pop Hop #3
"Le bruit dehors" de Goël
"You vicious !" de You, Vicious !
et toujours :
"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enivrés" au Théâtre de la Tempête
"Le Père" à la MC à Bobiny
"Misery" au Théâtre Hébertot
"Love Me Tender" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Qui a peur de Virginia Woolf ?" au Théâtre 14
"Les mots pour le dire" au Théâtre L'Archipel
"Le bateau pour Lipaia" à la Comédie Italienne
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre de la Huchette
"Cabaret Louise" au Théâtre le Funambule-Montmartre
"Callisto et Arcas" au Théâtre des Bouffes du Nord
les reprises :
"L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Los Guardiola - La Commedia del Tango" au Théâtre Essaion
"Elodie Poux - Le Syndrome du Playmobil" à l'Apollo Théâtre
"Apzude !" au Théâtre Trévise
"Guillaume Bats - Hors Cadre!" au Théâtre Apollo
"Les Sourds-Doués - Sur un malentendu" au Théâtre Trévise
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Collections privées - Un voyage des Impressionnistes aux Fauvess" au Musée Amrmottan-Monet
"Jakuchu - Le Royaume coloré des êtres vivants" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Rafiki" de Wanuri Kahiu
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Dans les bras de Verdun" de Nick Dybek
"Le sillon" de Valérie Manteau
"Rommel" de Benoît Rondeau
"1994" de Adlene Meddi
et toujours :
"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=