Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Transbluency
Transbluency  (Wild Silence)  mai 2016

Pas vraiment échappée de Midget ! (les magnifiques Lumière d’en bas en 2012 et Bois & Charbon en 2014) puisque Mocke est toujours présent à la guitare, Claire Vailler nous offre un disque, chez Wild Silence, presque en solitaire, puisqu’au guitariste funambulisme il faut ajouter Valérie Leclercq (Half Asleep) au rang des featuring.

Disons-le tout de suite, un disque d’une terrible beauté. Mais une beauté fragile, venimeuse. Du blues, du folk abimé, du cabaret sauvage ou encore de la bossa, de larges et surtout de très belles mélodies tendues sur des cordes de résonnances. Transbluency "provient d’une légère déformation d'un morceau de Duke Ellington qui s'appelle "Transblucency", et parce que cette vision évoquant la transparence bleue me parlait, faisait écho à la manière dont je ressens ma musique" explique Claire Vailler. Ce disque serait un croisement entre Duke Ellington et Yves Klein ? Et pourquoi pas ?

Bien que lui étant antérieur, au moins pour une partie de sa conception, l’univers de Midget ! n’est pas si loin. On retrouve cette musique quasiment en apesanteur, si aérienne que l’on aurait presque du mal à l’attraper, ces dissonances, ces mélodies renversantes qui font le miel du duo. Dans ce Transbluency, la lumière pénétrante que dégagent ces chansons semble passer comme un envoûtement à travers le prisme de vitraux Chagallien. Claire Vailler nous emmène loin, très loin, comme embarqué sur une mer (ces mélismes, ces crescendos et décrescendos, ces effets de vagues à la voix) pas si calme que cela. Une démarche esthétique qui pourrait rappeler par exemple Debussy et ses trois chansons de Charles d’Orléans (surtout Dieu ! qu’il la fait bon regarder), Claire Vailler s’attaquant ici plutôt à Emily Dickinson, Emily Brontë ou Thomas Hardy. La présence d’Amiri Baraka aurait été rigolote…

Transbluency suscite l'intérêt, aiguise la curiosité, reflète une conception presque contrapuntique moderne, si plein d'un lyrisme étrange, presque un psychédélisme, pénétrant et raffiné, même lorsque la déclamation est à peine visible et semble tomber dans le silence. Nous pourrions facilement y déceler de l’onirisme poétique, quelques accords légèrement distordus y aidant, un goût pour l’aventure, une ivresse. La réalité s’efface, il y a évaporation. Transbluency est définitivement un disque lumineux, à ne pas mettre entre toutes les mains ! Il pourrait vous rendre accro et remettre en question votre conception de la musique de qualité !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Midget parmi une sélection de singles (mai 2011)
La chronique de l'album Lumière d'en bas de Midget !
La chronique de l'album Bois & Charbon de Midget !
L'interview de Midget ! (mardi 16 octobre 2012)
L'interview de Midget ! (vendredi 19 décembre 2014)

En savoir plus :
Transbluency sur le Bandcamp du label Wild Silence
Le Soundcloud de Transbluency
Le Facebook de Claire Vailler


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Midget! (19 décembre 2014)
Midget ! (16 octobre 2012)


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=