Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cabaret Picasso
Théâtre de Poche-Montparnasse  (Paris)  juin 2016

Spectacle-cabaret mis en scène par Manon Elezaar, avec Jean-Jacques Beneix, Héloïse Wagner et Emmanuelle Goizé accompagnées par les musiciens Rodrigue Fernandes (en alyernance Jean-Claude Laudat) et Reinhardt Wagner.

Les spectateurs qui se rendront au "Cabaret Picasso" trouveront l'addition de talents drôlement salée, car, c'est peu dire qu'on n'y a pas lésiné sur les moyens artistiques pour évoquer le temps béni du Bateau-Lavoir, quand Pablo Ruiz Picasso était encore un tout jeune homme et avait pour compagnons Guillaume Apollinaire, André Salmon ou Max Jacob.

On aura d'abord grand plaisir à retrouver Jean-Jacques Beineix en récitant malicieux et visiblement aussi heureux d'animer ce cabaret que s'il tournait le film intitulé "les jeunes années d'une génie nommé Picasso".

Alternant les poèmes et les citations des principaux protagonistes, il est aussi le passeur de la partie chantée, animée par Reinhardt Wagner à l'origine du projet.

Au piano, avec la complicité de Rodrigue Fernandes et de Jean-Claude Laudat en alternance à l'accordéon, il joue la belle musique qu'il a créé pour l'occasion et les chansons composées pour Héloïse Wagner et Emmanuelle Goizé, la blonde et la brune, la mutine et l'insolente.

Sur ces chansons résonnent les mots de Frank Thomas, légende de la chanson française, auteur, parmi des centaines de titres, du "Lundi au soleil" pour Claude François, de "Dites-moi" pour Michel Jonasz, et qui avait déjà travaillé avec la paire Beineix-Reinhardt Wagner pour une "Kiki de Montparnasse" incarnée par Héloïse Wagner.

On appréciera particulièrement les prestations en commun des deux artistes, mises en scène par Manon Elezaar qui sait donner à ce cabaret miniature les dimensions métaphoriques d'un Olympia ou d'un Bobino. En tout cas, ceux qui ignorent tout de l'effervescence artistique de cette belle époque en sortiront aussi enchantés que ceux qui se replongeront avec bonheur dans les beaux textes d'Apollinaire ou de Max Jacob.

Tous seront plongés dans ce temps extravagant où l'on pouvait soupçonner un immense poète et un génie du pinceau d'avoir volé La Joconde, dans cette époque où Picasso, période bleu et Barbe-Bleue loin de Dora Maar et de Jacqueline, n'en était qu'à Fernande Olivier...

Bref, une jolie soirée où les éclats des pianos à touches et à bretelles s'unissent à deux voix pleines de couleur pour faire revivre un moment magique et mythique de l'éclosion d'un art qui savait allier beauté et modernité, appétit de créer et joie de vivre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=