Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Laika
Whenever I am I am what is missing  (Too Pure / Beggars)  novembre 2003

Plus de trois ans après le très inspiré Good Looking Blues et son simple tubesque "Uneasy" voici le retour des chiens de l’espace Laika, en gravitation ressérrée autour de Margaret Fiedler et Gui Fixsen, pour un nouvel album dans la continuité directe du mix cosmique de trip-hop et de krautrock qu’on leur connaît et dont on ne connaît pas d’équivalent direct.

Quand on pense à orbites spatiales, au delà des valses de Strauss du 2001, on imagine avec appréhension une musique atmosphérique et froide et certainement ennuyeuse, l’espace dans lequel progresse Laika est beaucoup plus mutagène et dynamique.

C’est la voix de Margaret Fiedler qui envoûte le plus et donne ce cachet unique propre au groupe. Une voix sombre, et un chant parfois froidement groovy qui oscille avec une certaine grâce entre des ambiances de films noirs et un dance floor intemporel et certainement pas vulgaire, elle assure ainsi une présence faite de distance et de sensualité. La musique elle se distingue du son electro qu’on rencontre le plus usuellement : un trip-hop qui aurait refusé de se prendre au sérieux pour oser une expression plus libre, une vie en arrière plan fait d’évasion, de voyage et de fuite en avant, de rencontre jazzy (au sens de l’electro) et de space-pop à la Pram plus consensuel.

Au final on est clairement dans la continuité directe des précédents albums, une musique hypnotique et envoûtante. Peut être trop proche d’ailleurs de la discographie du groupe, après une absence si prolongée on pouvait s’attendre à un contenu plus novateur, ici on reste globalement dans le connu aussi bien du point de vue du son que des compositions. Malgré ce bémol, Laika n’a été rejoint par aucun groupe dans son alchimie peu banale qui malmène les clichés qu’on peut avoir sur les flonflons de l’electropop, et on se réjouit de voir qu’avec le temps si le trip-hop a été définitivement enterré, Laika montre encore le bout de sa truffe.

Avec du style pour ce bon album.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Lost in space Vol 1 1992-2002 de Laika
L'interview en VO de Laika(23 mars 2004)
L'interview de Laika (23 mars 2004)


Loopkin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=