Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce A bien y réfléchir, et puisque vous posez la question, il faudra quand même trouver un titre plus percutant
Grande Halle de La Villette  (Paris)  juin 2016

Spectacle conçu et interprété par les 26000 couverts

La troupe les 26000 couverts répète un nouveau spectacle de rue dans la grande salle du théâtre de La Villette. Ce spectacle a beau avoir un nom, "A bien y réfléchir, et puisque vous posez la question, il faudra quand même trouver un titre plus percutant" répondent-ils à la chargée de communication du théâtre venue annoncer le spectacle.

C'est une sortie de résidence alors tout n'est pas parfait pour cette première représentation publique : le texte n'est pas totalement abouti, la musique pas terminée, les effets pyrotechniques ne peuvent être montrés à l'intérieur du théâtre pour des raisons de sécurité... mais ça permet au public et aux officiels présents dans la salle de se faire une première idée du résultat.

On commence avec les morts absurdes, avant d'évoquer les rituels funéraires. On abordera ensuite le sujet des trompe-la-mort. Enfin une grande procession funèbre et musicale s'élancera à travers la ville, grande célébration de l'absurdité de la mort pour cette troupe de rue. Certes la marionnette n'est pas terminée mais elle doit être plus grande que le géant du Royal de Luxe.

Avant de mettre un terme à la représentation, il faut aussi profiter de la présence des officiels dans la salle pour montrer le spectacle pour enfants sur le recyclage, dans lequel M. Pinpin le lapin invite une dame hérisson à dîner. Puis vient le débat avec le public, mais le metteur en scène s'était travesti pour ne pas être reconnu. Enfin s'agit-il vraiment du metteur en scène ?

Fausse répétition générale, vraie représentation, intrigues à tiroirs, tout est prétexte à un festival de situations absurdes et extrêmement drôles.

Avant de perdre totalement le spectateurs dans leurs élucubrations, on pense à l'héroïne Lucy des romans de Marc Behm ("Et ne cherche pas à savoir, Crabe") ou à la série "Dead Like Me" pour l'humour absurde sur la mort.

Ensuite, par le système de mise en abyme, la manière de tordre les conventions, le jeu sur les clichés du théâtre de rue et les concessions du théâtre subventionné, les 26000 couverts explorent avec talent divers registres de jeu et montrent leur maîtrise de l'occupation du plateau.

Au final, malgré quelques longueurs dues à des répétitions de situation, on rit très souvent aux éclats dans cette comédie absurde, à apprécier au premier, second, troisième degré... Et plus si affinité.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 septembre 2018 : Autumn Sweater

Après le plan canicule estival, va-t-il falloir prévoir un plan innondation ? En tout les cas, la météo (tout du moins parisienne) a voulu nous faire savoir que l'on entrait dans l'automne. Qu'à cela ne tienne cette saison est riche en sorties de tout bord tant au niveau des disques, que des films, des livres, des expos et la reprise de la saison théâtrale. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Crave" de Léonie Pernet
"Double negative" de Low
"Sound of Papapla Vol 1" de Papapla
"Captain Tarthopom, flûtes libres" de Jean Cohen-Solal
"Faits Bleus" de Pauline Drand
"Mésopotamie" de Fantôme
Tour d'horizon du festival Hop Pop Hop #3
"Le bruit dehors" de Goël
"You vicious !" de You, Vicious !
et toujours :
"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enivrés" au Théâtre de la Tempête
"Le Père" à la MC à Bobiny
"Mysery" au Théâtre Hébertot
"Love Me Tender" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Qui a peur de Virginia Woolf ?" au Théâtre 14
"Les mots pour le dire" au Théâtre L'Archipel
"Le bateau pour Lipaia" à la Comédie Italienne
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre de la Huchette
"Cabaret Louise" au Théâtre le Funambule-Montmartre
"Callisto et Arcas" au Théâtre des Bouffes du Nord
les reprises :
"L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Los Guardiola - La Commedia del Tango" au Théâtre Essaion
"Elodie Poux - Le Syndrome du Playmobil" à l'Apollo Théâtre
"Apzude !" au Théâtre Trévise
"Guillaume Bats - Hors Cadre!" au Théâtre Apollo
"Les Sourds-Doués - Sur un malentendu" au Théâtre Trévise
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Collections privées - Un voyage des Impressionnistes aux Fauvess" au Musée Amrmottan-Monet
"Jakuchu - Le Royaume coloré des êtres vivants" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Rafiki" de Wanuri Kahiu
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Dans les bras de Verdun" de Nick Dybek
"Le sillon" de Valérie Manteau
"Rommel" de Benoît Rondeau
"1994" de Adlene Meddi
et toujours :
"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=