Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'impératrice
Odyssée EP  (Autoproduit)  octobre 2015

Amateurs de Sissi, passez votre chemin : L’impératrice est un personnage royal, mystérieux, avec un soupçon d’orientalisme et d’érotisme, une invitation au voyage qui nous transporte dans des contrées lointaines géographiquement mais aussi temporellement. Son style rappelle le space disco français des années 70 et 80 et la french touch des années 90.

L’Impératrice, c’est d’abord un sextet parisien. Alors certes du synthétiseur mais pas seulement puisque sont aussi présents batterie (Tom), claviers (Hagni), guitare (Martin) et surtout basse (David), instrument sans doute le plus important et revendiqué comme tel. Odyssée est leur troisième production, après un EP éponyme en 2012 et Sonate Pacifique en 2014. Pour ce troisième opus, ils ont été rejoints par Flore, une chanteuse venue du jazz qui pose à merveille sa voix sur le groove funk mystérieux de Son Altesse.

Odyssée, "c’est l’histoire de Théodora, impératrice byzantine, courtisane et danseuse qui amène sa troupe dans un périple décadent" d’après Charles de Boisseguin, le leader du groupe. Les six morceaux sont organisés comme un véritable voyage, peuplé de nombreuses rencontres mystiques et spatiales.

Le premier titre, "Le départ", nous met en situation : nous voilà dans une gare, on croit entendre le sifflement du train, le rythme entêtant du synthé est pareil au tchou-tchou de la locomotive et la ligne de basse groovy nous prévient : là où l’on va, on va danser ! Et cela se vérifie immédiatement avec "Agitations tropicales" : nous nous retrouvons au cœur de la jungle chaude et humide sur un rythme funk absolument irrésistible. La voix éthérée de Flore vient se mêler aux nappes de synthé et à la mélodie plus claire.

Le morceau suivant, "Parfum thérémine" fait référence à un des plus vieux instruments de musique électronique, inventé en Russie en 1919 et commandé par des mouvements de mains. Instrument qui semble tout droit sorti de l’espace comme en témoigne les sons qu’il produit qui ne sont pas sans rappeler certains films de science-fiction. Le titre nous entraîne donc sous une immense voûte céleste, portés par la ligne de basse, la voix et la mélodie cosmique.

Odyssée nous ramène ensuite dans une jungle en bord de mer, dans une atmosphère plus mystérieuse et inquiétante mais dansante grâce à la basse toujours très présente et la guitare funk. Puis "La Lune" est plus éthérée et plus proche des sonorités de "Parfum thérémine". Après ce dernier voyage spatial, "L’épilogue" sonne la fin du voyage en laissant entendre une certaine mélancolie, sur un rythme ralenti comme si on ne voulait pas revenir de ce périple exotique et céleste.

En attendant les vacances, écouter l’Impératrice permet de voyage ailleurs, sur terre ou dans le cosmos, dans le passé ou le présent. En ce qui concerne le futur, son Altesse se produit au festival Days Off le 8 juillet et prépare son premier album.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'impératrice en concert à La Boule Noire (mardi 2 mai 2017)

En savoir plus :
Le Bandcamp de L'impératrice
Le Soundcloud de L'impératrice
Le Facebook de L'impératrice


Laura Balfet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=