Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'impératrice
Odyssée EP  (Autoproduit)  octobre 2015

Amateurs de Sissi, passez votre chemin : L’impératrice est un personnage royal, mystérieux, avec un soupçon d’orientalisme et d’érotisme, une invitation au voyage qui nous transporte dans des contrées lointaines géographiquement mais aussi temporellement. Son style rappelle le space disco français des années 70 et 80 et la french touch des années 90.

L’Impératrice, c’est d’abord un sextet parisien. Alors certes du synthétiseur mais pas seulement puisque sont aussi présents batterie (Tom), claviers (Hagni), guitare (Martin) et surtout basse (David), instrument sans doute le plus important et revendiqué comme tel. Odyssée est leur troisième production, après un EP éponyme en 2012 et Sonate Pacifique en 2014. Pour ce troisième opus, ils ont été rejoints par Flore, une chanteuse venue du jazz qui pose à merveille sa voix sur le groove funk mystérieux de Son Altesse.

Odyssée, "c’est l’histoire de Théodora, impératrice byzantine, courtisane et danseuse qui amène sa troupe dans un périple décadent" d’après Charles de Boisseguin, le leader du groupe. Les six morceaux sont organisés comme un véritable voyage, peuplé de nombreuses rencontres mystiques et spatiales.

Le premier titre, "Le départ", nous met en situation : nous voilà dans une gare, on croit entendre le sifflement du train, le rythme entêtant du synthé est pareil au tchou-tchou de la locomotive et la ligne de basse groovy nous prévient : là où l’on va, on va danser ! Et cela se vérifie immédiatement avec "Agitations tropicales" : nous nous retrouvons au cœur de la jungle chaude et humide sur un rythme funk absolument irrésistible. La voix éthérée de Flore vient se mêler aux nappes de synthé et à la mélodie plus claire.

Le morceau suivant, "Parfum thérémine" fait référence à un des plus vieux instruments de musique électronique, inventé en Russie en 1919 et commandé par des mouvements de mains. Instrument qui semble tout droit sorti de l’espace comme en témoigne les sons qu’il produit qui ne sont pas sans rappeler certains films de science-fiction. Le titre nous entraîne donc sous une immense voûte céleste, portés par la ligne de basse, la voix et la mélodie cosmique.

Odyssée nous ramène ensuite dans une jungle en bord de mer, dans une atmosphère plus mystérieuse et inquiétante mais dansante grâce à la basse toujours très présente et la guitare funk. Puis "La Lune" est plus éthérée et plus proche des sonorités de "Parfum thérémine". Après ce dernier voyage spatial, "L’épilogue" sonne la fin du voyage en laissant entendre une certaine mélancolie, sur un rythme ralenti comme si on ne voulait pas revenir de ce périple exotique et céleste.

En attendant les vacances, écouter l’Impératrice permet de voyage ailleurs, sur terre ou dans le cosmos, dans le passé ou le présent. En ce qui concerne le futur, son Altesse se produit au festival Days Off le 8 juillet et prépare son premier album.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'impératrice en concert à La Boule Noire (mardi 2 mai 2017)

En savoir plus :
Le Bandcamp de L'impératrice
Le Soundcloud de L'impératrice
Le Facebook de L'impératrice


Laura Balfet         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=