Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fraser Anderson
Under the cover of lightness  (Membran)  avril 2016

Une question se pose souvent lors des débats interminables d’amateurs de musique : "on reprend une pinte ?". Bon deux questions se posent souvent : "Est-ce qu’on en reprend une tournée ?" et "Est-ce qu’un chanteur doit faire toujours plus ou moins le même disque, ou au contraire changer de style et oser des expérimentations fussent-elles hasardeuses ?".

Il y a autant d’exemples que de contre-exemples, de l’album électronique de Neil Young, à l’album acoustique de Nirvana, j’en passe et des meilleurs et fatalement des pires. Fraser Anderson semble avoir trouver une bonne solution, une sorte de compromis, la même chose mais en pas pareil, avec des sons, des styles différents dans des ambiances similaires, ou l’inverse.

Si vous ne connaissez pas Fraser Anderson, c’est un écossais chanteur batteur (et même rappeur d’après sa bio officielle) qui, selon la légende, a vendu sa maison pour pouvoir enregistrer un disque, à la voix toute en douceur et retenue comparée parfois à Nick Drake, c’est dire.

Alors que son précèdent disque était dans une veine folk, pop et jazz, il reprend les choses là où il les avait laissées avec un suave "Simple Guidance" d’ouverture, le conseil simple qu’il nous donne est de se laisser aller et d’oublier, ainsi il se permettra de nous emmener loin de sa propre musique. Comme le montre le clip, un plan séquence où l’on suit Fraser déambulant dans la ville, et ses différentes ambiances, l’album va prendre les mêmes cheminements.

Dès le "Beautiful Eyes" que l’on croirait sortie d’un album d’Alpha, la voilà l’ouverture à d’autres horizons qui approchent, l’électronique et les sons synthétique se font discrets mais ils sont bien là, ils seront présents tout du long en touches impressionnistes, allant même jusqu’à oser une chanson toute électronique "Go On Wide (Part 1)" alors que la "Part 2" se fera elle tout en acoustique, comme les deux profils d’un même visage.

Tout comme "With You All" tout en beat et talk over surprendra, "Crying for my Heart" ou "Five Days", s’en prendra directement au cœur et aux émotions. C’est sans surprise que l’on découvre que l’album a été enregistré au studio Real World, il semble comme habité par cette ambiance de "World music" (argh ! Quelle vilaine expression !), c’est-à-dire d’ouverture sur le monde, sur d’autres sonorités. Pourtant subsiste toujours l’incroyable douceur de l’écriture de Fraser, soulignée ici par des chœurs, des cuivres, des cordes.

Voilà donc une réponse, oui on peut s’éloigner de son univers musical, créer quelques surprises sans pour pourtant perdre son style, son élégance. Je crois que c’est un art, de mémoire celui du song writering, et Fraser Anderson nous prouve qu’il le maîtrise parfaitement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Little Glass Box de Fraser Anderson
L'interview de Fraser Anderson (samedi 28 février 2015)

En savoir plus :
Le site officiel de Fraser Anderson
Le Bandcamp de Fraser Anderson
Le Soundcloud de Fraser Anderson
Le Facebook de Fraser Anderson


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Fraser Anderson (30 mars 2015)


# 17 juin 2018 : Le jour le plus long

Cette semaine, c'est l'été, la Saint Jean et ses feux, le jour le plus long et sa Fête de la musique. Ca fait beaucoup pour un 21 juin. Pour marquer le coup, on organise un petit concert gratuit avec Donald Pierre, Alex Rossi, Nicolas Vidal et Cyril Adda ! En attendant, voici le sommaire de la semaine :
N'oubliez pas : On travaille actuellement sur une nouvelle version de Froggy's Delight et vous pouvez nous aider en répondant à ce petit questionnaire

Du côté de la musique :

Rencontre avec Brisa Roché autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't
et toujours :
Entretien avec Manu autour de son nouvel album "Entre deux eaux Vol. 1"
"Tarab" de Oiseaux-Tempête
"Father" de Brisa Roché, nouvel album à découvrir bientôt en session ici même
"Quelqu'un dans mon genre" de My Concubine
"Wild awake" de Parquet Courts
"Le deuxième soir non plus" de La Fille de la Côte
"The future and the past" de Natalie Prass
Rencontre avec Karina Duhamel et son projet K! à retrouver en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Triomphe de l'Amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Manga Café - Trouble in Tahiti" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"La Cerisaie - Variations chantées" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Le Bord" au Théâtre de l"Epée de Bois
"Feu la mère de Madame - Mais n'te promène donc pas toute nue !" au Théâtre Le Lucernaire
"7 contre 7" à la Manufacture des Abbesses
"Chance" au Théâtre La Bruyère
"Ava, la Dame verte" au Cirque Electrique
"Elle...Emoi" au Théâtre Raspail
"Peguy, le visionnaire" au Théâtre de la Contrescarpe
"50 ans , ma nouvelle adolescence" à la Manufacture des Abbesses
et les chroniques des autres spectacles de juin

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Sans un bruit" de John Krasinski
"Jericó, le vol infini des jours" de Catalina Mesa
Oldies but Goodies avec ;
"Cocktail Molotov" de Diane Kurys en version restaurée
"La Religieuse" de Jacques Rivette en version restaurée et en avant-première
Ciné en bref avec :
"La mauvaise réputation" de Iram Haq
"Jurassic World : Fallen Kingdom " de Juan Antonio Bayona
"Mon Ket" de François Damiens
"Demi Soeurs" de Saphia Azzeddine, François-Régis Jeanne
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=