Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Poupée sanglante
Théâtre de la Huchette  (Paris)  juin 2016

Spectacle musical conçu par Didier Bailly et Eric Chantelauze, mise en scène de Eric Chantelauze, avec Charlotte Ruby, Didier Bailly, Alexandre Jérôme et Edouard Thiebaut.

Si l'on veut voir deux grandes comédies musicales tirées de l'oeuvre de Gaston Leroux, on aura le choix entre le spectacle pur Broadway, avec "Le fantôme de l'Opéra" et le spectacle pur Huchette, avec "La Poupée sanglante".

Deux voies différentes, mais toutes les deux royales : la comédie musicale à grand spectacle et celle de poche où les effets spéciaux se limitent à quelques jeux de lumière.

"La Poupée sanglante" vue et corrigée par Didier Bailly et Eric Chantelauze est avant tout une balade astucieuse dans un roman touffu et délirant de l'auteur de "Rouletabille".

Ils ne seront que trois, plus Didier Bailly le compositeur du spectacle au piano, pour interpréter une bonne dizaine de personnages principaux, pour passer d'une rue parisienne à un château mystérieux, et enchaîner à vive allure un nombre hallucinant de péripéties.

Eric Chantelauze, l'auteur des chansons,réussit également une belle prouesse de mise en scène ou plutôt de micro-mise en scène, puisque c'est avec la précision d'un micro-chirurgien qu'il opère sur le plateau exigu de La Huchette.

Ce qui ne gâte rien, c'est que les trois interprètes sont aussi bon chanteurs qu'acteurs, s'amusant autant à contrefaire leurs voix qu'à les pousser vers l'opéra. Ainsi, on saluera particulièrement la beauté vocale de l'organe de Charlotte Ruby. Edouard Thiebaut ne sera pas en reste dans un numéro de claquettes et Alexandre Jérôme saura s'émanciper des trilles un peu attendues du jeune premier.

On saluera aussi les "chorégraphies" dignes des "musical hollywoodiens" où les trois compères s'en donnent à cœur joie dans une ambiance digne de "Tous en scène"...

Oui, vraiment les feux de la scène ne leur font pas peur et ils savent chanter tous en choeur pour le plus grand plaisir des amateurs du genre. Cette production apparemment modeste ne pourra cependant pas cacher longtemps qu'elle est, en réalité, une vraie comédie musicale "à grand spectacle".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=