Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - dimanche 3
Blossoms - Frank Carter and The Rattlesnakes - Action Bronson - Mac deMarco - The Kills  - ZZTop  (Presqu'île de Malsaucy, Territoire de Belfort)  du 1er au 3 juillet 2016

Jour 3 – Trois couleurs : bleu

Alors que le Malsaucy a préparé une fanzone impatiente d'être envahie de festivaliers-supporters tous azimuts, je ne retiens aujourd'hui d'une couleur dans notre triade patriote : le bleu. Bleu du ciel, bleu du cœur, de l'humeur, primaire et royal. Si le premier jour nous a fait quelques secondes douter, ce dernier (déjà !) nous apprend à profiter. On choisit l'option farniente au bar du Boulot, puis l'option frites chez Alfred's Burger (seul stand sur la totalité du site à avoir dit oui pour me servir avant 16h...), on déambule dans un site aussi désert qu'agité, et, l'heure venue, on file voir Blossoms.

Présenté comme un groupe à suivre de près par les Inrocks, on s'étonne un peu de la mollesse de la prestation et du côté convenu (je n'ose écrire gnan-gnan) des mélodies plus pop que rock. Un peu déçue.

Heureusement, on enchaîne avec le merveilleux Frank Carter and The Rattlesnakes qui tient un morceau avant de traverser la fosse et de grimper dans le public. On pourrait gloser sur son costard et ses tatouages, si on n'avait que ça à dire, mais on préfère se centrer sur l'important : la variété époustouflante des tonalités, le naturel merveilleux du leader, la triple descente dans le public (leader et guitariste, s'il vous plaît), l'explication du circle pit (quand les festivaliers font un wall of death), et surtout la claque à mi-course avec cette chanson hommage qui a définitivement placé Frank Carter dans mon top 3 de la journée.

Pour le fun, on passe voir Action Bronson et son regard East Coast, parce que la réputation du monsieur n'est plus à faire et que son hip-hop est, excusez du peu qu'on n'est pas spécialiste, tout à fait écoutable et appréciable.

Mac deMarco : comme quoi l'habit ne fait pas le moine, surtout quand il vient du Canada. D'un côté, look loufoque, décalé et plutôt "Deschiens", de l'autre "The Way you'd love her", tube qui ouvre le set avec beaucoup d'ondulations positives. Amis et techniciens sont sur la scène, à l'ancienne, pour intimiser le tout et briser, un peu, ce quatrième mur de sable – parce que deMarco fera monter, tout au long du concert, des fans issus du public, "thanks guy, I love you", lui lance un invité ravi. Tout est très détendu et très planant, et d'une facilité déconcertante pour deMarco et ces musiciens, qui alternent masques de sérieux sur une love song tristounette et jeux potaches sur des riffs de ZZTop – la tête d'affiche du jour – sur scène. On s'amuse à voir que Mac deMarco et son équipe semblent avoir davantage envie de sourire béatement en regardant leur public, de boire ou fumer, de bavarder tranquillement, que de jouer de la musique en regard de la longueur des pauses entre les morceaux... Bref : on passe un excellent moment indie rock, entre "The Stars keep on calling my name", "Another one", les discussions... débridées, entre le bassiste et les groupies du premier rang, et les facéties de guitaristes qui réussissent à jouer un morceau entier guitare sur la nuque.

The Kills : ça fait bien longtemps qu'on attendait ça. Une pépite blonde, brute, nerveuse comme un lion en cage, souple comme un roseau dansant, et un joyau souriant avec guitare pour tout attribut divin. "URA fever", "Kissy kissy", "Heart of a dog" : on ne verra pas tout le concert, on pourra lui reprocher quelques rugosités, mais on se gorgera, avant de repartir dans nos pénates, de l'énergie incroyable du duo.

Encore une trèèèèès belle édition des Eurockéennes. Une de mes meilleures, même. Niveau musique, ambiance entre photographes et climat, on peut difficilement rêver mieux. Du coup, je pense avec une once de sympathique pitié à tous ceux qui ont cru qu'une programmation avec moult têtes d'affiches supra-internationales pouvait seule être garante d'un festival réussi, oubliant que l'alchimie vient parfois d'ailleurs – c'est-à-dire d'on-ne-sait-où. On remet les compteurs à zéro (en attendant déjà l'an prochain), on époussette le sac photo encore plein de la terre belfortaine, et on se dit que cette année, il y a avait bien le mot "rock" dans Eurockéennes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 2 de Mac DeMarco
La chronique de l'album Another One de Mac DeMarco
Une 2ème chronique de l'album Another One de Mac DeMarco
Mac deMarco en concert à La Maroquinerie (mardi 14 mai 2013)
Mac deMarco en concert au Festival Rock en Seine 2014 (vendredi 22 août 2014)
Mac deMarco en concert au Festival La Route du Rock #24 (samedi 16 août 2014)
Mac deMarco en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
Mac deMarco en concert au Festival Beauregard #11 (édition 2019) - Samedi 6 juillet
L'interview de Mac DeMarco (mardi 14 mai 2013)
La chronique de l'album Keep on your mean side de The Kills
La chronique de l'album No wow de The Kills
La chronique de l'album Midnight Boom ! de The Kills
La chronique de l'album Blood Pressures de The Kills
La chronique de l'album Ash & Ice de The Kills
The Kills en concert à La Cigale (7 juin 2003)
The Kills en concert au Festival Les Inrockuptibles 2003
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
The Kills en concert à La Cigale (3 juin 2005)
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
The Kills en concert à la Salle des Fêtes de Ramonville (30 mai 2005)
The Kills en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
The Kills en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
The Kills en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
The Kills en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
La conférence de presse de The Kills (août 2004)

En savoir plus :
Le site officiel du festival des Eurockéennes de Belfort
Le Facebook du festival des Eurockéennes de Belfort

Crédits photos : Sophie Hébert (toutes les séries sur son site)


Sophie Hébert         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=