Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Les Eurockéennes de Belfort #28 (édition 2016) - samedi 2
Yak - Last train - Elle King - The Inspector Cluzo - Allah-Las - Beck - Lou Doillon - Louise Attaque - Air - Foals  (Presqu'île de Malsaucy, Territoire de Belfort)  du 1er au 3 juillet 2016

Jour 2 - Eu-ROCK-éennes

On ne connaît pas tous les groupes qui passent aujourd'hui, et c'est tant mieux. Ça aiguise notre curiosité et notre attention, ça nous virginise, ça nous galvanise, bref, on est prêt à tout entendre ou presque.

On commence bien comme il faut avec Yak, qui ouvre avec un morceau de toute beauté, qui nous fait rentrer tête baissée dans une journée pure rock. Déjà vu et entendu au festival Europavox quelques semaines plus tôt, Yak, ce sont trois jeunes petits Anglais qui ne payent pas de mine (bon, ils ont quand même un peu la tête de l'emploi, avouons-le), mais qui claquent tout sur scène. Alas salvation, leur dernier album, est un petit bijou garage et "indie" saturé de partout qui rappelle nos plus belles (et rebelles) années.

Du coup, enchaîner avec Last train est de l'ordre du pain béni. Même ambiance bien rock, même envie de tout donner, même puissance de frappe auditive : ah, certes, il reste toujours des contempteurs plus ou moins aigris de ce groupe dont la postérité éclair a de quoi surprendre ou plaire. En tous les cas, la relation au public est toujours aussi humaine et sans pose, ce qui est rare. Bref, mon discours ne variera pas : je les avais adorés dès leur concert à Bourges en 2015 sur la scène du 22, je reste tout à fait enchantée de les revoir aux Eurocks.

Puisque nous sommes en mode cuir noir, garage et gros son, Elle King se pose là, comme une nymphette pulpeuse pas fâchée avec la rillette, cheveux au vent et bière à la main, prête à discuter avec humour avec son public. La voix est rauque, la country-pop acérée, et la Greenroom prend des allures de rade de routiers. On hurle en chantant (ou on chante en hurlant) quand vient, en final, "Ex's and Oh's" et on repart à la Plage, où décidément se passe une belle partie de notre festival.

The Inspector Cluzo : rien n'effraie ces gascons dignes d'une scène épique, teintée d'héroï-comique, venue tout droit d'une pièce d'Edmond Rostand. Leur recette musicale, faite de gros son et de convictions, est excellente : pas besoin, sur la Plage, de douter de leur talent ni de leur engagement - "Ce concert est un concert live. Il est joué à quatre mains. Il n'y a pas de putain... d'ordinateur... de merde !" Sur fond de rock fusion bien bien gras, mais dans un set bien bien court, les messages s'accumulent (rapport à la terre, aux anciens, aux technologies, à la politique, au rock anglais, à l'électro "pourrie de Paris"). De ce concert engagé, on retire le meilleur, mais à écouter le public, on n'est pas sûr, malheureusement, que le discours fasse mouche – les mots du guitariste-mousquetaire, surtout quand ils sont en gascon, n'atteignent pas toujours le bon sens du festivalier-consommateur de son.

Du coup, la faille spatio-temporelle avec la musique d'Allah-Las a tout d'une claque inattendue (mais très appréciée), puisqu'on se retrouve catapulté dans les vapeurs lascives d'une folk lancinante et soigneusement psychédélique : c'est beau comme un polaroïd retrouvé au fond d'une boîte à chaussures, et ça permet de découvrir Innovative Leisure, le label de monsieur Nick Waterhouse, qui a produit les deux petites pépites du groupe, Allah-Las (2012) et Worship the Sun (2014).

Depuis 1994 et Loser, qu'est devenu Beck ? Beaucoup de choses, en terme musical, qui, avec le recul, n'ont pas été particulièrement médiatisées – il n'est pas impossible non plus que j'ai manqué d'attention... Dès "Devil's Haircut", premier morceau, on comprend que l'ensemble sera très propre, mais plutôt statique, si bien qu'on ne sait pas vraiment si on aime ou pas, même si les tubes et les genres s'enchaînent, jusqu'à ce qu'arrive une merveilleuse reprise de Michael Jackson, "Billie Jean", qui remet nos pendules à l'heure et nous rappelle que le monsieur devant nous, dans son costard à rayures, est un mythe musical à bien des égards.

On n'avait pas prévu d'aller voir Lou Doillon, mais les aléas de l'ordre alphabétique (ainsi ont malheureusement été choisis les photographes présents dans la fosse) m'incitent à y aller. Atmosphère intimiste, petit dialogue entre amis, lumières tamisées et virevoltantes font de ce moment une sorte de concert-boudoir vaporeux – puisque Lou Doillon a précisé qu'il fallait se "rouler des pelles" pour donner plaisir et amour à ce moment - aussi intéressant que convaincant. Du coup, Lay Low, contre toute attente, est venu s'ajouter à la liste des albums-réveils du dimanche matin... Un moment très honnête et très simple, à l'image de Lou Doillon, déambulant naturellement aux Eurockéennes, ainsi faisait-elle il y a trois ans, tout en chapeau et en sourire.

Pour avoir vu Louise Attaque au festival Europavox il y a quelques semaines, nos impressions restent les mêmes : une envie de fédérer, en reprenant des morceaux devenus hymnes d'une génération ("Ton invitation", notamment, qui ouvre le set), une envie de continuer, en proposant des titres plus récents, mais toujours convaincants. Comme la veille pour Les Insus, on comprend bien que la majorité du public est venu pour Gaëtan Roussel et ses compagnons : foule compacte, chantante, heureuse, vague humaine égrenant "Je t'emmène au vent" et lui faisant oublier ses vingt ans.

Notre passage sur la plage, histoire de prendre la température de l'Air n'est pas très concluant. Le public, que je trouve toujours un peu clairsemé, ne présente que ponctuellement des traces de réel engouement et même "Sexy Boy" manque d'un petit quelque chose. Il n'est pas impossible que l'on commence à fatiguer et que nos chakras ne soient pas assez ouverts pour s'élever vers cette atmosphère nuageuse et cosmique. Tant pis.

On connaissait Foals de réputation, sans vraiment avoir fait l'épreuve du live. On en ressortira épuisée, comblée, ébahie, devant tant d'ardeur et d'abnégation musicale. La descente de Yanis Phillipakis dans la fosse et dans le public, son rapport au public, à ses musiciens, la générosité de son set et de son discours, clôturera donc une journée merveilleuse, sous le signe de la bonne musique et du don de soi.

Sans hésiter, pour ceux qui hésitaient, la pure journée "rock" du jour, sous toutes ses déclinaisons, et dans sa plus belle acception.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Yak en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - samedi 8 juillet
Yak en concert au Festival La Route du Rock #27 (édition 2017)
La chronique de l'album Kadavar - Pond - My Morning Jacket - Last Train - Hot Chip - Here we go magic - Tame Impala de Festival Rock en Seine 2015 - Dimanche 30 août
Last train parmi une sélection de singles (janvier 2016 )
La chronique de l'album Last Train de Big Dez
Last train en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2015 - mardi 28 avril
Last train en concert au Festival Le Printemps de Bourges #39 - Edition 2015
Last train en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Samedi 26 août
The Inspector Cluzo en concert au Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - samedi 27 et dimanche 28 août
La chronique de l'album eponyme de Allah-Las
Allah-Las en concert au Festival La Route du Rock #23 (vendredi 16 août 2013)
La chronique de l'album One Foot in the Grave de Beck
La chronique de l'album Colors de Beck
Beck en concert au Grand Rex (22 avril 2003)
Beck en concert au Festival de Beauregard #8 (édition 2016) - vendredi 1er juillet
Lou Doillon en concert au Festival Art Rock #30 (édition 2013)
Lou Doillon en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Samedi
Lou Doillon en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - dimanche 3 juillet
La chronique de l'album A plus tard crocodile de Louise Attaque
La chronique de l'album Y a-t-il quelqu'un ici ? de Louise Attaque
Louise Attaque en concert au Festival des Terre Neuvas 2005 (samedi)
Louise Attaque en concert au Festival Halloween 2005
Louise Attaque en concert à l'Elysée Montmartre (Festival Life Live) (18 décembre 2005)
Louise Attaque en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (dimanche)
Louise Attaque en concert à Château de l'Emperi (17 juillet 2006)
Louise Attaque en concert à Angers (22 novembre 2006)
Louise Attaque en concert au Festival Les Nuits Parisiennes 2006
Louise Attaque en concert au Festival Fnac Live #6 (édition 2016) - samedi 23 juillet
Louise Attaque en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche
Louise Attaque en concert au Festival Le Cabaret Vert #12 (édition 2016) - vendredi 26 août
La chronique de l'album Talkie Walkie de Air
La chronique de l'album Nu cle air pop de Jad Wio
La chronique de l'album Loose in the air de The Double
La chronique de l'album Fractured life de Air Traffic
La chronique de l'album The Alchemy Index, Vols. III & IV : Air & Earth de Thrice
La chronique de l'album Compilation Air France de In the Air
La chronique de l'album Turning Down Water for Air de James Yuill
La chronique de l'album Air On Fire EP de Aufgang
Air parmi une sélection de singles (mai 2011)
La chronique de l'album Le voyage dans la lune de Air
Air parmi une sélection de singles (mai 2012)
La chronique de l'album Mid air de Paul Buchanan
La chronique de l'album Les Aiguilleurs du Ciel de Jacques Air Volt
La chronique de l'album The Air Conditioned Nightmare de Doldrums
La chronique de l'album Santa Teresa de Air Wave
La chronique de l'album Na Estrada de Bel Air de Forro
La chronique de l'album Pink Air de Elysian Fields
La chronique de l'album Rêvolt de Jacques Air Volt
Articles : Air Guitar, PLus branché tu meurs ! - Paris, le 21 juin 2004
Air en concert au Cirque Royal (7 février 2004)
Air en concert au Festival de Dour 2004 (dimanche)
Air en concert au Festival La Route du Rock 2004 (samedi)
Air en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (dimanche)
Air en concert au Festival Summercase 2007 (samedi)
Air en concert à la Salle Pleyel (11 octobre 2008)
Air en concert à Casino de Paris (lundi 11 janvier 2010)
Air en concert au Nouveau Casino (mercredi 23 mars 2011)
Air en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018)
Air en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018) - 2ème
Air en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018) - vendredi 22 juin
Air en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018) - dimanche 24 juin
Air en concert à Hellfest Open Air Festival #13 (édition 2018) - samedi 23 juin
Air en concert à Hellfest Open Air Festival #14 (édition 2019)
Air en concert à Hellfest Open Air Festival #14 (édition 2019) - 2ème
La chronique de l'album What Went Down de Foals
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
Foals en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Foals en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
Foals en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Foals en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Foals en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
Foals en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009) - 2ème
Foals en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2010 (samedi 17)
Foals en concert au Festival International de Benicàssim #16 (dimanche 18 juillet 2010)
Foals en concert au Festival La Route du Rock 2010 (samedi)
Foals en concert au Festival Pukkelpop 2010 (vendredi 20 août 2010)
Foals en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
Foals en concert à Splendid (mardi 16 novembre 2010)
Foals en concert au Festival Art Rock 2014 - 6, 7 et 8 juin
Foals en concert au Festival La Route du Rock #25 (samedi 15 août 2015)
Foals en concert au Festival Rock en Seine 2016 - Dimanche 28 août
Foals en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017)
Foals en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - Dimanche 9 juillet

En savoir plus :
Le site officiel du festival des Eurockéennes de Belfort
Le Facebook du festival des Eurockéennes de Belfort

Crédits photos : Sophie Hébert (toutes les séries sur son site)


Sophie Hébert         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Maud Lübeck (4 octobre 2012)
Claire Redor (11 mai 2016)
Claire Redor (12 avril 2014)
The Sugar Plum Fairy pr. (02 février 2010)


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=